Comment détecter et corriger le contenu en double de votre boutique en ligne (et gagner des positions sur Google)

Vous avez le meilleur catalogue de produits, un modèle d’impression, vous faites de la publicité sur Facebook et Google… mais vous n’apparaissez pas dans les recherches avec votre keyword principal.
Pourquoi ?
Le contenu en double peut en partie expliquer votre mauvais positionnement. Autrement dit, avoir sur votre site Internet, ou ailleurs, du texte (ou des parties de texte) en double.
Comment savoir si votre magasin contient du contenu en double ? Et encore plus important : comment le supprimer ? 
La première étape est claire, lire cet article puis mettre en pratique tout ce que nous vous y expliquons.
Commençons sans plus attendre. 😉

Quel est le contenu en double et pourquoi nuit-il au SEO de votre boutique en ligne ?

Comme toujours, nous commençons par la définition :

Le contenu en double correspond à la présence sur deux (ou plus) pages Internet différentes, d’un même domaine ou complètement indépendantes, de contenus identiques ou très similaires.

En quoi est-ce un problème ?
Si Google s’aperçoit qu’il existe du contenu en double sur votre site, il peut décider de ne pas afficher les pages concernées dans le moteur de recherche jugeant, évidemment, le contenu inintéressant.

Tous les problèmes générés par du contenu en double sur votre page Internet

Une chose aussi innocente en apparence que de penser « je vais copier cette description de produit, je n’ai pas le temps d’en écrire une pour le moment » peut en réalité générer de nombreux problèmes (et non pas uniquement de SEO).

  • Sur votre positionnement : comme nous vous le disions, Google rejette ce type de contenu et ne l’affiche pas dans les résultats car il considère qu’un contenu « copié » est inintéressant. Si la quantité de contenu dupliqué sur votre site est très importante, vous pourriez vous en retrouver pénalisé.
  • Problèmes de différenciation : avoir du contenu en double implique que vous êtes un acteur du plus sur le marché. Vous ne vous distinguez pas par vos compétences, ce qui ne vous laisse comme option que de prendre part à une (épuisante) guerre des prix pour que les clients vous choisissent plutôt que les autres.
  • Conséquences juridiques : même si on l’oublie souvent, certains contenus sont protégés par des droits d’auteur. Si vous les copiez et que son auteur s’en rend compte, il peut engager des poursuites à votre encontre.

Peut-être que vous vous dites « eh bien, je n’ai pas ce problème, car je ne copie aucune autre marque ».
C’est là le risque. En effet, il se peut que vous ayez du contenu en double sur votre e-commerce (mais pas celui que vous pensez) sans que vous le sachiez. Continuez la lecture. 😉

Différents types de contenu en double

De nombreuses personnes pensent que le contenu dupliqué n’est en fait qu’une copie partielle de votre site ou de son contenu. Ce n’est toutefois pas l’unique cas (comme nous vous l’avons déjà laissé entendre dans la définition).

✅ 1. Contenu dupliqué interne

C’est-à-dire, lorsque vous copiez vous-même votre contenu sans savoir que vous nuisez à votre propre SEO.

  • Catalogue similaire à celui d’autres boutiques : vous venez d’ouvrir votre e-commerce et vous complétez les fiches produits avec les descriptions d’autres boutiques du fournisseur, dupliquant ainsi le contenu.
  • Fiches répétitives : lorsque vous avez plusieurs produits identiques pour lesquels seule la taille ou la couleur change, leurs fiches sont certainement identiques.

Vous pouvez éviter ces erreurs en utilisant les options d’attributs que vous fournit votre plateforme CMS et en créant du contenu réellement utile et original.
Jetez un œil au travail de Lucía B (une marque d’accessoires espagnole) :
contenido duplicado
Ses fiches de produits sont si différentes (elles ont un copyright incroyable) qu’elles sont devenues un attribut qui renforce son image de marque.
Aucune autre marque ne pourrait utiliser des descriptions aussi personnelles sans que le plagiat ne soit évident.

✅ 2. Contenu dupliqué externe

Lorsque la duplicité réside dans le fait que d’autres pages vous copient (malheureusement, le plagiat est une pratique très répandue sur Internet).
C’est très fréquent sur les boutiques en ligne d’affiliés et de dropshipping (comme Amazon, Aliexpress…), car les articles sont ajoutés en bloc et les textes sont identiques dans chaque point de vente.

✅ 3. Autre type de contenu dupliqué

Même si vous faites attention à votre contenu, des doublons peuvent être créés pour des raisons techniques, par exemple :

  • Différentes versions de votre domaine : si votre e-commerce fonctionne avec et sans « www », le contenu des pages est dupliqué.
  • Cryptage SSL : le protocole de sécurité peut également dupliquer votre contenu, car vous avez la version http et la version https.
  • Contenu mobile : à ce niveau, votre e-commerce devrait être « responsive ». S’il ne l’est pas et qu’il génère un sous-domaine pour la version mobile, veillez à le configurer de telle sorte qu’il ne génère aucune duplicité de contenus.
  • Paramètres de chaque article : il est très habituel que les boutiques en ligne génèrent des URL supplémentaires au moment de filtrer les produits par attributs. Ceci donne lieu à des adresses du type www.mitienda.com/zapatos?color=negro&precio-hasta=65, qui génèrent des pages supplémentaires avec du contenu répété.
  • La même page en plusieurs langues : si vous vous adressez à des marchés internationaux et que vous traduisez le même texte en plusieurs langues, vous pouvez aussi avoir des problèmes de duplicité.

Étudiez toutes ces variables pour veiller à réduire au maximum le contenu en double de votre e-commerce.

Comment savoir si vous avez du contenu en double sur votre e-commerce ?

Pour trouver le contenu en double sur votre site Internet vous avez différents outils :

  • Outils Google Webmaster (ou Google Search Console) : dans le menu Aspect de la recherche > Amélioration en Html vous pouvez réviser les meta-titles et meta-descriptions dupliqués sur votre propre site.
  • Outils SEO : comme Semrush, Sistrix ou Screaming Frog (tous les outils sont des outils de paiement).
  • La forme manuelle : écrivez « site » et ensuite votre domaine afin de voir tout ce que Google a d’indexé et vérifiez qu’il n’existe aucun contenu en double.

Pour vérifier si d’autres sites vous ont copié, vous pouvez utiliser un autre genre d’outils :

Attention ! Important
Si en sus de votre e-commerce, vous vendez sur des marketplaces comme Amazon  et que vous copiez vos descriptions, Google pénalisera votre site et non pas Amazon, parce que l’un des barèmes utilisé pour définir quel contenu est dupliqué est la popularité du site.

Apprenez à corriger le contenu dupliqué

Maintenant que vous savez ce qu’est le contenu dupliqué, comment le détecter et à quel point il peut nuire à votre e-commerce, il est temps de s’intéresser aux solutions.

✅ 1. Rédigez des descriptions de produits originales

Évitez à tout prix de copier les fiches de vos fournisseurs ou de la concurrence et forcez-vous à rédiger des descriptions originales qui comprennent vos mots clés.
Vous ne savez pas bien comment faire ?
Lisez cet article dans lequel nous vous expliquons comment écrire les fiches des produits de votre e-commerce.

✅ 2. Définissez l’URL canonique

Si vous avez plusieurs pages avec un même contenu ou du contenu très similaire, mais que vous souhaitez que Google ne s’intéresse qu’à une d’entre elles, vous devez utiliser la canonisation d’URL.
Connaissez-vous ce terme ?

Une URL canonique est une étiquette du lien html qui désigne le contenu web que vous souhaitez définir comme contenu principal dans la SERP.

Lorsque vous utilisez des URL canoniques :

  • Google ne considère pas comme dupliqué le contenu des pages, parce que vous lui signalez votre page principale.
  • Évitez la cannibalisation de vos mots clés.
  • Réduisez la pénalité car le moteur de recherche ne perd pas de temps à décider laquelle des pages est la plus pertinente.
  • Organisez mieux les contenus et articles que vous souhaitez montrer comme résultat de chaque recherche.

Pour indiquer à Google votre URL canonique…

Vous devez ajouter une étiquette dans l’en-tête HTML de chacune des sous-pages de votre domaine. 

Vous parvenez ainsi à ce que seul l’URL canonique soit indexé, et évitez ainsi le contenu dupliqué et les pénalités de Google.
Quelle page définir comme canonique ?
Celle qui possède le meilleur taux de conversion, bien sûr !

✅ 3. Créez un meta-title et des meta-descriptions différents pour chaque produit

Les étiquettes du titre et la meta doivent également être différentes, comme le contenu de chaque fiche.

  • Le titre : c’est le tire de votre page, le nom qui apparaît en bleu comme lien des résultats de Google.
  • La description : c’est l’« explication » qui apparaît sous le titre ; elle doit aussi être différente pour chaque produit du e-commerce.

Voyez comment M. Wonderful travaille les metas de ses articles :

Travailler les titres et les descriptions ne vous évite pas uniquement une duplication de votre contenu, mais augmente aussi votre visibilité sur les pages de recherche.

✅ 4. Configurez correctement les redirections 301 

Vous pouvez parfois vous tromper et générer du contenu dupliqué par erreur. Par exemple, publier deux fois le même article sans le vouloir.
Dans ce cas, il faut juste qu’un URL existe, car le mieux est de rediriger cet URL « dupliqué » vers celui d’origine.
Que signifie « rediriger » ?
Rediriger un utilisateur vers un autre URL lorsqu’il clique sur un lien. Sur Google, rediriger revient à associer deux contenus en un.

✅ 5. Ne copiez pas de contenu étranger

Nous ne devrions pas en parler, car c’est une évidence, mais nous préférons le rappeler. Si vous ne souhaitez pas avoir de contenu répété, ne le dupliquez pas intentionnellement.
Vous souhaitez lancer le blogue de votre site mais vous ne savez pas comment ?
Jetez un œil à cet article pour savoir comment créer du contenu de valeur en appliquant le Marketing de contenu.

Vous avez du contenu en double sur votre site ?

Avoir un peu de contenu dupliqué sur votre e-commerce est inévitable (mais gérable). Ce qui ne l’est pas est d’avoir des dizaines de fiches dont les descriptions sont identiques.
Si vous n’avez pas le temps de supprimer les doublons, faites appel à un copywriter et actualisez votre site petit à petit. 
Rappelez-vous qu’un bon SEO équivaut à un afflux stable de potentiels clients sur votre site… Tenez-en compte. 😉