Comment choisir les meilleurs noms pour les boutiques en ligne ?

ideas-para-nombres-de-tiendas-de-ropa

Vous recherchez un nom original pour votre boutique on-line et vous n’avez aucune idée ?

Vous avez plusieurs options mais aucune ne vous convainc vraiment ?

Il arrive qu’un nom vous vienne tout de suite à l’esprit mais il arrive aussi que cela soit un véritable calvaire.

Dans ce post, nous allons non seulement vous expliquer l’importance de trouver un bon nom pour votre e-commerce mais également ce dont vous devez tenir compte pour choisir le meilleur.

Faites très attention car vous avez en main le guide qui vous aidera à trouver le nom idéal.

Allons-y !

Pourquoi le choix du nom est-il essentiel pour votre e-commerce ?

Le choix du nom d’une boutique est une étape extrêmement importante dans votre démarche car c’est l’élément qui va identifier votre projet.

Notre nom nous définit et nous confère notre personnalité, mais permet également de nous différencier de la concurrence. Mais il y a encore de nombreuses autres raisons sur lesquelles nous allons nous pencher :

  1. Il nous aide à nous souvenir : sur un marché replet de magasins et boutiques ou d’information, votre nom est une des rares armes que vous avez pour graver le souvenir de vos clients. Plus le nom est simple à se rappeler, plus il est facile de vous trouver.
  2. Connexion avec votre public cible : notre nom doit pouvoir transmettre les valeurs de notre marque et permettre une connexion émotionnelle avec le client. N’oublions pas que les gens n’achètent pas « seulement » un produit mais tout ce qui entoure la marque.
  3. Localisation : le plus probable est que le nom de votre e-commerce soit le domaine de votre boutique on-line. Vous ne devez pas l’oublier lorsque vous choisirez votre domaine car celui-ci influera directement sur la manière de vous trouver sur internet, facilement ou non.

Cela vous semble suffisamment important pour trouver un bon nom pour votre boutique on-line, non ?

Types de noms pour e-commerce : visibilité vs branding

L’aspect principal lors du choix du naming de votre boutique on-line réside dans le type de nom.

Les options sont infinies :

  • Une stratégie de branding de marque pur.
  • Une où le nom (et domaine) de votre e-commerce inclut le mot clé de votre commerce.
  • Ou une option mixte.

Chacune a des pour et des contre, quels sont-ils :

1. Nom commercial

Il s’agit d’un nom qui établit une relation avec le produit que vous vendez. Il cherche à créer une identité et une marque au-delà du service ou du produit offert.

AVANTAGES

  • Il est unique.
  • Le domaine et les profils sur les réseaux sociaux seront libres.
  • Il vous identifie vous et uniquement vous.

INCONVÉNIENTS

  • D’un point de vue SEO, il est plus difficile à positionner à court terme pour des keywords partagés.
  • Il demande plus de temps pour commencer à marcher dans la tête des gens.
  • Il n’identifie pas l’objet réel du commerce.

Exemples : Doofinder, Aubade, Euromaster, etc.

2. Exact Match Domain (EMD)

Nous parlons d’EMD lorsque le nom que vous choisissez pour votre boutique coïncide avec le principal mot clé de votre commerce.

Si vous vendez des aliments pour chats, un EMD ou nom avec domaine de nom exact serait nourriturepourchats.com

AVANTAGES

  • SEO : même si l’on dit que cela est de moins en moins important, il est de toutes façons plus facile de positionner un mot clé si celui-ci figure dans le domaine.
  • Aucune explication n’est nécessaire : le nom identifie tout de suite l’objet de votre commerce.

INCONVÉNIENTS

  • Indifférent : un EMD qui manque d’identité. Vous vous imaginez quelqu’un qui dirait « j’adore la marque nourriturepourchats, je leur achète toujours à eux » ? Nous, pas du tout.
  • Elle ne vous représente pas : il ne s’agit pas d’une marque comme tel, il pourrait s’agir aussi bien de votre commerce que d’un autre.
  • Difficiles à trouver : la plupart des domaines avec mots clé les plus prisés sont occupés.

Il y a des secteurs pour lesquels c’est plus important que pour d’autres. Pour le nom d’une boutique de vêtements en ligne, par exemple, ce n’est pas une pratique conseillée. En revanche, pour d’autres plus spécifiques comme les compléments, cela peut être une bonne option.

Bien que cela soit surtout utilisé lorsque le SEO est une priorité (cela est assez courant lorsque l’on vend sans stock via l’affiliation).

Si vous souhaitez créer un projet sérieux et une marque authentique, évitez cette option.

3. Combinaison

Cette alternative est très fréquente. Cherchez à combiner le mot clé principal avec d’autres ou des mots de la même famille afin d’identifier la racine.

Exemples : Tool-fitnesslampe-avenue.fr

On cherche ici à éviter l’écueil d’un nom trop SEO par un autre nom qui y ressemble mais qui est une marque en lui-même.

Arrêtons-nous sur l’exemple español de Tiendanimal, lorsque le nom est né, il s’agissait quasiment d’un nom avec un mot clé exact, mais au fil du temps et grâce à une bonne stratégie de branding, elle est devenue une identité de marque gagnante.

Ce sont les trois options les plus courantes mais il en existe une autre que vous avez vue plus souvent que cela y paraît.

4. Des jeux de noms avec des expressions.

C’est une variante du type précédent mais avec une touche d’humour et de créativité qui permet de se souvenir plus facilement du nom.

Un bon exemple de secteur où cette option marche bien, ce sont les jeux de mots reposant sur les tournures de phrases ou les expressions avec le mot clé dans les e-commerces de crêperies.

Cette mode est née d’une boutique dénommée « La crêperie » qui a donné lieu par la suite à « La crêpe rit » et ainsi de suite.

Cela se décline dans toutes les langues. Aux États-Unis, par exemple, la boutique Wok&Roll vend des tonnes de nourriture asiatique. 

Ces noms créatifs pour les boutiques en ligne sont originaux et différenciateurs, mais ils nécessitent un bon sens de l’humour et acuité mentale.

Quel TLD utiliser ? .com, fr, .boutique ? 

Les sigles TLD signifient Top Level Domain, en d’autres termes, ce qui figure après le nom du domaine. Une url se compose de trois parties :

  • Sous-domaine : qui sera généralement « www ».
  • Nom : le nôtre est Doofinder.
  • TLD : .com, .es, .net, .org ou celui que vous choisirez.

Jusqu’en 2015, nous avions peu de choix mais depuis cette date, d’autres noms de domaines ont vu le jour :

  • .boutique
  • .store
  • .avocat
  • .voyages
  • .football
  • .barcelone
  • .game
  • .coffee
  • .green
  • .social

Les variétés sont infinies, et rendent notre choix plus difficile. ;)

Tenez compte de nos commentaires et tout sera beaucoup plus facile.

1. Types de TLD

Il en existe deux :

  • Géographiques : ils correspondent à un pays concret. Avec un dominio.es, on comprend que la page s’adresse au marché espagnol et Google tiendra compte des recherches espagnoles.
  • Génériques : ou mondial. Cette option se positionne pareillement dans toutes les versions des moteurs de recherche à travers le monde.

Si votre e-commerce s’adresse au monde entier, vous devriez opter pour un domaine générique plutôt que géographique.

Et si vous détenez un domaine mondial et que vous souhaitez que Google en tienne compte pour un marché concret, vous pouvez le faire depuis Search Console, l’outil pour webmasters de Google.

2. Leur positionnement est identique

Si les .com sont plus populaires, ils n’ont aucune priorité lors du classement.

Si peu de TLD autres s’affichent dans les premières positions, c’est par qu’ils sont encore en minorité. Les gens donnent plus confiance à l’heure actuelle aux .com.

3. Même si vous ne l’utilisez pas, achetez le .com

Normalement, lorsque vous choisirez votre nom, le domaine .com devrait être disponible. Mais si vous choisissez un .boutique par exemple, achetez également le .com. Ou un .es si vous êtes en Espagne.

Cela n’aurait pas de sens que le domaine .com de votre boutique cible une autre page web, vous êtes d’accord ?

Où achetez le domaine avec le nom de votre boutique ?

Il est vivement conseillé d’acheter séparément le domaine et le hosting. Vous vous évitez ainsi un véritable casse-tête si vous décidez de changer d’hébergeur web.

Les pages les plus connues pour acquérir des domaines sont :

Toutes marchent parfaitement, choisissez soit l’une soit une autre.

6 étapes pour imaginer un nom original pour votre boutique

Si vous n’y arrivez pas et qu’aucun nom ne vous vient à l’esprit, ne vous en faites pas. Nous vous indiquons ci-après quels pas suivre pour laisser libre court à votre créativité et faire naître les meilleures idées pour votre boutique on-line.

1. Quelles valeurs votre marque transmet-elle ?

C’est la première étape à définir. Si vous voulez transmettre sérieux et professionnalisme, votre nom peut être pareil que celui d’une marque qui veut transmettre audace et créativité. Tout doit être en connexion.

Pensez également à votre client idéal et aux valeurs qui l’identifient.

Si le buyer personne de votre e-commerce répond à des goûts et des inquiétudes concrets, recherchez les mots qui s’y apparentent le mieux.

Si votre nom évoque ces valeurs, vous avez gagné.

2. Faites des recherches sur la thématique et la concurrence

Au sein de chaque secteur, vous trouverez des termes ou des concepts spécifiques qui peuvent vous aider à créer un nom génial. Fixez-vous sur des outils, matériaux ou tournures qui pourraient y être associés. 

Penchez-vous également sur les concurrents, quels types de noms utilisent des entreprises semblables à la vôtre ?

Ne jouez pas les big players du secteur, leurs noms sont tellement prisés que leur positionnement est parfait, que vous le vouliez ou non !

Nous vous soumettons un jeu d’esprit. Pensez à des noms de grandes entreprises, on-line ou non, et tentez de ne voir que le nom et aucune association avec la marque : Auchan, Carrefour, Promod, Amazon, etc…

Pouvez-vous imaginer la tête qu’ont fait les personnes à qui le fondateur de Campofrío a raconté comment est née son idée ?

Ne laissez pas le naming vous freiner, une bonne idée jointe à un bon travail peut bien plus qu’un nom qui peut sembler fragile.

3. Pluie d’idées

Écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Ne choisissez ni n’excluez rien. Quoi que ce soit, même si cela vous semble absurde, écrivez-le.

L’objectif de la pluie d’idées est de faire des associations qui vous mèneront vers d’autres idées meilleures.

Dans un brainstorming, rien n’est à analyser si le domaine est disponible ou si ça colle ou non, on l’analysera par la suite, vous n’avez qu’à proposer des idées. Plus il y en a, mieux c’est même si ça vous semble ridicule.

4. Amis et famille

Ils peuvent également prendre part à cette pluie d’idées mais le principal objectif si vous faites appel à eux, c’est qu’ils vous aident à filtrer. Un mot ou une phrase peut avoir de nombreuses connotations auxquelles vous n’avez pas pensé. Pensez toujours à demander aux autres ce qu’un nom évoque pour eux.

5. Domaine

Lorsque vous avez choisi le nom, n’oubliez pas ce que nous avons dit du domaine.

La première chose à faire c’est de savoir s’il est disponible. Souvenez-vous de deux choses :

  1. Sauf si pour une quelconque raison, votre commerce s’adresse à un pays concret, vous devrez toujours choisir l’extension .com.
  2. Achetez également le .es ou l’extension de votre pays (il ne serait pas souhaitable que la concurrence mette la main dessus).

Plus d’une personne a eu bien des soucis lorsqu’elle s’est rendu compte que son domaine avait été acheté par un concurrent avec une autre extension.

6. Architecture de l’information

Avant de poursuivre, pensez à la structure que vous donnerez à l’url de votre e-commerce avec le nom que vous avez choisi.

Allez-vous utiliser des sous-domaines ou des dossiers ?

Par exemple, une url avec un sous-domaine serait www.blog.votrenom.com et avec un sous-dossier serait www.votrenom.com/blog.

Mettez sur papier les principales catégories de votre boutique et imaginez les url que vous pourriez former.

Non seulement c’est important pour le SEO mais cela aidera vos utilisateurs à naviguer plus facilement.

7. Réseaux sociaux

Bien qu’ils ne soient pas aussi importants que le domaine, il est important de vérifier qu’il n’existe aucun autre profil problématique avec un nom semblable. Vous n’avez aucun intérêt à ce que vos clients se trompent.

De plus, avant de faire votre choix, vérifiez que le nom d’utilisateur de votre boutique est disponible sur les principaux réseaux sociaux.

Vous pouvez utiliser Namecheckr pour cela. Vérifiez au moins que votre nom est disponible sur :

  • Facebook.
  • Instagram.
  • Twitter.

Si vous avez trouvé un nom qui vous convient mais que l’un des profils sur les réseaux sociaux n’est plus disponible, ne vous en faites pas, vous pourrez toujours ajouter un préfixe ou un suffixe qui permettra de vous identifier.

6+1 Les générateurs de noms

Si aucune idée ne vous est encore venue à l’esprit, vous pouvez aussi faire appel aux générateurs de noms. Ils ne vous donneront peut-être pas un bon nom pour votre boutique mais ils vous aideront au niveau des idées. Avec le générateur de Shopify vous trouverez des combinaisons selon un mot concret.

En revanche, si vous cherchez un mot et qu’il vous est égal que ce mot soit inventé, essayez sur Wordoid.

Si vous voulez combiner deux types de mots, utilisez Dot-o-mator.

Vous pourrez saisir une colonne de mots principaux et une autre de préfixes ou de mots associés. C’est très utile si vous cherchez des mots qui dérivent du mot clé principal.

Généralités lorsque vous cherchez un nom pour votre boutique

Avant de dire le « Oui je le veux » définitif à un nom, veillez à vérifier les points suivants :

  • Prononcez le nom à voix haute : quelques fois, lorsque l’on joint 2 mots, des associations auxquelles vous n’aviez pas pensé au début, naissent. Répétez-le autant de fois que souhaité pendant que vous marchez ou que vous faites autre chose. Il existe des mots dont vous ne serez pas directement amoureux mais qui gagnent avec le temps.
  • Mieux vaut des noms avec du sens : on s’en rappelle plus facilement. Avec des noms qui ont du sens, nous nous référons à des noms dont l’association mentale est plus simple. La personne qui va l’entendre aura peu à faire pour s’en souvenir.
  • Il doit être facile à lire et à écrire : attention si vous associez des nombres « 3 » avec des chiffres écrits « zéro ». La personne sera peut-être confuse lorsqu’elle devra l’écrire. Testez sur 4-5 personnes, dites-leur le nom et demandez-leur de l’écrire. Si personne n’y arrive, simplifiez votre démarche.
  • N’utilisez pas de sigles : même si nous y sommes habitués, ils sont compliqués à écrire et à se souvenir. N’oubliez pas que l’url est écrite en minuscules et que les signes perdraient tout leur impact.
  • Misez sur des noms courts : « plus c’est court, mieux c’est ». Cela aidera aussi à s’en souvenir plus facilement.

Même si l’un des meilleurs conseils que nous puissions vous donner est de ne pas vous crisper sur le nom.

Ne tombez pas dans l’écueil de vous paralyser parce que vous pensez trop, remémorez-vous tout ce que nous avons dit jusqu’à maintenant mais ne laissez pas le choix de votre nom se convertir en cauchemar.

Vous avez enfin le nom pour votre boutique on-line ?

Il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail.

Ne vous affolez pas, sûrement qu’avant même que vous y pensiez vous allez être submergé par votre inspiration et que vous dénicherez LE nom idéal pour votre marque.

Le nouvel Apple sera en vous….