Comment améliorer la gestion du catalogue de produits de votre e-commerce en 4 étapes

GĂ©rer efficacement le catalogue de produits est plus important que vous ne le pensez.

Un catalogue bien gĂ©rĂ© vous garantit que vos produits :

  • Resteront Ă  jour en termes de stock (pour ainsi Ă©viter les erreurs).
  • Seront faciles Ă  trouver.
  • PrĂ©senteront toutes les informations nĂ©cessaires pour que l’utilisateur puisse prendre sa dĂ©cision d’achat.

C’est pourtant un aspect que beaucoup laissent de cĂŽtĂ© alors qu’il s’agit d’un facteur clĂ© pour amĂ©liorer le taux de conversion gĂ©nĂ©ral de la boutique.

C’est votre cas ?

Pas de soucis. Dans cet article, nous vous présentons quelques conseils pour optimiser votre catalogue et en tirer un meilleur profit.

Ça va mieux maintenant ?

Continuez à lire, on commence. 😉

👉 Qu’est-ce que la gestion du catalogue de produits et pourquoi c’est important

Commençons par les bases.

Le catalogue de produits n’est autre que la liste des articles en vente dans un e-commerce. Par consĂ©quent :

La gestion du catalogue de produits fait rĂ©fĂ©rence Ă  tout le processus d’administration, de catĂ©gorisation et de prĂ©sentation des articles de votre e-commerce.

Cette dĂ©finition en elle-mĂȘme ne vous en dit peut-ĂȘtre pas trop, mais vous y verrez sĂ»rement plus clair avec un exemple.

Supposons que nous avons une boutique physique de vĂȘtements qui a aussi une version en ligne, et que nous vendons aussi nos articles sur eBay. Alors…

Que devrait-il se passer si quelqu’un achĂšte notre dernier t-shirt sur eBay ?

  • Le stock devrait aussi ĂȘtre mis Ă  jour sur la boutique en ligne pour que cet article apparaisse comme Ă©puisĂ©.
  • Je devrais recevoir une notification pour me prĂ©venir que je ne peux pas vendre ce t-shirt dans la boutique physique.

Vous voyez maintenant pourquoi c’est aussi important.

Mais il ne s’agit pas uniquement de stock.

La gestion du catalogue de produits, c’est aussi faire en sorte de bien coordonner :

  • Les prix.
  • Les promotions.
  • La mise Ă  jour des informations de chaque article…

Vous imaginez devoir le faire pour chaque produit un par un ? Et sur toutes les plateformes sur lesquelles vous vendez vos articles…

Cela demanderait trop de temps et d’efforts.

En effet…

✅ Une bonne gestion du catalogue = plus de ventes

Tout ce que nous venons de voir se traduit par une expérience positive pour le client.

Vous vous demandez peut-ĂȘtre : quel est le rapport ?

  • Il suscite de la confiance : un bon catalogue est clair et bien dĂ©taillĂ©, il apporte Ă  la personne toutes les informations dont elle a besoin pour prendre la bonne dĂ©cision d’achat.
  • Il est navigable : le catalogue est si bien organisĂ© que l’utilisateur trouve facilement le produit qu’il cherche.
  • Il n’y a pas d’erreurs de stock : ce n’est jamais agrĂ©able d’acheter un produit pour qu’on nous dise juste aprĂšs qu’il y a une erreur et qu’il n’est pas disponible. Le client sera remboursĂ©, d’accord, mais il ne continuera sĂ»rement pas Ă  acheter ensuite.

Alors si votre catalogue :

  • Est crĂ©dible.
  • Facilite le processus d’achat au client.
  • Est Ă  jour.

Vous aurez plus de possibilités de vendre.

Alors voyons maintenant comment l’optimiser.

👉 Comment amĂ©liorer la gestion de votre catalogue grĂące Ă  ces 4 conseils

Cela peut sembler un sujet complexe, mais pour gĂ©rer correctement un catalogue, il vous suffit d’avoir les idĂ©es claires, de disposer des bons outils et de faire un peu de rangement.

Si en plus vous suivez nos conseils, c’est encore mieux.

DĂ©couvrons-les. 😉

✅ 1. Choisissez un outil de gestion de catalogue appropriĂ©

Tous les commerces ne sont pas identiques.

VoilĂ  pourquoi tous les catalogues ne vont pas ĂȘtre gĂ©rĂ©s de la mĂȘme maniĂšre.

Pour choisir le meilleur outil de gestion, vous devez prendre en compte la taille de votre catalogue actuel et vos projets pour l’avenir.

Votre boutique est-elle grande ou petite ?

Allez-vous ajouter d’autres produits ?

Votre boutique va-t-elle s’accroütre prochainement ?

En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour :

  • Le catalogue de votre CMS : la plupart des plateformes de e-commerce vous permettent de paramĂ©trer directement votre catalogue de produits sur le panneau de commande.
  • Un PIM : le « Product Information Management » est un outil plus performant qui rĂ©unit au mĂȘme endroit toutes les donnĂ©es de vos produits. Autrement dit, avec cet outil vous pouvez Ă©diter une fiche de produit et les modifications s’appliqueront Ă  tous vos canaux de vente. Si votre catalogue est grand, vos prix varient souvent, vous vendez sur diffĂ©rentes plateformes de vente, ou vous distribuez Ă  l’échelle internationale, mieux vaut disposer d’un PIM car il vous facilitera grandement les choses et vous Ă©vitera d’éventuelles erreurs.

Et si votre commerce est petit ou si vous commencez, vous pouvez faire appel à la célÚbre feuille Excel.

Bien que plus simple, c’est toujours une ressource pratique pour classer votre liste de produits avec toutes les catĂ©gories, les prix, le stock, etc.

✅ 2. Étiquetez et catĂ©gorisez correctement le catalogue

Une boutique sans catĂ©gories, ni Ă©tiquettes, c’est comme un stand sur le marchĂ© du dimanche oĂč les vĂȘtements sont entassĂ©s n’importe comment.

Vous imaginez ce que cela donnerait sur une boutique en ligne ?

Ce serait le chaos et vos clients partiraient en courant face à tout ce désordre.

Pour y remĂ©dier, il est important d’organiser votre catalogue par : 

  • CatĂ©gories : ce sont les « familles Â» qui rassemblent les produits dont les caractĂ©ristiques sont similaires. Par exemple, dans une boutique de vĂȘtements, il y aurait une catĂ©gorie pour hommes, femmes, enfants…
  • Sous-catĂ©gories : ce sont des groupes Ă  l’intĂ©rieur des catĂ©gories qui contiennent aussi des produits similaires. Dans l’exemple prĂ©cĂ©dent, les sous-catĂ©gories pourraient ĂȘtre les t-shirts, les pantalons, les manteaux…
  • Étiquettes : chaque produit peut ĂȘtre Ă©tiquetĂ© selon ses caractĂ©ristiques, comme la couleur, la matiĂšre, la taille…

En catĂ©gorisant et en Ă©tiquetant les produits, vous obtenez un catalogue beaucoup plus navigable. De cette maniĂšre, l’utilisateur peut se dĂ©placer dans les catĂ©gories et les sous-catĂ©gories et utiliser les filtres lorsqu’il souhaite affiner encore plus la recherche.

Observez la boutique de mode Superdry.

ecommerce-gestion-catalogo

GrĂące Ă  son organisation par catĂ©gories, il nous est beaucoup plus facile de naviguer et d’aller directement sur les produits qui nous intĂ©ressent.

Mais allons un peu plus loin.

Si vous voulez que cela soit encore mieux, gardez Ă  l’esprit le comportement de l’utilisateur lorsque vous crĂ©ez les catĂ©gories et les Ă©tiquettes.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Admettons que vous ayez une boutique de vĂȘtements de sport et que vos clients cherchent normalement les articles en fonction du sport qu’ils pratiquent plutĂŽt que par type de vĂȘtements. Dans ce cas, il serait intĂ©ressant d’offrir au client ce qu’il veut et de crĂ©er aussi des catĂ©gories qui rassemblent tous les articles pour chaque type de sport.

✅ 3. Le moteur de recherche : un Ă©lĂ©ment indispensable pour un catalogue plus maniable

Observez ce que rĂ©vĂšle cette Ă©tude de l’institut Baymard au sujet des recherches sur les sites internet. 

61 % des sites internet ne comprennent pas les recherches qui n’emploient pas le nom exact du produit.

Par exemple, si un utilisateur cherche « imprimante multifonctions Â» et ce produit se trouve sur le site sous le nom « imprimante tout-en-un Â», mĂȘme si ce sont des synonymes pour un mĂȘme article, un moteur de recherche simple ne fera pas le rapport entre les mots et ne proposera donc aucun rĂ©sultat.

Mais ce n’est pas tout.

27 % des moteurs de recherche de boutiques en ligne ne comprennent pas ce dont l’utilisateur a besoin si la recherche comporte des fautes d’orthographe. 

Cela complique Ă©normĂ©ment la navigation de l’utilisateur dans le catalogue.

Mais dans un cas comme dans l’autre, le problĂšme peut ĂȘtre facilement rĂ©solu grĂące Ă  un moteur de recherche intelligent comme Doofinder, qui reconnaĂźt les synonymes et les fautes d’orthographe et propose des rĂ©sultats pertinents.

Il dispose aussi de l’option d’autocomplĂ©tion qui suggĂšre des produits au fur et Ă  mesure que l’utilisateur Ă©crit.

Comme dans cet exemple d’une des boutiques qui utilise Doofinder, dont les rĂ©sultats varient en mĂȘme temps que l’utilisateur Ă©crit ce qu’il cherche.

ecommerce-gestion-catalogo-productos

Comme nous vous le disions, plus vous facilitez la tĂąche du client en termes de navigation et de recherche des produits dans votre catalogue, mieux ce sera pour les ventes. 

Et Doofinder peut amĂ©liorer jusqu’à 20 % le taux de conversion de votre boutique. 

Intéressé ?

Voici une dĂ©monstration gratuite de 30 jours pour le tester. 😉

✅ 4. PrĂ©sentez des informations dĂ©taillĂ©es et correctes sur les produits

Personne n’ose acheter un article s’il n’est pas certain qu’il lui sera utile (Ă  moins que le prix ne soit si bas que l’on dĂ©cide de « tenter sa chance Â»).

Cela veut dire que plus l’article offre de dĂ©tails au client, plus il y a de possibilitĂ©s que celui-ci l’achĂšte.

Autrement dit, le fait de donner des renseignements opportuns Ă  l’utilisateur renforcera sa confiance dans votre boutique et Ă©vitera les objections Ă  l’achat.

Quelle sont les informations à inclure à tout prix dans vos fiches de produits ?

  • Avantages : comment le produit va changer la vie de votre client. Il existe un exemple connu qui dit que personne n’achĂšte un foret de 5mm pour sa taille, mais pour l’étagĂšre qu’il lui permettra d’accrocher (et qui lui apportera ordre, satisfaction, etc.).
  • Les caractĂ©ristiques techniques : tout ce qui a un rapport avec la taille, la composition, les qualitĂ©s… N’oubliez pas, les avantages font vendre, mais les caractĂ©ristiques justifient l’achat.
  • Images de qualité : elles doivent ĂȘtre attrayantes et permettre de bien voir le produit. Ne lĂ©sinez pas sur le nombre de photos. Vous aiderez l’utilisateur Ă  se faire une idĂ©e du produit qu’il va acheter presque comme s’il le regardait dans une vitrine. Mais qu’elles soient toutes optimisĂ©es.
  • Utilisez des vidĂ©os : qui montrent le produit en dĂ©tail ou qui expliquent son fonctionnement. Cette ressource rajoute toujours un plus de qualitĂ©.
  • Instructions et suggestions d’utilisation : vous Ă©viterez toutes sortes d’objections sur la difficultĂ© d’utilisation.
  • Recommandations : les Ă©valuations et les commentaires d’autres utilisateurs sont essentielles pour que les clients prennent leur dĂ©cision.
  • Prix : il doit ĂȘtre bien visible. N’oubliez pas de le mettre en valeur s’il y a une rĂ©duction. Et surtout, indiquez s’il y a des frais de port. S’ils n’apparaissent qu’au moment du paiement, l’utilisateur aura la sensation de se faire arnaquer et il est fort probable qu’il abandonne son panier (c’est la mĂȘme chose pour les taxes).
  • Garantie : c’est un autre facteur qui inspire de la confiance au client. Avoir la tranquillitĂ© de pouvoir renvoyer un produit s’il n’en est pas satisfait. Ne partez pas du fait que les clients savent qu’un produit bĂ©nĂ©ficie d’une garantie : montrez-le clairement.

Finalement, vĂ©rifiez que les informations sont Ă  jour et qu’elles sont identiques sur tous vos canaux de vente. 

On trouve un bon exemple de la façon de présenter des informations détaillées sur le site de Decathlon. 

ecommerce-products-catalog-management

Non seulement vous pouvez voir le produit Ă  360Âș, mais vous avez aussi des vidĂ©os et des informations techniques trĂšs complĂštes (traction, adaptabilitĂ©, adhĂ©rence…).

En résumé, ils vous offrent toutes les informations dont vous avez besoin pour prendre la meilleure décision.

gestion-catalogo-productos

👉 Optimisez votre catalogue de produits grñce à ces conseils et vendez !

Pour l’heure, cela peut vous sembler une tĂąche compliquĂ©e (et ce n’est pas faux), mais sachez que le temps que vous investissez dans la gestion du catalogue de produits de votre e-commerce se traduira par une augmentation des ventes Ă  l’avenir.

Alors ne faites pas l’erreur de ne pas y consacrer l’attention nĂ©cessaire car vous pourriez le regretter par la suite.

Au travail ! Vous allez voir vos ventes grimper. 😉