Est-il possible de vendre sur internet sans stock ?

vender_por_internet_sin_stock

Vendre sur internet sans stock et sans vous soucier où entreposez votre marchandise… est-ce vraiment possible ?

Ou encore plus important, est-ce vraiment une option viable sur le plan économique ?

Non seulement c’est possible, mais nous allons vous expliquer dans ce post comment le faire vous-même. Soyez prêt car aujourd’hui chez Doofinder, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur le dropshipping et l’affiliation.

Vous êtes prêt ?

Nous allons monter votre boutique sans stock.

Qu’est-ce qu’une boutique on-line sans stock ?

Si vous vous décantez pour gérer un e-commerce, vous pensez généralement à la version on-line d’une boutique comme on les connaît depuis toujours. On vous paie un produit que vous expédiez ensuite au client.

Mais comme nous vous le disions dans cet article, Internet a permis l’apparition d’autres types de boutiques virtuelles. Et parmi celles-ci, se trouve ce type de commerce électronique.

La base de ces commerces on-line repose sur le fait que seul vous, pouvez agir en qualité de distributeur. Vous avez jute à vous centrer sur la vente et la promotion.

Et comment puis-je vendre sur internet sans avoir le produit ?

Il existe 2 formes pour développer ce type de commerces. Si la première repose sur un système de dropshipping, la seconde repose sur le marketing d’affiliation ou affiliés.

Nous vous expliquons en quoi chacune consiste.

  • Boutiques de dropshipping : vous travaillez avec un fournisseur qui vous permet de vendre les produits de son catalogue. Quand une personne vous achète un produit, le fournisseur se charge de l’expédier.
  • Boutique d’affiliés : grâce à l’affiliation, vous recommandez sur votre site web les produits d’autres personnes. Et lorsque quelqu’un achète, vous touchez une commission.

Avec ces deux modèles, vous n’avez à vous soucier ni de votre stock, ni du packaging ni de l’envoi. Vous vous centrez uniquement sur l’aspect commercial.

Toutefois, même si la base en est la même, ce sont deux systèmes qui fonctionnent d’une manière très différente.

Comment fonctionne une boutique de dropshipping ?

Le dropshipping est un type de boutique on-line qui travaille main dans la main avec un fournisseur. En résumé, le modus operandi est le suivant :

1. Vous choisissez les produits à vendre

La première étape avant d’ouvrir une boutique passe par une étude de marché. C’est elle qui va vous guider pour choisir le secteur sur lequel vous allez vous centrer et qui vous indiquera quels vont être vos clients.

Ce après quoi, vous devrez choisir les produits les plus attrayants. Ne commettez pas l’erreur de focaliser uniquement sur le prix, soupesez également la demande qui existe et s’il y a des produits complémentaires.

Il vous reste maintenant à voir quel fournisseur (qui accepte le dropshipping) distribue les produits que vous avez sélectionnés.

2. Sélectionnez votre fournisseur ou dropshipper idéal

Cette étape est très importante car vous êtes en train de choisir votre « associé » dans votre affaire. Pensez que de lui vont dépendre de nombreux aspects. Parmi les plus importants, citons en trois :

  • La qualité du produit.
  • L’efficacité dans la gestion des envois.
  • Les marges de bénéfice.

Avant de choisir votre dropshipper, nous vous recommandons de réunir sur lui toute l’information à laquelle vous pourriez avoir accès. Il peut être judicieux que, avant toute chose, vous lui achetiez l’un de ses produits pour en vérifier la qualité.

Si vous voulez en savoir plus pour mieux choisir votre fournisseur, lisez attentivement cet article.

3. Vous insérez les produits sur votre site web

Après avoir choisi votre dropshipper, vous pourrez inclure votre boutique dans son catalogue de produits. Mais là aussi faites bien attention.

Votre fournisseur vous donnera une description des produits pour les inclure tel quel dans votre boutique. Et ceci est une grave erreur.

Vous n’êtes pas le seul client de ce fournisseur, ce qui veut dire que de nombreuses autres boutiques pourraient avoir les mêmes descriptions de produit. Outre le fait que vous donnez une très mauvaise image, vous annihilez votre positionnement SEO.

Google détectera que tous les textes sont identiques et pensera qu’il s’agit d’un doublon. Vous risqueriez d’être passible d’une amende.

4. Commencez à vendre

Que se passe-t-il lorsque qu’une personne se rend sur votre site et achète ? C’est très simple. Vous contacterez alors votre fournisseur et l’informerez de la vente.

C’est également à ce moment que vous payez pour le produit. Ce détail est extrêmement important car cela signifie que vous ne payez votre fournisseur que lorsque la vente est réalisée.

Vous vous épargnez ainsi l’obligation de devoir réaliser un investissement initial en achetant le produit.

5. Le produit est alors expédié

Avec le paiement en main, le dropshipper prend en charge l’emballage et l’envoi.

Au début, il est important que vous soyez attentif au respect des délais et à l’envoi des marchandises au client en bonne et due forme. Ne sous-estimez pas cet aspect car une mauvaise livraison peut impliquer la perte du client et d’autres éventuels achats dans l’avenir.

Comment fonctionne une boutique d’affiliation ?

L’affiliation est un système où vous recommandez des produits qui sont vendus par d’autres personnes. La grande différence entre cette méthode de vente en ligne sans stock et le dropshipping réside dans le verbe que nous avons utilisé : « recommander ».

Dans votre boutique, vous allez parler des atouts d’un produit et pourquoi tel client doit l’acheter. Mais lorsque le client appuie sur le bouton d’achat la gestion finale se fait sur le site web du fournisseur ou de la boutique.

Nous vous l’expliquons de manière plus détaillée pour que vous compreniez bien comment cela fonctionne.

1. À qui appartiennent les produits que vous allez vendre ?

Tout comme dans le cas du dropshipping, avant d’ouvrir votre boutique, vous devrez avoir réaliser une étude de marché et avoir choisi votre public et votre secteur cible.

Vous devez décider ensuite ce que vous allez y vendre. C’est alors que vous avez plusieurs options :

  • Vendre les produits spécifiques d’une entreprise : il n’y a aucun intermédiaire car la commission vous est versée par l’entreprise elle-même. Cela n’exclut pas pour autant que puissiez vendre d’autres produits.
  • Plateformes d’affiliation : ce sont des sites web qui vous mettent en contact avec les marques ou les entreprises qui souhaitent que d’autres vendent leurs produits. Depuis ces plateformes, vous pouvez accéder à des produits de diverses catégories et prix. Voici les links de certaines des plateformes les plus connues : ShareASaleZanox ou Comission Junction.
  • Programmes d’affiliés : ici le plus puissant en la matière est Amazon, le réseau d’affiliation le plus étendu qui existe. Si vous travaillez avec eux, vous pourrez recommander n’importe lequel de leurs produits.

Choisir une option ou l’autre dépend de nombreux facteurs. Mais si vous optez pour l’affiliation, nous vous recommandons de commencer avec Amazon. Travailler avec eux présente deux grands atouts.

  • Leur service clientèle est très bon.
  • Vous y trouverez tous les produits de toutes les gammes que vous pouvez imaginer.

Le grand inconvénient est que les commissions sont particulièrement réduites. Si vous voulez connaître leurs commissions, cliquez ici.

2. Comment se passe une vente par affiliation ?

Imaginez que vous exploitez déjà une boutique avec des produits d’affiliation ? Peu importe s’il s’agit d’Amazon, d’une plateforme ou d’une entreprise, toutes fonctionnent pareil.

Une personne se rend sur le site, souhaite acheter un produit et clique sur le bouton d’achat. Ce bouton redirige le client vers la boutique où l’article est réellement vendu. C’est là que l’achat est effectué.

Ce modus operandi fait naître deux questions :

  • Comment savent-ils que c’est moi qui envoie ce client ?
  • Combien vais-je toucher ?

La première question est simple : tout fonctionne grâce aux liens. Les liens que vous insérez sur chaque bouton sont spécifiques (associés à des cookies) et permettent à l’entreprise d’identifier d’où ils proviennent.

Ce que vous allez toucher est plus complexe dans la mesure où chaque plateforme a un mode de fonctionnement différent. Alors que certains paient après 30 jours, d’autres paient après 60.

Il est également important de s’assurer si un minimum de ventes est nécessaire pour pouvoir être rémunéré.

Dropshipping vs Boutiques d’affiliation : quelle est la meilleure option ?

Lequel de ces deux systèmes est le meilleur ?

Comme toujours, cela dépend des circonstances. Mais pour visualiser quelle est la meilleure option pour vous, nous allons résumer les pour et les contre de chaque option.

Les avantages et les inconvénients du dropshipping

Outre le fait de pouvoir vendre sur internet sans stock, ce système a également d’autres avantages.

AVANTAGES

  1. Zéro préoccupations en termes de stockage, emballage ou envoi.
  2. Le fournisseur vous donne toute l’information dont vous avez besoin.
  3. Vous ne payez que les articles que vous vendez.
  4. Vous apportez plus de crédibilité et de confiance.
  5. Vous décidez du prix final.

INCONVÉNIENTS

  1. Vous dépendez en grande partie du mode de travail du dropshipper.
  2. Les marges sont généralement très faibles.
  3. Il arrive que les fournisseurs contactent directement les clients.

Comme vous le voyez, la réussite ou non de ce système dépend en grande mesure du choix du bon fournisseur.

Avantages et inconvénients des boutiques d’affiliation

Pour de nombreuses personnes, l’affiliation est le meilleur système mais faites attention tout de même. Comme pour toute stratégie, on doit regarder l’autre face de la pièce.

AVANTAGES

  1. Vous n’aurez à vous soucier ni du stockage, de l’emballage ou de l’envoi, ni du règlement.
  2. D’un point de vue technique, plus simple que le dropshipping.
  3. En tant que fournisseur unique, vous pouvez vendre beaucoup d’articles différents.

INCONVÉNIENTS

  1. Compte tenu que le paiement se fait à travers une autre page web, cela génère plus de méfiance.
  2. C’est la boutique qui décide du prix final.
  3. Vous devrez attendre pour toucher votre commission.
  4. Les commissions sont très réduites.

Le grand secret de l’affiliation est de donner confiance. Sur internet, des milliers de boutiques proposent les mêmes produits. Les détails ne satisfaisant pas le client le pousseront à acheter chez le concurrent.

Maintenant que vous disposez de toute l’information, il ne vous reste plus qu’à vous lancer.

Faites une étude de marché, découvrez les produits à vendre et choisissez le système qui vous convient le plus.