Comment devenir un entrepreneur 3 clés (et 5 options) pour créer votre boutique en ligne sans étouffer l’affaire dans l’œuf

como-ser-emprendedor-y-no-morir-en-el-intento-Doofinder-e1563387083486

Vous aimeriez monter une affaire, mais ne savez pas par où commencer ? Vous aimeriez passer au statut d’entrepreneur et devenir votre propre chef ?

L’idée d’avoir votre propre commerce en ligne est très attrayante en raison de la liberté qu’elle offre. Ne vous imaginez pas non plus que c’est chose simple : les boutiques en ligne qui mettent la clé sous la porte avant d’avoir fêté leur premier anniversaire font pléthore.

C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquons ce dont vous devez tenir compte si vous souhaitez devenir entrepreneur et lancer un projet.

Lisez-le à tête reposée. Dans ce cas, mieux vaut prévenir que guérir. ;)

👉 Que signifie être entrepreneur

Il faut avant tout en connaître la définition :

Un entrepreneur est une personne qui reconnaît une possibilité commerciale et organise les ressources nécessaires pour la mettre en œuvre, en lançant le projet de sa propre initiative.

Dans cette définition, il y a 3 éléments clés :

  • Possibilité commerciale.
  • Ressources nécessaires.
  • Mise en marche.

Nous développerons ces points tout au long de l’article, n’en perdez pas une miette !

👉 Les 3 clés pour entreprendre en ligne avec un e-commerce

Même si nous vous expliquons ici comment devenir entrepreneur à l’aide d’une boutique en ligne, les astuces que nous vous donnons valent pour tous types d’entreprises numériques.

✅ 1. La possibilité commerciale

N’oubliez pas : si ce n’est pas rentable, mieux vaut laisser tomber.

Il est essentiel de définir et de valider votre idée de commerce pour ne pas travailler en vain (ni perdre d’argent).

A.Trouvez une idée de commerce rentable et qui vous plaise

Pour votre santé mentale (et économique) à long et moyen terme, nous vous conseillons de créer une entreprise dans un secteur qui vous plaît. C’est que votre activité occupera une bonne partie de votre temps.

Si vous souhaitez entreprendre, mais que vous n’avez pas d’idée définie, nous vous laissons ici quelques articles pour vous inspirer :

Surtout, n’oubliez pas : votre produit doit apporter de la valeur à votre client.

Si vous ne répondez à aucun besoin de votre buyer, vous ne lui vendrez certainement aucun produit.

B. Essayez de valider votre idée avant de dépenser un seul euro

Nous vous proposons un exemple extrême pour comprendre.

Imaginez que vous êtes passionné de crochet et que vous aimez fabriquer des housses pour iPhone.

Cette idée vous semble bonne parce que c’est une activité qui vous plaît et que de nombreux utilisateurs d’iPhone achètent des housses.

Mais, est-ce qu’ils achèteraient des housses crochetées à la main ?

Pour le vérifier, la meilleure option est d’étudier le marché :

  • Enquêtez sur la concurrence.
  • Demandez à d’autres vendeurs du secteur.
  • Rapprochez-vous de possibles clients.
  • Essayez un prototype.

S’il n’existe aucun marché pour les housses à crochet, mieux vaut abandonner l’idée avant d’investir.

✅ 2. Les ressources disponibles : le plan d’affaires

Si vous pensez à vous mettre à votre compte, sachez d’ores et déjà que vous allez devoir sortir la calculatrice.

Être un bon entrepreneur implique d’être organisé et d’étudier les ressources dont vous disposez.

Ne vous lancez pas si vous n’avez pas de quoi vous retourner si les choses tournent mal (et nous ne parlons pas que d’argent). Il vous faut créer un plan d’affaires pour définir précisément :

  • Les investissements à réaliser.
  • Les moyens d’attirer des clients et des fournisseurs.
  • Vos forces et vos faiblesses.
  • Etc.

Votre plan d’affaires est si important que nous lui avons dédié un article exclusif que vous ne devez pas manquer.

Voici 3 conseils à appliquer une fois vos calculs réalisés.

  • Apprenez à vous organiser et faites preuve de discipline : même si vous êtes votre propre chef, vous devez consacrer des heures à votre entreprise pour qu’elle tourne.
  • Trouvez un équilibre entre vie professionnelle et vie privée : lui dédier des heures de travail ne signifie pas en devenir l’esclave. Ne soyez pas votre pire chef.
  • Apprenez à dire « non », si ça ne va pas : fixez un risque maximum gérable, une limite de temps, un plafond budgétaire…

Être entrepreneur ne signifie pas que votre vie va changer ou qu’elle sera conditionnée par votre commerce, il y a des moments où mieux vaut couper le téléphone professionnel. ;)

✅ 3. La mise en marche : attention à la technologie

Entre le moment où l’idée naît et celui où elle devient une réalité, il y a beaucoup de travail. Le plus important lorsque vous vous lancez dans l’aventure de l’entrepreneuriat numérique avec un e-commerce est, évidemment, de vendre.

Et pour vendre, vous avez besoin de clients.

Il est préférable d’investir la majeure partie de votre budget dans l’acquisition de clients plutôt que dans une plateforme CMS.

C’est pourquoi, la meilleure manière de devenir entrepreneur sans dépenser d’argent est de commencer avec une boutique en ligne simple.

Le plus simple est de commencer avec une boutique en nuage (comme Shopify) ou un CMS comme WordPress (WooComerce). Si vous pensez, toutefois, commencer avec de nombreux produits, choisissez peut-être Prestashop pour vous lancer.

Et si vous votre budget vous le permet, vous pouvez opter pour Magento.

Vous avez encore des doutes ? Ici vous avez un post où nous analysons chaque CMS en détail.

👉 Options pour entreprendre avec un magasin en ligne 

Ouvrir un e-commerce est une option très attrayante pour toute personne qui ne sait pas comment devenir entrepreneur, mais le monde numérique exige aussi de s’informer en amont.

Avant de vous lancer, vous devez savoir précisément où vous allez.

Par chance, nous vous avons déjà expliqué en détail ce qu’est un e-commerce ainsi que les types de boutiques en ligne.

Tout est intégré ? Poursuivons !

✅ 1. Boutique en ligne classique

Il s’agit du type de commerce auquel vous pensez lorsque vous imaginez un e-commerce ou un commerce en ligne : une boutique qui achète des articles à ses fournisseurs et les vend à ses clients par Internet.

Il s’agit de la majorité de nos clients, comme Bulevip qui se fournit en produits de nutrition et de sport auprès de plusieurs fournisseurs pour ensuite les revendre à ses clients.

Bon nombre de ces commerces existent uniquement en version numérique, mais il n’est pas non plus rare qu’ils possèdent un siège physique. Si c’est votre cas, n’oubliez pas de le mentionner à vos clients sur votre site, comme notre client italien Arca Planet.

como ser emprendedor tienda fisica arcaplanet italia doofinder

Vous avez uniquement une boutique en ligne, mais vous pensez ouvrir une boutique physique ?

Aucun problème : vous pouvez essayer avec une boutique éphémère ou un pop-up store et tenter l’expérience de la vente dans le « monde réel ».

✅ 2. E-commerce de vos propres produits

L’option pour les artisans et artistes créateurs : ouvrir un e-commerce par lequel distribuer leurs propres produits.

Mais attention aux frais ! De nombreuses personnes se trompent en ne comptant pas la main d’œuvre et faussent ainsi les comptes.

Avant de vous lancer :

  • Calculez attentivement les coûts de fabrication de vos produits.
  • Le temps que vous mettez pour les fabriquer.
  • La rentabilité possible.

Si vous doutez de la viabilité du projet d’ouverture de votre boutique en ligne, vous pouvez essayer avant en proposant vos créations sur la marketplace de pièces d’artisanat handmade la plus grande du monde : Etsy.

como ser emprendedor marketplace etsy doofinder

Vous ne savez pas s’il est intéressant pour vous de vendre sur une « marketplace » ?  Dans cet article, nous vous en décrivons les avantages et les inconvénients.

✅ 3. Boutiques en ligne de produits numériques

Ne confondez pas un service avec un produit numérique.

Un produit numérique est un bien intangible (c’est-à-dire, immatériel) élaboré à l’aide de technologies de l’information et qui ne peut être acquis que sur l’Internet.

Un ebook serait un produit intangible, comme tout autre archive téléchargeable : des patrons, des thèmes, de la musique, un cours en ligne, un logiciel spécifique…

Par exemple, sur Amazon, il existe des tonnes de livres qui ne peuvent être achetés qu’au format numérique.

Si vous distribuez des produits numériques, le grand avantage est que vous ne les « créez » qu’une fois, mais la possibilité de vente est potentiellement limitée.

✅ 4. Entreprendre sans stock de produits

Et si vous pouviez entreprendre sans dépenser un centime dans l’accumulation de stocks et sans devoir vous occuper des envois, délais et autres ?

Être un entrepreneur (quasiment) sans argent est possible, et nous vous proposons non pas une mais deux options pour vous y aider.

A. Boutiques fondées sur le marketing d’affiliation

Il s’agit a priori de l’option la plus économique pour devenir un entrepreneur en ligne.

Vous n’avez pas besoin d’avoir une boutique en ligne, juste d’un site Internet, un blog ou un profil sur les réseaux sociaux, à partir duquel recommander vos produits. Si vous arrivez à vendre quelque chose, vous touchez une commission que vous verse le fournisseur.

B. Dropshipping

Vous avez une boutique en ligne « classique » sur laquelle vous proposez des produits. Le secret est de vendre les produits du catalogue d’un fournisseur. Si vous concluez une vente, le fournisseur s’occupe directement de l’envoi et vous percevez une commission.

Vous trouverez ici tous les détails sur comment vendre sans avoir de stock dans cet article et cet autre article dédié au dropshipping.

✅ 5. Vendre par l’intermédiaire d’une marketplace ou de Facebook

Comme susmentionné, pour être un entrepreneur depuis chez vous, il n’est pas indispensable d’avoir un site avec une boutique en ligne.

Toutefois, si vendre sans stock ne vous satisfait pas et que votre idée est d’avoir votre propre e-commerce sans dépenser beaucoup d’argent, il existe d’autres options.

A. Ouvrir une boutique sur une marketplace

Au cas où ce mot ne vous dirait rien :

Une marketplace est un centre commercial virtuel où se regroupent plusieurs boutiques qui vendent en ligne.

L’exemple classique est Amazon, où vous pouvez ouvrir votre boutique et commencer à vendre en suivant les étapes indiquées ici.

Mais il existe d’autres portails de marketplace moins importants et moins spécialisés que vous pouvez choisir pour commencer votre aventure en tant qu’entrepreneur en ligne (nous vous avons déjà parlé d’Etsy pour les produits handmade).

B. Activer votre boutique sur Facebook

Une option véritablement économique (elle est gratuite) et une vaste vitrine pour vos produits, parce que nous savons que la plupart d’entre nous possède un compte Facebook.

Si vous choisissez d’ouvrir une boutique sur Facebook, vous devriez lire cet article sur le F-commerce.

Les deux alternatives sont bonnes pour commencer à entreprendre, mais présentent un inconvénient non négligeable : vous dépendez de tierces personnes, qui peuvent « vous coupez le robinet » (et l’accès à vos propres clients) quand bon leur semble.

L’idéal est d’attendre que votre commerce prenne un peu d’ampleur pour créer votre propre boutique en ligne, depuis laquelle vous gérez directement votre portefeuille de clients.

👉 Vous savez désormais comment devenir un entrepreneur (il ne vous reste plus qu’à vous lancer)

Sans perdre de vue les 3 clés d’un bon entrepreneuriat et avec nos conseils, le rêve de devenir votre propre chef se rapproche chaque jour davantage.

Étudiez vos options, analysez vos résultats et, qui sait ?

Peut-être que nous vous utiliserons prochainement comme exemple de clients fructueux. ;)