[CPC e-commerce] Définition et comment le réduire pour augmenter le ROI de vos publicités online

La publicidad CPC puede parecer toda una ganga, ¿verdad?

La publicité CPC peut sembler être une bonne affaire, n’est-ce pas ?

Comme vous payez uniquement si quelqu’un clique sur votre publicité, c’est beaucoup plus rentable que n’importe quelle autre campagne publicitaire traditionnelle.

Ou du moins, en théorie.

Car lorsque chaque clic commence à vous coûter 3 ou 4 €, c’est tout de suite moins séduisant.

C’est un problème très récurrent chez les e-commerces qui ne savent pas bien comment optimiser leurs campagnes publicitaires online.

Si c’est aussi votre cas, continuez de lire car dans cet article nous allons vous expliquer :

  • Comment fonctionne le modèle CPC.
  • Comment savoir si vous payez trop ou non pour vos publicités.
  • Ce que vous pouvez faire pour réduire les coûts et augmenter la rentabilité de vos campagnes publicitaires.

Vous êtes prêt ? C’est parti !

👉 Qu’est-ce que le CPC et en quoi affecte-t-il la rentabilité de votre e-commerce ?

Nous allons vous expliquer ce concept si vous ne le connaissez pas : CPC est le sigle de « coût par clic », un modèle très connu en publicité online.

Et il est très intéressant car, comme nous vous l’expliquions plus tôt, vous ne payez que lorsqu’un utilisateur clique sur une de vos publicités.

Ce qui nous amène directement au point le plus important de ce sujet :

Optimiser le CPC de vos publicités implique d’augmenter directement la rentabilité de ce que vous gagnez avec vos campagnes.

Mais maintenant voici la question à un million…

✅ Comment la valeur de chaque clic est-elle déterminée ?

Plusieurs facteurs interviennent, mais un des principaux est la concurrence. Ou ce qui revient au même, le nombre d’entreprises qui se battent pour atteindre le même public que vous.

Cela signifie que le CPC d’une campagne peut varier en fonction de :

  • Votre secteur.
  • La ville dans laquelle vous vendez.
  • Si vous faites votre pub sur Google Ads ou sur Facebook Ads (ou une autre plate-forme, comme Snapchat).

Mais pas d’inquiétude, d’autres astuces vous aideront à le réduire et à payer moins que vos concurrents.  On vous en dit plus juste après. 😉

Avant cela, nous allons voir pour quel type de campagnes il vaut mieux utiliser ce système.

👉 CPC, CPM ou CPA : quel modèle de paiement convient le mieux à votre e-commerce ?

Si vous vous êtes un peu renseigné, vous serez sûrement tombé sur d’autres sigles qui ressortent souvent lorsqu’on parle de publicité online :

  • Coût par mille impressions (CPM) : vous payez toutes les mille fois où votre publicité est affichée. C’est un modèle fréquent dans les campagnes de branding, où l’objectif est de familiariser les utilisateurs avec votre image de marque.
  • Coût par acquisition (CPA) : dans ce cas, le paiement est effectué uniquement si la vente a été conclue au final. Il est souvent utilisé dans les campagnes marketing d’affiliation.

D’autres modèles de paiement existent, mais ces trois là sont les plus courants.

Maintenant, vous vous demandez peut-être : « Lequel dois-je utiliser dans mes campagnes ? »

Et la réponse est qu’aucun modèle n’est mieux que l’autre, cela dépendra des objectifs que vous souhaitez atteindre avec cette campagne.

Dans le cas du CPC, on l’utilise généralement pour :

  • Capter du trafic : attirer un grand nombre d’utilisateurs vers votre site peut être utile pour améliorer votre SEO lorsque votre e-commerce est récent, ou lorsque vous souhaitez obtenir des leads pour votre entonnoir de conversion.
  • Faire des ventes : dans le cas des boutiques online, le modèle CPC est plus fréquent pour les campagnes de produits peu connus ou à prix élevé. Dans ces cas là, il est rare qu’un utilisateur achète dès sa première visite, il est donc plus intéressant d’attirer du trafic, puis de l’accrocher avec des campagnes de remarketing.

Comme vous le voyez, il s’agit d’un modèle très adapté si vous souhaitez faire connaître votre marque tout en captant du trafic.

👉 Comment savoir si le CPC de vos publicités est rentable

Lorsqu’ils commencent à faire leurs premières campagnes publicitaires online, de nombreux e-commerces commettent l’erreur de penser que si le coût par clic reste bas et que les ventes montent, c’est que tout va bien.

Cela ne signifie pas nécessairement que vous faites un bon retour sur investissement.

Si vous souhaitez réellement connaître les résultats que vous apportent vos campagnes, il vous suffit de suivre ces étapes :

  1. Divisez les clics totaux que vous avez obtenus pour les ventes (vous saurez ainsi de combien de clics vous avez besoin pour faire une conversion).
  2. Multipliez le chiffre obtenu par le CPC.

Vous connaîtrez ainsi le coût de chaque vente conclue. Ou, autrement dit, le coût par acquisition (CPA) de cette vente.

Pour que vous compreniez mieux, on peut résumer ainsi :

CPA = (Clics totaux/Conversions) x CPC.

La seule chose qu’il vous reste à faire maintenant est de comparer le CPA avec le panier moyen des clients que vous avez captés grâce à votre publicité.

Si vous avez dépensé moins dans la captation d’un client qu’il n’a dépensé dans votre boutique, c’est que votre campagne est rentable.

Simple, n’est-ce pas ? 😉

Mais lorsqu’on n’arrive pas à faire de chiffre, c’est là qu’il faut s’atteler à la tâche pour faire diminuer au maximum le CPC.

Nous allons voir comment.

👉 Astuces pour réduire le CPC de vos campagnes publicitaires

Vous n’y croirez peut-être pas, mais les plate-formes de publicité online ne font pas uniquement attention à l’argent que vous êtes prêt à investir. Elles prennent aussi en compte la qualité de vos publicités.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Que si votre publicité correspond mieux aux besoins des utilisateurs que celle de la concurrence, votre CPC diminuera.

Et pas qu’un peu, justement.

Dans le cas de Google Ads, par exemple, un bon niveau de qualité vous permet de payer jusqu’à 50 % moins cher que votre concurrent le plus proche et de sortir du lot.

Pour y arriver, suivez ces conseils :

✅ 1. Réussissez à faire monter le CTR

La première chose à prendre en compte est le CTR (ou Click Through Rate) de la publicité.

Cet indicateur fait référence au volume de clics que reçoit votre publicité toutes les 100 fois où elle est affichée à un utilisateur.

Un CTR élevé est un signe que la publicité intéresse les utilisateurs qui la voient, ce qui vous rapporte des points.

Voici quelques astuces pour ce faire :

  • Des titres accrocheurs : le titre de votre publicité doit être attractif et très précis pour susciter l’intérêt de l’utilisateur.
  • Des textes descriptifs : dans le texte de la publicité, concentrez-vous sur les avantages du produit plutôt que sur ses caractéristiques. Par exemple, si vous vendez un portable qui fait de belles photos quand il y a peu de lumière, vous pouvez mettre « Photos nettes de nuit » plutôt que « Capteur photo nocturne ».
  • Segmentation précise : plus la publicité est axée sur les besoins de votre public, plus vous aurez de chances d’attirer son attention. Nous verrons cela plus bas.

Avoir un bon CTR est important. Mais attention, car les plate-formes de publicité savent ce qu’il se passe lorsque l’utilisateur atterrit sur votre page et elles prennent beaucoup cela en compte. 😉

✅ 2. Faites des publicités plus pertinentes

La pertinence (aussi appelée « qualité ») fait référence à l’utilité de votre publicité pour l’utilisateur. Et plus vous êtes bien noté, moins vous payez de CPC.

Pour augmenter cette pertinence, vous devez :

  • Mettre un lien vers une page bien spécifique : si dans votre publicité, vous montrez un modèle de chaussures, lorsque vous cliquez dessus, vous devez être renvoyé vers la fiche produit de ces chaussures spécifiques et non vers la page d’accueil de votre e-commerce. Sinon, le client finira par s’en aller car vous lui offrez une mauvaise expérience utilisateur.
  • Augmenter les conversions : étroitement lié à ce qui a été dit précédemment. Plus votre publicité est descriptive et liée à la page à laquelle arrivera l’utilisateur, plus vous aurez de chances qu’il achète, et cela fera réduire le CPC.
  • Aligner les keywords : surtout si vous faites des publicités sous forme de texte sur Google Ads. Votre publicité et votre landing page doivent être optimisées pour les mêmes mots-clés. Ainsi, vous dites clairement à Google qu’il y a un lien direct entre les deux.

Chaque plate-forme possède ses propres critères de pertinence, il est donc important que vous les vérifiiez au moment d’optimiser vos publicités.

✅ 3. Segmentez au millimètre

Pour que votre publicité ait du succès, vous devez clairement savoir qui est votre buyer persona.

Vous pourrez de cette façon faire une publicité bien plus adaptée au public auquel vous vous adressez, en touchant leurs points sensibles et en détaillant les avantages de votre produit qui les intéresse le plus.

Vous augmenterez ainsi le CTR et éviterez de gaspiller votre argent dans des clics inutiles.

✅ 4. Faites encore et encore des essais

Même si votre publicité fonctionne bien et que le ROI est positif, il y a toujours une marge d’amélioration.

Et pour y parvenir, vous devez constamment mesurer et analyser les résultats de vos publicités.

Le plus courant, lorsqu’on fait une campagne online, est d’en lancer deux ou trois variantes pour savoir laquelle fonctionne le mieux.

Mais attention, n’oubliez pas de tester une seule chose à la fois : le titre, la description de la publicité, l’appel à l’action… Vous pourrez ainsi mesurer avec précision l’effet de chaque changement.

Si vous avez des doutes sur ce point, jetez un coup d’œil à ce guide sur les tests A/B.

👉 Vous êtes prêt à réduire au maximum le CPC de votre e-commerce ?

Au final, si vous réfléchissez un instant, tout peut être résumé en une idée :

Plus vos publicités seront utiles pour les utilisateurs, moins vous devrez investir et plus votre campagne sera rentable.

Et cela fonctionne de manière plus ou moins uniforme sur la plupart des plate-formes de publicité.

Si vous avez encore besoin d’aide pour optimiser vos publicités online, voici quelques articles qui vous seront très utiles :

Commencez à appliquer tout ce que nous vous avons dit dans cet article et vous verrez la différence dans vos bénéfices. 😉