Fiches produits: comment les travailler pour augmenter le taux de conversion de votre e-commerce

Il ne sert à rien d’avoir des milliers de visites sur votre site internet, si les visiteurs le quittent insatisfaits.
Il vaut mieux avoir 1000 visiteurs qui se convertissent en clients, plutôt qu’un million qui ne restent que de simples visiteurs.
Savez-vous quels sont les éléments clefs pour convertir les visiteurs de votre e-commerce en clients?

Les fiches-produits

Bien évidemment, il ne s’agit pas de présenter une fiche-produit bateau. Il est nécessaire de se différencier.
Ce tutoriel vous expliquera comment rédiger ces fiches-produits pour que vos visiteurs aient un coup de coeur pour vos produits et que vos fiches-produits aient un meilleur
positionnement sur Google.
Prenez un papier et un crayon et préparez-vous à écrire vos fiches-produits ou plutôt à décrire vos produits. 😉

Qu’est-ce qu’une fiche-produit et pourquoi est-ce si important?

Imaginons que vous êtes en train d’acheter dans une boutique physique. Un article attire votre attention et vous vous arrêtez pour l’observer de plus près. En peu de temps, vous pouvez identifier ses principales caractéristiques: sa taille, son poids, sa couleur, sa
texture…
En revanche, avec la vente en ligne cela n’est pas possible pour le client.
Le défis de votre e-commerce, est de transmettre toutes les informations principales sur chaque produit et les détails qui intéressent le client, à travers les fiches-produits.

La fiche-produit est la page spécifique à chaque produit, qui met en avant ses plus grands avantages.

Jusque-là tout est clair pour vous, n’est-ce-pas?
Pourquoi améliorer vos fiches-produits devrait être une de vos priorités?
On dit toujours que le contenu est le roi, et que la conversion est la reine.
Même si vous mettez toutes les ressources et travaillez dur pour la réussite de votre e-commerce, si vous ne travaillez pas pour optimiser votre taux de conversion à travers des fiches-produits travaillées, votre e-commerce ne pourra jamais connaitre le grand
succès auquel il est appelé.
Des fiches-produits sans assez de détails cacheraient les bienfaits de vos articles; alors que, au contraire, des explications claires, concises et élaborées peuvent valoriser vos produits par rapport à la concurrence.

Quel est le format idéal d’une fiche-produit?

Utiliser une « checklist », de tous les petits détails qui ont leur importance à signaler dans vos fiches-produits.
Cependant, attention à ne pas surcharger de détails insignifiants vos fiches-produits, car cela aurait aussi un effet négatif.

1. Le nom et le titre

Contrairement à ce qu’il y paraît, le nom nécessite une attention toute particulière. Eneffet:

  • C’est la première chose que voit le visiteur.
  • Si vous utilisez des noms qui se ressemblent vous pourriez porter préjudice au SEO (nous développerons ensuite ce point).
  • Le nom doit être court mais descriptif, de façon à inviter le visiteur à cliquer sur le produit.
  • Es lo que aparece en las páginas de categorías y en la página de tienda.

De plus, un grand nombre de CMS prennent le titre comme étiquette h1, ce qui influence le SEO et le positionnement du site internet.

2. Une description courte

Les détails de base et les principaux arguments de ventes explicités en peu de mots sont les meilleurs.
En général, on utilise des listes à puces ou des vignettes pour rendre les fiches-produits faciles à lire pour le visiteur.
Si le produit inclut un envoi gratuit, ou un court délai de livraison, la fiche-produit est le parfait endroit pour mettre ces caractéristiques en avant.
Ne rédigez pas un texte trop long que finalement personne ne lira.
L’objectif d’une courte description est qu’en connaissant les détails essentiels, le visiteur parvient à lire l’intégralité de la description et prend le temps de regarder les photos.

TIP

N’attendez pas le dernier moment pour dévoiler les frais d’envoi et les taxes, cela génère l’abandon de nombreux paniers.
Par ailleurs, si vous voulez connaître les stratégies à mettre en place pour diminuer l’abandon des paniers de votre e-commerce, vous pouvez également lire ce post: le taux de paniers abandonnés.

3. Une longue description

Si vous voyez qu’une description courte ne parvient pas à maintenir l’attention de vos
visiteurs, on peut utiliser une description plus longue.
Si dans le paragraphe précédent nous mentionnions l’idée d’une liste à puces, ici nous proposerons une solution plus dense. De plus, nous le ferons en utilisant une stratégie de copywriting (écriture persuasive).
Il existe des structures de base, faciles à appliquer, sans avoir besoin d’être un rédacteur professionnel: la structure PAS (Problème, Agitation, Solution) ou bien la structure 4 (Problème, Promesse, Preuve, Proposition) qui permettent d’avoir une description-produit plus complète.
Si à partir d’opinions ou de commentaires laissés par vos clients, vous avez détecté que votre produit émet quelques interrogations, ne les ignorez pas. Si cela semble être un frein à l’achat, parlez-en ouvertement! Répondez naturellement et avec de bons arguments!

Tous les produits ont des pours et des contres. Une description doit donc mettre en avant le positif et l’utiliser de façon à contrebalancer le négatif…

Un exemple type est la barrière du prix pour les produits qualitatifs.
Une bonne description mettra en avant les bénéfices implicites que ce prix quelque peu élevé induit.

  • La durée de vie du produit.
  • Sa résistance.
  • Sa qualité.
  • Etc.

Et cela est à faire jusqu’à ce que le frein du prix cesse de prendre le dessus par rapport aux autres nombreux avantages du produit.
En réalité, cela est plus facile à dire qu’à faire. Si vous avez déjà rédigé vos fiches-produits, vous connaissez les difficultés d’écrire de façon à convaincre le visiteur d’acheter.
Voilà pourquoi il est extrêmement important d’y accorder de l’importance.

4. Images et vidéos

Jusqu’à maintenant nous avons seulement parlé du texte, mais les images ont elles aussi un grand pouvoir sur les visiteurs. Les photos, au côté d’une description concise, forment le duo idéal pour une bonne fiche-produit.
Des photos de qualité impliquent une amélioration de l’expérience d’achat.
Avec les images nous permettons au visiteur d’avoir la sensation de voir et toucher le produit comme s’il se trouvait dans une boutique physique. C’est pourquoi, on utilise toujours des photos montrant le produit en pleine utilisation, pour donner une idée concrète au potentiel acheteur de ce qu’il pourrait faire en sa possession.
De la même manière, une bonne vidéo est aussi utile.
Mais attention, il existe aussi des limites, surtout de tailles. Mettre de nombreuses images de bonne qualité peuvent extrêmement ralentir la page, voilà pourquoi encore une fois, vous devez trouver le juste milieu entre qualité et poids, sans oublier de transmettre tous les détails importants du produit.
Articles en relation:

5. Avis clients

Il est vrai que les gens aiment lire les opinions des autres acheteurs afin de valoriser l’offre qui les intéresse mais également pour se rassurer avant d’acheter un produit.
C’est ce qu’on appelle le test social et c’est un facteur crucial dans la conversion sur laquelle nous devons travailler.
Vos produits n’ont pas encore d’avis clients ?
Aucun problème, c’est tout à fait normal, ce qu’il faut faire à présent, c’est d’encourager vos clients à vous évaluer:

  1. Offrez des produits/échantillons en échanges de commentaires.
  2. Incluez dans votre mail de suivi une invitation et un lien pour noter et commenter le produit.
  3. Tirez au sort parmi les évaluations reçues.

Et si rien de cela ne fonctionne, demandez à vos clients les plus fiables de vous laisser une évaluation.
Il faut éviter de se retrouver sans note car il est toujours difficile de laisser le premier commentaire pour un client.

6. Suggestion de produits

La plupart des visites n’aboutissent pas à un achat mais il ne faut pas se rendre si rapidement ! La suggestion de produits est une stratégie à ne pas négliger.
En effet, si un utilisateur a lu la description courte puis la longue, a vu les photos mais ne se décide toujours pas, c’est peut être parce que ce produit ne l’intéresse pas mais que d’autres en revanche pourraient l’intéresser.
Afin de trouver cet autre produit, nous utilisons la technique de la vente croisée ou de produits associés. Il s’agit tout simplement de mettre en avant d’autres produits de catégories similaires et d’encourager la navigation.
Inspirez-vous d’Amazon qui propose aux visiteurs de visionner d’autres produits qui ont intéressés les visiteurs précédents ayant effectué la même recherche.

Dropshipping y descripciones: los problemas de las fichas de producto genéricas

Lorsque vous créez un e-commerce en dropshipping, le fournisseur vous enverra toutes les fiches produits, et avec tout le travail que vous avez à faire, vous aurez peut être la tentation de vous dire “je n’ai pas le temps, je modifierai les fiches produits plus tard”.
Cela peut poser un problème car vous risquez de finalement jamais le faire et les conséquences peuvent être lourdes pour votre site :

  1. Contenu dupliqué: votre fournisseur n’envoie pas les fiches qu’à vous mais aussi à 10, 20, 30 autres boutiques qui utilisent les mêmes fiches et donc le même contenu que vous. Aux yeux de Google, vous copiez sur vos concurrents et cela entraînera une lourde pénalité pour votre e-commerce. Vous DEVEZ utiliser un contenu original.
  2. Indifférence: votre boutique ainsi que celle de votre concurrent ne se différencie en aucun point. Aux yeux du client, seul le prix pourra faire une différence pour le pousser à acheter chez vous plutôt que chez votre concurrent.
  3. Aucune optimisation du référencement: les fournisseurs ne pensent pas spécialement au positionnement. Sans stratégie de référencement pour votre produit, il sera impossible que celui-ci arrive en première page sur Google.

Pour résumer, une fiche produit générique vous pénalise plus qu’elle ne vous aide: elle ne vous différencie pas de votre concurrence et affecte grandement votre positionnement sur Google.
Il est donc important de bien rédiger ses fiches produits et nous allons vous expliquer comment le faire d’une manière stratégique.

Guide pour rédiger la fiche-produit parfaite:

Il y a 5 étapes principales à suivre, cependant cela ne veut pas dire que ce soit ni simple ni rapide.
Rédiger la description du produit est un processus qui doit se faire calmement, réfléchissez bien à chacun des points et tirez-en le meilleur.

  1. Adaptez le discours à votre public: rédigez la fiche produit comme si vous essayiez de le vendre à votre client idéal. Imaginez que vous l’avez en face de vous et réfléchissez à ce que vous diriez et à la façon dont vous essaierez de le convaincre.
  2. Ne laissez aucun doute: répondez à toutes les questions que le client pourrait se poser avant d’acheter le produit. Si vous dissiper les doutes, vous augmentez la probabilité que l’achat se produise. Si vous ne le faites pas, le client commencera à s’interroger et probablement repartira de votre e-commerce sans rien acheter.
  3. Concevez un CTA (call to action) frappant: lorsque vous entrez sur une fiche produit Amazon, quel est le plus marquant ? Le bouton d’achat. Rappelez-vous que l’objectif principal est que le client clique sur ce bouton donc facilitez lui la tâche.
  4. Ajoutez des photos spectaculaires: Une photo de mauvaise qualité ou celle que vous pouvez trouver sur toutes les boutiques est inutile. Essayez de créer une fiche-produit dont l’image est si belle qu’elle incite le potentiel client à cliquer dessus pour l’agrandir.
  5. Utilisez des mots clés pertinents: si vous positionnez bien votre produit, vous recevrez des centaines ou milliers de visites sans rien dépenser. Si la concurrence n’est pas excessive, une bonne combinaison de mots clés peut suffire à vous placer dans les premiers résultats de recherche. Utilisez des logiciels comme Kwfinder, Ubersuggest ou Keyword Shitter et ajoutez les variantes et synonymes du mot clé principal.

ficha_de_producto_de_amazon

Fiche de produits et SEO: les principales lignes directrices

Lo primero que debes tener claro es cuál es la estrategia SEO de tu tienda:

  • Quelles sont les pages que vous souhaitez le mieux positionner ?
  • Vous allez essayer de classer les catégories et les produits?
  • Quels sont les urls que vous laisserez sans indexation ?

Voici donc de manière très générale les principales lignes directrices à suivre:

  • Utilisez les urls friendly et ordonnez-les par catégorie: certains CMS comme WordPress(Woocommerce) ou Prestashop ne mettent pas à disposition facilement une structure d’url optimale. Vous aurez sans doute à toucher au code, mais cela en vaut la peine.
  • Indexer uniquement des fiches produit avec recherche: cela signifie que si personne ne cherche le produit sur Google, cela ne vaudra pas la peine de l’indexer.
  • Centrez vos effort de SEO uniquement sur les fiches indexées: utilisez des mots-clés dans les méta-étiquettes d’une description longue par exemple
  • Créez un contenu très puissant pour les catégories: c’est la stratégie qui fonctionne le mieux; attaquer les keywords dans les catégories et les long tail de vos produits.
  • Face au risque de cannibalisation et de duplication de contenu, utilisez la page canonique: si vous avez plusieurs produits en compétition pour le même keyword ou un contenu dupliqué, vous pourrez transmettre à Google celle qui vous intéresse le plus de classer selon le système de regroupement des urls en double.

Vous trouverez plus d’informations sur les thèmes de SEO et e-commerce dans cet article.

Que faire avec les anciennes fiches produits?

L’un des problème majeur que rencontrent toutes les boutiques en ligne vient des produits sortis du catalogue.
Différencions deux cas:

  • La fiche était indexée par Google: dans ce cas, google vous demandera de l’éliminer et de ce fait vous obtiendrez le message “erreur 404” et cela ne représentera pas de problème. Le mieux est de faire une redirection 301 vers la catégorie. L’autre alternative est de mettre un noindex et de l’éliminer quand il s’indexer.
  • La fiche n’est pas indexée: ceci n’est pas important pour Google, mais vous devez être attentif aux liens internes qu’elle a, afin que les clients ne trouvent pas une page erronée. Si la fiche a des liens externes, le mieux est donc de faire un 301.

Pour le moment, ne vous préoccupez pas avec les vieilles fiches, le mieux étant de s’attacher aux contenus indexés et d’avancer pas à pas.

Por dónde empezar a optimizar las fichas de producto

Il n’est pas nécessaire de changer les fiches produits d’un coup. Si vous devez rédiger des centaines de descriptions, commencez toujours par analyser lesquels de vos produits sont les plus vues. Modifiez ces fiches-là avant les autres.
L’analyse de votre boutique en ligne vous aidera à mettre de l’ordre. Suivez nos conseils suivants:

  1. Filtrez dans Google Analytics les urls de produits avec le plus de trafic: concentrez vos efforts sur les fiches qui auront le plus d’impact.
  2. Regardez dans votre Search Console si vous avez des cannibalisations pour des mots-clés importants: vous verrez que plusieurs fiches rivalisent entres elles.
  3. Décidez de la stratégie à adopter: si vous avez trouvé des cannibalisations, utilisez des canoniques vers la catégorie ou le produit qui reçoit le trafic le plus organique. S’il s’agit de vieux produits, redirigez sur un 301.
  4. Optimisez le contenu: avec la liste des fiches produit à améliorer, vous pourrez commencer à travailler les descriptions, les images, et tout ce que nous avons vu auparavant.
  5. Travaillez patiemment: vous ne pourrez pas faire tout les changements du jour au lendemain, mais petit à petit les résultats apparaîtront.

Voilà, on vous laisse commencer !

Maintenant à vous de jouer …

Analysez votre boutique en ligne, ordonez par ordre d’importance les descriptions que vous devez modifier et commencez à appliquer nos conseils.
Quand tout sera finalisé, vous verrez que votre taux de conversion augmentera.