Guide de Google Grow My Store : l’outil de Google qui vous aidera à booster vos ventes

Mener Ă  bien la stratĂ©gie en ligne de votre e-commerce peut ĂȘtre un vrai dĂ©fi.

Il y a tant de choses Ă  prendre en compte que vous finissez par ne plus savoir oĂč donner de la tĂȘte, n’est-ce pas ?

Mais, et si l’on vous disait qu’il y avait un outil qui pouvait vous aider ?

Un outil qui est spécifiquement conçu pour les e-commerces et qui vous dit tout ce que vous devez améliorer pour obtenir plus de clients en ligne.

Et qui en plus est gratuit.

Eh bien cet outil existe et il s’appelle Google Grow My Store.

Si vous ne le connaissez pas encore, réservez-lui les dix prochaines minutes de votre temps, car dans cet article, nous allons vous expliquer en quoi consiste Grow My Store et comment il va vous aider à booster les ventes de votre boutique en ligne.

Vous ĂȘtes prĂȘt Ă  faire dĂ©coller votre commerce ? 😉

👉 Qu’est-ce que Google Grow My Store exactement ?

Traduit littéralement, « Grow My Store » signifie « Faire grandir ma boutique ».

Et c’est de cela qu’il s’agit.

Google Grow My Store est le nouvel outil du géant de la technologie. Il aide les boutiques en ligne à faire grimper leurs ventes.

Il analyse les diffĂ©rents aspects du site de votre e-commerce qui influent sur l’expĂ©rience client.

Et s’il dĂ©tecte une erreur, il vous dit comment la rĂ©soudre.

La seule chose Ă  faire est d’accĂ©der Ă  l’outil, de saisir l’URL de votre site et de prĂ©ciser si vous avez une boutique physique ou non.

D’entrĂ©e de jeu, Grow My Store fera un examen de base de votre site, mais ce qui est intĂ©ressant c’est de demander l’analyse avancĂ©e qu’il vous envoie par courriel (pas d’inquiĂ©tude, elle est Ă©galement gratuite).

Voyons ce qu’elle inclut.

👉 Les 8 aspects de votre boutique en ligne qu’analyse Google Grow My Store (et comment faire en sorte qu’il vous mette 10 partout)

Le rapport complet de Grow My Store est composé de 22 points divisés en 8 catégories.

Mais nous n’allons pas nous contenter de vous dire lesquels.

Nous allons aussi vous donner les clĂ©s pour que Google vous donne une mention trĂšs bien partout. 😉

Allons-y !

✅  1. Informations du produit

Les produits sont au centre de n’importe quelle boutique en ligne. Et c’est pourquoi la premiùre chose que Google Grow My Store analyse ce sont vos fiches produits.

Le rapport comprend ces quatre parties.

âžĄïžÂ  A. DĂ©tails du produit

D’abord, la base : le contenu de la fiche.

Ici, l’outil vĂ©rifie que vos fiches produits sont bien remplies (dont des informations spĂ©cifiques comme la taille, la couleur, le poids, etc.).

Vous avez sĂ»rement dĂ©jĂ  fait ce qu’il fallait Ă  ce sujet.

Mais attention, car il ne suffit pas de complĂ©ter tous les champs de ces fiches. Elles doivent en plus ĂȘtre optimisĂ©es pour augmenter le taux de conversion (avec des astuces comme celles que nous vous donnons dans cet article).

âžĄïžÂ  B. Avis

La deuxiùme chose à faire est d’activer les avis sur vos produits.

Pourquoi ?

Car il est dĂ©montrĂ© que les avis des autres utilisateurs influencent Ă  90 % les dĂ©cisions d’achat.

Nous vous donnions cette information dans un article prĂ©cĂ©dent sur les reviews de produits oĂč nous vous expliquions comment les utiliser pour booster les ventes de votre boutique en ligne.

âžĄïžÂ  C. Recherche de produits

Vous savez combien un moteur de recherche interne peut ĂȘtre efficace pour transformer les visiteurs en ligne en nouveaux clients.

Mais pour ce faire, comme le rapport vous l’explique, il est important que les utilisateurs puissent appliquer des filtres de recherche afin de trouver rapidement le produit qui les intĂ©resse.

Et si mĂȘme Google le dit, c’est qu’il y a une raison. 😉

Si vous prĂ©fĂ©rez vĂ©rifier par vous-mĂȘme la diffĂ©rence entre le moteur de recherche par dĂ©faut de votre e-commerce et un moteur plus avancĂ©, vous pouvez tester Doofinder gratuitement pendant 30 jours.

âžĄïžÂ  D. Prix des produits

Ici, la seule chose que vous dit le rapport est que vous devez publier les prix de vos produits. Mais comme c’est sĂ»rement dĂ©jĂ  le cas, nous allons aller un peu plus loin.

Comment ?

Par exemple, en mettant en place différentes stratégies de prix pour faire augmenter vos ventes.

Ou bien en créant des bundles de produits pour augmenter le ticket moyen.

Ce ne sont pas les moyens qui manquent. 😉

✅  2. Informations sur la boutique

Cette partie n’apparaĂźtra que si vous disposez d’un Ă©tablissement physique.

Ici, Grow My Store analyse trois aspects (que nous allons voir briĂšvement) :

  1. Les horaires de la boutique : si les horaires d’ouverture et de fermeture sont indiquĂ©s sur votre site. Bien que cela ne sera pas spĂ©cifiĂ© dans le rapport, nous vous recommandons de mettre aussi ces informations sur votre fiche Google My Business.
  2. Les indications pour se rendre Ă  la boutique : en d’autres termes, si en plus de mettre votre adresse physique, vous ajoutez Ă©galement une carte Google Maps.
  3. La gĂ©olocalisation : ce point est plus complexe. Il vĂ©rifie que vous utilisez la localisation de vos clients pour les diriger vers la boutique la plus proche lorsqu’ils font des recherches gĂ©olocalisĂ©es (« quincaillerie proche du centre », par exemple) ou sur les  annonces display de Google Ads.

Encore un dĂ©tail : n’oubliez pas que les informations de base de votre boutique physique sur votre site (nom, adresse et tĂ©lĂ©phone) doivent coĂŻncider avec celles que vous publiez dans les rĂ©pertoires des entreprises (comme les Pages jaunes), car cela favorise le SEO local.

✅  3. Personnalisation

Le point suivant du rapport est la « personnalisation ».

Autrement dit, si les utilisateurs ont la possibilité de configurer leur expérience en tant que clients sur votre boutique en ligne.

Il est divisé en deux points :

  1. Comptes utilisateur : en plus du confort que cela suppose pour un client d’avoir son propre compte, selon Google, les « utilisateurs apprĂ©cient les boutiques en ligne qui leur envoient du contenu personnalisĂ© ». Mais vous savez dĂ©jĂ  que vous pouvez appliquer cela dans votre stratĂ©gie de marketing par courriel si vos abonnĂ©s sont segmentĂ©s.  😉
  2. Listes de souhaits : dans un article prĂ©cĂ©dent, nous vous expliquions que les wish lists ou listes de souhaits Ă©taient un outil trĂšs puissant pour amĂ©liorer l’expĂ©rience d’achat et fidĂ©liser vos clients.

Toutes les plateformes de e-commerce offrent aux clients la possibilitĂ© d’ouvrir un compte utilisateur, mais pour les wish lists, il faudra utiliser un plugin.

✅  4. Achat sans contre-temps

Cette partie du rapport se concentre sur les facilités que vous offrez pour réaliser un achat.

ConcrÚtement, elle vérifie deux aspects :

  1. Le retrait en magasin : si vous offrez l’option « Click & Collect », si vous avez un Ă©tablissement physique. Autrement dit, l’utilisateur achĂšte un produit en ligne mais le rĂ©cupĂšre en magasin (une maniĂšre simple mais trĂšs efficace d’appliquer l’omnicanalitĂ©).
  2. La commande en ligne/le retour en magasin : cette expression étrange fait simplement référence au fait que votre politique de retours doit prioriser le confort du client.

Si vous ne disposez pas de boutique physique, seul le deuxiĂšme point apparaĂźtra.

✅  5. Distribution flexible

Nous allons maintenant aborder différentes questions logistiques :

  • Panier : que le client puisse consulter et modifier, depuis diffĂ©rents appareils, les produits qu’il a mis au panier.
  • Livraison 24 h : les utilisateurs sont de plus en plus habituĂ©s Ă  recevoir leurs commandes sous 24 heures. C’est pourquoi Google vous recommande d’offrir ce service, mĂȘme si cela implique d’augmenter les frais de livraison (mais attention, assurez-vous d’avoir une bonne compagnie de transport).
  • Les retours gratuits : dans la mesure du possible, le rapport vous conseille de prendre vous-mĂȘme en charge les frais de retour.
  • Plusieurs moyens de paiement : que vos clients puissent payer avec TPV virtual, PayPal… Voici tous les portails de paiement que vous pouvez utiliser dans votre e-commerce (avec les pour et les contre).

En gros, ce que Google vient vous dire dans cette section, c’est que moins vous mettrez d’obstacles dans le processus d’achat, plus il y aura de probabilitĂ©s que les utilisateurs dĂ©cident d’acheter chez vous.

✅  6. Service client

Inutile de dire combien il est important d’offrir un bon service client pour capter plus de ventes et fidĂ©liser vos clients actuels.

Google le sait aussi, c’est pourquoi il accorde beaucoup d’importance à cette partie du rapport.

En résumé, il vérifie les quatre points suivants :

  • TĂ©lĂ©phone de contact : si le numĂ©ro de votre service client est bien visible.
  • Chat en direct : surtout pour ces potentiels clients qui rĂ©flĂ©chissent Ă  acheter un produit et qui ont des questions. Ici, en plus du chat de votre site, vous pouvez aussi offrir des canaux d’assistance via WhatsApp Business ou mĂȘme Telegram. Et si un utilisateur arrive en dehors des heures d’ouverture, il y a les chat bots. 😉
  • Politique de retours : qu’un client puisse la trouver facilement et qu’elle soit bien rĂ©digĂ©e et facile Ă  comprendre.
  • RĂ©seaux sociaux : de nombreux commerces utilisent les rĂ©seaux sociaux comme un canal de service client supplĂ©mentaire. C’est pourquoi Google vĂ©rifie si vous avez publiĂ© sur votre site les liens dirigeant vers vos profils sur les rĂ©seaux.

Au passage, ces conseils pour amĂ©liorer votre service client peuvent vous ĂȘtre utiles.

✅  7. SĂ©curitĂ©

Par « sĂ©curitĂ© », Google entend le chiffrement de votre site par le protocole HTTPS (le petit cadenas qui apparaĂźt Ă  gauche dans l’URL).

Ce protocole Ă©vite qu’un hacker puisse accĂ©der aux informations sensibles de vos clients, comme leurs coordonnĂ©es bancaires.

Et attention, car il ne sert pas uniquement Ă  donner confiance Ă  ces clients. Si votre site n’est pas protĂ©gĂ©, cela peut nuire Ă  votre positionnement SEO.

✅  8. TĂ©lĂ©phone portable

Vous savez que 92 % des utilisateurs utilisent leur smartphone pour naviguer sur Internet ?

Il n’est donc pas Ă©tonnant que Google consacre une section toute entiĂšre du rapport Ă  la navigation sur les mobiles 😉

Cette section comprend deux parties :

N’oubliez pas que des outils comme Google Search Console vous offrent beaucoup d’informations pour amĂ©liorer l’expĂ©rience utilisateur de votre boutique sur les appareils mobiles.

👉 Qu’avez-vous retenu de Google Grow My Store ?

Vous aurez remarqué que les aspects abordés dans ce rapport sont trÚs généraux.

Et c’est parce que ce sont des conditions que toutes les boutiques en ligne devraient remplir si elles souhaitent amĂ©liorer leurs ventes.

Alors si Google a pointĂ© un des aspects abordĂ©s, vous savez ce qu’il vous reste Ă  faire : appliquez les conseils que nous vous avons donnĂ©s et assurez-vous que votre site offre une expĂ©rience de 10/10. 😉