[Guide sur la navigabilité d’un site] Comment aider vos clients à naviguer facilement sur votre boutique (et ainsi à acheter plus)

navegabilidad-web

Cela vous est sûrement déjà arrivé. 

Vous entrez dans une grande boutique (comme un supermarché, par exemple) et :

  • Vous ne voyez aucun panneau d’indication dans toute la boutique (vous devez donc aller d’un bout à l’autre de cette dernière pour trouver ce que vous cherchez).
  • Les produits sont organisés n’importe comment.
  • C’est à peine si les employés savent vous dire quels produits ils ont en stock ou non.

Un vrai bazar.

Au final, la seule chose qui puisse vous empêcher de partir sans acheter, ce sont les quelques produits que vous avez dans votre panier et que vous ne voulez pas laisser n’importe où. Mais bien sûr, vous n’aurez pas envie de revenir.

Maintenant imaginez que cette boutique est votre e-commerce.

Dans votre cas, aucun client ne passera dix minutes à vérifier toutes les catégories jusqu’à tomber sur le produit qu’il cherche. Surtout car lui, pour abandonner son panier, il lui suffit de fermer la fenêtre du navigateur et de ne plus jamais revenir dans votre boutique.

Et cela peut vous arriver si vous n’aidez pas vos clients à se retrouver sur votre site.

Autrement dit, si vous ne tenez pas compte de la navigabilité. 

C’est pourquoi, dans cet article, nous allons vous expliquer :

  • Ce qu’est la navigabilité d’un site et en quoi elle vous affecte.
  • Les éléments qui influent le plus sur la navigabilité d’un site.
  • Comment savoir si votre site est navigable.

C’est parti !

👉 Qu’est-ce que la navigabilité d’un site (et que se passe-t-il si vous la négligez) ?

Il se peut que ce mot aux nombreuses syllabes vous ait fait un peu peur, mais soyez tranquille, il est très simple à comprendre.

La navigabilité d’un site renvoie à la facilité avec laquelle l’utilisateur peut naviguer dessus et trouver ce qu’il cherche.

Comment s’obtient-elle ?

En gros, lorsqu’un utilisateur navigue sur votre site, il doit savoir à tout instant :

  1. Sur quelle partie de votre site il se trouve.
  2. Comment revenir rapidement en arrière.
  3. Comment continuer sa navigation pour trouver le produit qu’il souhaite.

Si pour l’instant ce n’est pas très clair, pas d’inquiétude.

Dans cet article, nous allons vous expliquer toutes les règles à suivre pour améliorer la navigabilité de votre e-commerce.

Mais avant cela, que se passe-t-il si vous ne soignez pas l’aspect de votre site ?

Navigabilité d’un site et utilisabilité : quel rapport entre les deux ?

Ce qu’il se passe, c’est que vous ratez des ventes.

Et elles peuvent être nombreuses.

D’ailleurs, comme nous vous l’avions expliqué dans un autre article, c’est une des principales raisons pour lesquelles un utilisateur peut sortir de votre boutique sans acheter.

Et cela car la navigabilité est étroitement liée à deux autres éléments-clés pour n’importe quel site : l’expérience utilisateur et l’utilisabilité.

Le lien entre ces deux concepts est le suivant :

Une mauvaise navigabilité = un site peu utilisable = une expérience utilisateur négative.

Et vous savez déjà ce qu’une mauvaise expérience utilisateur suppose :

  • Durée de session courte : comme l’utilisateur n’est pas à l’aise avec la navigation sur votre site, il s’en ira tout de suite. Cela fera augmenter le pourcentage de rebond (le nombre de visiteurs qui sortent de votre site sans avoir réalisé d’action) et nuira à votre positionnement SEO.
  • Plus grande quantité de paniers abandonnés : comme nous vous le disions précédemment, si un utilisateur qui se sent frustré en naviguant sur votre boutique en ligne souhaite abandonner son panier, il lui suffit de fermer la fenêtre du navigateur (et s’il s’en va car l’expérience a été mauvaise, il sera ensuite plus difficile de récupérer ce panier).

En résumé, un e-commerce peu navigable sera mal positionné sur Google et aura un taux de conversion très réduit, car sur le peu de visiteurs organiques que vous obtiendrez, la plupart s’en iront sans acheter.

Comme vous le voyez, c’est un problème plutôt grave.

👉 6 conseils pour améliorer la navigabilité de votre e-commerce

Vous avez vu l’importance pour votre e-commerce d’offrir une bonne expérience de navigation.

Mais comment s’obtient-elle ?

Avant tout, vous devez faire attention à ces éléments.

✅ 1. Commencez par les fondements de votre site

Autrement dit, par son architecture interne.

La façon dont sont associées les catégories et sous-catégories de votre e-commerce aura un gros impact sur l’intuitivité de votre site pour l’utilisateur.

Le concept de structure du site est très vaste, mais dans les grandes lignes, nous pourrions le résumer en trois points :

  1. Moins il y a de niveaux, mieux c’est : par « niveaux », nous entendons le nombre de clics que doit faire un utilisateur pour aller de la homepage à une autre page de votre site. L’idéal est qu’il clique trois fois au maximum. Par exemple, « Accueil > Appareils photo reflex > Appareils photo reflex Nikon > Nikon 7500 ».
  2. Un keyword, une page : chaque catégorie, sous-catégorie et fiche produit de votre site doit être optimisée pour un mot-clé différent. Cela améliorera le positionnement général du site et évitera quelques problèmes de SEO habituels dans les e-commerces (comme la cannibalisation).
  3. Ordre de catégories intuitif : en suivant l’exemple précédent, un utilisateur qui cherche un objectif pour son appareil photo Nikon s’attendra à le trouver dans la catégorie « Objectifs ». Par conséquent, cela n’aurait pas de sens d’ajouter ces produits à la sous-catégorie « Appareils photo reflex Nikon ».
  4.  

Définir la structure de votre site doit être une des premières choses que vous faites lorsque vous créez votre boutique en ligne, et en gardant toujours à l’esprit qu’elle doit être intuitive pour les utilisateurs.

✅ 2. Ne saturez pas le menu de navigation

De nombreux e-commerces, dans le but d’éviter que leurs clients se perdent, ajoutent au menu principal toutes les catégories et sous-catégories de leur site.

Mais cela complique également la navigation.

Car si l’utilisateur a trop d’options d’un coup, il peut finir par s’y perdre et ne plus savoir où cliquer. De cette façon, nous l’empêchons de naviguer de manière intuitive.

Nous vous recommandons de mettre uniquement les catégories principales et le premier niveau de sous-catégories dans votre menu de navigation. C’est le cas d’eBay, par exemple.

navegabilidad menu ebay

Mais, que se passe-t-il si un utilisateur cherche quelque chose de spécifique et qu’il ne veut pas naviguer dans les sous-catégories ?

Pour cela, nous avons l’élément suivant de la liste. ;)

✅ 3. Offrez un raccourci à vos clients avec un moteur de recherche interne

Nous vous avons parlé en long et en large de l’importance d’un moteur de recherche dans cet autre article.

De nombreux utilisateurs, à peine arrivés sur la homepage de votre site, vont directement sur le moteur de recherche pour trouver ce qu’ils souhaitent.

Et si les résultats ne sont pas bons, il est très probable qu’ils s’en aillent sans même avoir navigué dessus (et c’est comme cela qu’augmente le pourcentage de rebond tant redouté).

Alors assurez-vous de toujours disposer d’un moteur de recherche interne qui réponde aux besoins de ces utilisateurs. Un de bonne qualité (car avoir celui offert par défaut avec le modèle du site est parfois pire que de ne rien avoir).

D’ailleurs, si vous souhaitez l’essayer par vous-même, n’oubliez pas que vous pouvez tester Doofinder gratuitement pendant 30 jours.

✅ 4. Ajoutez des breadcrumbs pour qu’ils puissent revenir en arrière

N’oubliez pas que pour que votre site soit navigable, l’utilisateur doit toujours savoir « où il se trouve » et « comment il peut revenir en arrière ».

Et vous pouvez répondre à ces deux questions avec les breadcrumbs (ces liens qui apparaissent dans la partie supérieure de la page dans les sous-catégories et les produits de votre e-commerce).

Pourquoi sont-elles utiles ?

Car, par exemple, si un utilisateur se trouve sur la fiche d’un produit et qu’il souhaite revenir à la catégorie principale, il peut le faire en un seul clic et sauter les trois sous-catégories qui l’en séparent.

✅ 5. Faites des appels à l’action spécifique

Le texte de vos appels à l’action (les boutons avec un lien qui sont répartis sur une page) doit faire comprendre clairement à l’utilisateur ce qu’il se passera s’il clique dessus.

Par exemple :

  • « Ajouter au panier ».
  • « Découvrez-en davantage sur ce nouvel appareil photo ».
  • « Contactez-nous ».

Tous ces messages sont plus intuitifs pour l’utilisateur que quelque chose de générique comme « Cliquez ici ».

✅ 6. Le design compte aussi dans la navigabilité

Et c’est un facteur clé.

Car, en plus de transmettre votre image de marque, le design sert également à montrer à l’utilisateur le chemin à suivre sur votre site.

Pour ce faire, il y a plusieurs aspects à prendre en compte :

    • Faites ressortir les appels à l’action : avec une couleur différente ou avec un espace vide autour.
    • Placez les éléments du site dans des endroits familiers : par exemple, la plupart des utilisateurs s’attendent à trouver le moteur de recherche interne dans le coin supérieur droit du site.
    • Mettez un lien vers la homepage sur votre logo : autre chose qui se fait beaucoup sur n’importe quel site.
    • Faites ressortir les liens : mettez-les dans une couleur différente du reste du texte et des caractères gras, pour qu’ils puissent être identifiés d’un simple coup d’œil.
    • Utilisez des titres de page grands et descriptifs : de cette façon, l’utilisateur saura qu’il est dans la bonne catégorie ou sous-catégorie.

Vous pouvez en plus utiliser d’autres astuces, comme faire ressortir l’onglet du menu principal lorsque l’utilisateur est dessus (par exemple, s’il accède à l’onglet « À propos de nous » de votre e-commerce, ce dernier sera en gras).

👉 Comment savoir si votre site est navigable

La façon la plus simple de mesurer la navigabilité de votre site est de s’appuyer sur les données de web analytique.

Vous devez faire attention à deux aspects :

  • Les statistiques de votre site : si la durée de la session sur une de vos pages est courte ou que le taux de rebond est élevé, cela peut être dû à un problème de navigabilité.
  • Les cartes de chaleur : un outil très utile qui vous apporte des informations sur la façon dont se déplacent les utilisateurs sur votre page, jusqu’où ils font défiler l’écran ou sur quels éléments ils cliquent.

À chaque fois que vous faites un changement sur votre site, vous pouvez vérifier son impact sur la navigabilité avec un test A/B.

Ceci pourrait vous intéresser :

👉  Vous êtes prêt à améliorer la navigabilité de votre site ?

La navigabilité d’un e-commerce est un élément-clé.

Si votre site n’offre pas une navigation agréable à l’utilisateur, les chances qu’il quitte votre site et laisse le panier plein sont très élevées.

Mais si vous mettez en pratique les conseils que nous vous avons donnés, aucun client ne se perdra en naviguant sur votre e-commerce. ;)