Qu’est-ce que le dropshipping ? Entrez et découvrez comment vendre sans vous préoccuper de la gestion du stock et des envois

Vous souhaitez ouvrir une boutique en ligne avec un budget minimum, sans dépenser la quasi totalité de votre investissement dans l’achat du stock ? Le dropshipping est l’alternative que vous cherchiez.
Qu’est-ce que le dropshipping ? Quels en sont les avantages ? Pourquoi le dropshipping est-il si à la mode en ce moment ?
Dans cet article, nous répondons à toutes vos questions et vous aidons à vous lancer et créer votre propre boutique de dropshipping.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est un modèle de vente de détail en e-commerce  dans lequel le grossiste envoie la marchandise et le détaillant se charge de capter de nouveaux clients et d’assurer le service client.
Quand vous ouvrez une boutique de dropshipping, il ne vous reste plus qu’à générer des ventes car le produit et son envoi sont pris en charge par le fournisseur.
Si vous avez une boutique en ligne, ou désirez en avoir une, vous connaissez les défis que représentent le stockage, les envois et les retours. Souvent, ces tâches prennent tant de temps qu’elles nous empêchent de nous consacrer à la vente et à la croissance de notre commerce.

Le modèle de dropshipping permet de ne pas se soucier de cette partie logistique et de concentrer ses efforts sur la vente.

Aujourd’hui, il est par exemple à la mode de trouver des fournisseurs en Chine et d’envoyer les produits à travers une boutique en ligne située en France et qui couvre la garantie de ces produits.
Il n’est bien sûr pas nécessaire que le produit vienne d’Asie. Vous pouvez tout aussi bien faire du dropshipping avec une boutique physique de votre quartier.
Le produit ne passe jamais par les mains du vendeur, mais ce dernier est en charge de la commande et du service client s’il y a un problème. C’est sur cela que le modèle base sa réussite.

Schéma du commerce 

Une vente normale comporte deux acteurs principaux : l’acheteur et le vendeur. Dans le cas du dropshipping, un nouvel acteur entre en jeu, le dropshipper ou fournisseur.
Voyons le rôle de chacun dans un e-commerce en dropshipping :

  • Acheteur : en principe, rien ne change pour lui. La seule chose dont il puisse se rendre compte est que l’emballage du produit ne correspond pas à celui de la boutique où il a passé commande.
  • Vendeur : il conclue la vente sur son site web, encaisse le paiement et se charge d’assurer le service après vente. Il ne touche pas au produit.
  • Dropshipper : il reçoit la commande du vendeur et envoie le produit à l’acheteur. Il facture ensuite le vendeur. 

Ce schéma est simple d’apparence, mais de nombreux détails sont à prendre en considération afin d’aboutir à une relation fluide.
Voyons maintenant les avantages et les inconvénients du dropshipping.

Avantages du dropshipping

Le modèle du dropshipping présente quatre avantages indiscutables, tous liés au stock et à l’investissement nécessaire.
Vous souhaitez les connaître ?

1. Investissement limité

Pour créer une boutique en ligne depuis zéro, il est bien moins risqué de passer par le modèle du dropshipping que de créer une boutique en ligne traditionnelle.
La création d’un commerce en ligne nécessite moins d’investissement que celle d’un commerce physique. Avec le dropshipping, l’investissement sera encore moins grand.
En effet, dans le cas du dropshipping, l’investissement se limite à la création du site web, à la stratégie de communication et aux différentes techniques utilisées afin de générer davantage de ventes.
Pas de frais d’inventaire, pas de frais de stockage et pas non plus de frais d’envoi. Il n’y a pas de pertes, pas de produits obsolètes, aucun risque lié au stockage (inondations ou quelconque détérioration).
Vous pouvez vous concentrer totalement sur la vente, la vente et toujours la vente.

2. Stock illimité

L’investissement est limité, mais le stock, lui, est « infini ».
Votre fournisseur, pour autant qu’il soit fiable et de taille conséquente, sera toujours prêt à envoyer vos commandes, quelque soit leur importance.
Les boutiques traditionnelles doivent notamment faire face aux aléas suivants :

  • Problèmes liés au manque de stock.
  • Produits qui ne se vendent pas bien sur lesquels il faut faire des réductions.
  • Etc.

En dropshipping, vous choisissez les produits que vous souhaitez vendre indépendamment du stock et vous n’aurez pas à « forcer » la vente des produits qui stagnent dans l’entrepôt.

3. Scalabilité

Imaginez : vous avez une boutique en ligne de tee-shirts que vous fabriquez vous-même.
Quelle est la scalabilité de votre projet ? Seriez-vous capable de recevoir une commande de 50 tee-shirts demain et les livrer à votre client en 3 jours ?
Probablement pas. Cependant, avec le dropshipping, votre e-commerce peut croître à n’importe quel rythme. Peu importe qu’un client commande un ou vingt produits, le fournisseur sera (presque) toujours prêt pour envoyer la commande et respecter les délais.
Le plus important ici est de bien choisir son fournisseur, ou dropshipper.
C’est un point fondamental pour votre e-commerce. Vous devez pouvoir faire 100% confiance à votre fournisseur et il ne doit vous faire défaut en aucun cas. La crédibilité de votre marque est en jeu.
Afin de vous aider à choisir votre dropshipper, nous avons rédigé un guide spécial pour apprendre à trouver les meilleurs fournisseurs et mener des négociations réussies. 

4. S’appuyer sur ses points forts

Lors de la création d’un e-commerce, de nombreuses choses sont à prendre en compte et il est normal de se sentir un peu dépassé.
Une façon de ne pas sauter dans le vide est de débuter avec le dropshipping. Si vous êtes doué pour la partie commerciale, la captation de clients, etc, le dropshipping vous donnera l’opportunité de vous concentrer sur vos points forts.
Comme vous n’avez pas à vous préoccuper de la partie logistique, vous pouvez consacrez tous vos efforts sur le coeur de votre commerce, à savoir la vente.
Le dropshipper se charge du reste.
Choisir un bon fournisseur est important, mais ce n’est pas le seul défi auquel vous serez confronté. En voici d’autres.

Inconvénients du dropshipping

C’était trop beau pour être vrai, tout ne pouvait pas être parfait dans ce modèle de commerce, non ?
Bien qu’il soit à la mode et que ses avantages soient plutôt attractifs, il présente également plusieurs points négatifs à considérer avant de créer sa propre boutique en dropshipping.
Voici les choses à prendre en compte.

1. Marge plus faible

Avec le dropshipping, votre marge sera largement inférieure à ce que vous pourriez obtenir en contrôlant tout le processus de vente.
En dropshipping, la marge est généralement comprise entre 5% et 25%, en fonction du type de produit et du fournisseur choisi.
Cela est logique. En effet, si vous fabriquez le produit, vous fixez le prix et la marge que vous souhaitez obtenir. Quand vous travaillez en dropshipping, vous dépendez de la marge que le fournisseur accepte de vous attribuer.
Prenez également ceci en compte : plus les produits sont chers, plus faible sera le pourcentage qui vous reviendra, et inversement. 
Votre capacité de négociation et la visibilité de votre e-commerce sont aussi des facteurs importants. Nous verrons par la suite les différentes stratégies existantes pour commencer un commerce en dropshipping.

2. Manque de fournisseurs

Pour certains produits, il vous sera presque impossible de trouver un fournisseur fiable.
Si vous souhaitez innover et vendre un produit peu commun ou peu connu, vous devrez sans doute faire appel à un petit fournisseur, ce qui réduit les avantages du dropshipping. Dans ce cas, vous pouvez aller jusqu’à abandonner l’idée du dropshipping et vendre le produit vous-même.
Cette limite a d’autres conséquences.
Comme les fournisseurs sont rares pour certains produits, vous devrez partager votre dropshipper avec plusieurs boutiques comme la votre.
Cela vous obligera à faire preuve d’une grande créativité pour vous différencier de la concurrence. Nous allons voir cet inconvénient plus en détails.

3. Manque de différenciation

Lorsque vous créez votre propre boutique et vos propres produits, vous vendez une marque et quelque chose d' »unique ».
Avec le dropshipping, vous vendez un produit que de nombreuses autres boutiques peuvent vendre aussi. Pour ainsi dire, votre unicité va se résumer au nom de votre boutique.
Vous devrez donc penser à des stratégies de différenciation. Votre boutique doit proposer un « plus » qui conduira l’utilisateur à se décider pour votre e-commerce :

  • Design.
  • Ergonomie.
  • Expérience utilisateur.
  • Marketing de contenu.
  • Etc.

Comme vous ne pourrez pas vendre de produits exclusifs, il faudra aussi rivaliser sur le volume des ventes afin de générer un bénéfice suffisant.
Votre succès dépendra de votre capacité à attirer du trafic sur votre boutique et le convertir en ventes. Pour cela, vous devez apporter une valeur unique.

Étapes pour créer un e-commerce en dropshipping

Il existe deux stratégies pour commencer un e-commerce en dropshipping:

  • Identifier-Analyser-Négocier-Créer
  • Identifier-Analyser-Créer-Positionner-Négocier

Ces deux stratégies débutent de la même façon et il ne peut en être autrement. Il faut tout d’abord identifier l’idée, puis l’analyser.
Nous ne nous attardons pas sur ces étapes pour le moment, car nous vous conseillerons plus tard un guide complet qui vous aidera à décider quelle niche de produits peut être pertinente pour le dropshipping.

1. Négocier d’abord, créer ensuite

Dans cette stratégie, la négociation avec les différents fournisseurs intervient après avoir avoir détecté l’opportunité et avant de créer la boutique.
L’avantage principal de cette façon de procéder est de connaître à l’avance la marge que vous toucherez.
Une fois l’accord avec le dropshipper en main, vous devrez analyser d’autres facteurs importants :

  • Volume de recherches : combien de recherches sont effectuées chaque mois sur cette thématique ?
  • Analyse de la concurrence : les boutiques font-elles autorité ? S’agit-il de sites bien soignés ?
  • Analyse des tendances : la demande d’un produit peut être forte à l’instant t, mais connaître un déclin par la suite.
  • Possibilité d’être bien classé dans les résultats Google : il s’agira de faire une analyse de la page de résultats pour le produit en question.

Une fois ces différents facteurs analysés, vous pouvez passer à la création du site web. Il faudra ensuite mettre en place la stratégie de lancement et la visibilité.

2. Créer d’abord, négocier ensuite

Cette alternative peut paraître plus risquée, mais c’est la plus rentable à terme.
L’idée est d’identifier une niche de produits, créer du contenu pour le positionner grâce à des mots clés, et rechercher ensuite les potentiels fournisseurs.
Avec cette stratégie, la balle est dans votre camp pour négocier les conditions.
Imaginez, par exemple, que vous réussissiez à positionner une page web vendant des ceintures en cuir.
Si pour les recherches « acheter des ceintures en cuir », « meilleures ceintures en cuir », etc, votre page est bien classée, il vous sera plus facile de trouver un bon dropshipper pour ces ceintures.
Arriver dans les premiers résultats de Google vous met dans une position de force pour négocier avec le fournisseur. Vous n’arrivez pas les mains vides.

Si vous essayez de négocier avec un fournisseur sans n’avoir rien à lui offrir, il est possible qu’il vous réponde « Montrez-moi d’abord qu’il y a du trafic sur votre site web, nous en reparlerons ensuite ».

Cette stratégie, ainsi que d’autres conseils pour bien négocier avec ses fournisseurs, est détaillée dans le post sur les fournisseurs pour vendre en dropshipping.

Le dropshipping avec boutique d’affiliés

Il est important d’identifier clairement les différences entre une boutique d’affiliation et un dropshipping.
Dans le concept, boutique d’affiliation et dropshipping se ressemblent. En effet, les deux vendent sans stock. Cependant, en affiliation, vous ne vous chargez même pas de conclure la vente. Votre travail consiste seulement à faire connaître un site web tiers aux utilisateurs de votre e-commerce et à les y rediriger via un lien. C’est ensuite le site web tiers qui se charge de faire le checkout et de procéder à l’envoi.
C’est un échelon de moins en termes de responsabilité et la commission est donc plus faible que pour le dropshipping. 
La marche à suivre est de créer du contenu sur votre site web et d’y ajouter des liens d’affilié. Il vous faut ensuite positionner votre site et lorsqu’il fera autorité, vous pourrez passer du modèle d’affilié à celui de dropshipping. 
De cette façon, vous pourrez monétiser les visites dès le début. 

8 conseils pour commencer

Voici quelques conseils à prendre en compte :

  1. Choisissez bien la niche : l’analyse préalable est cruciale. Un mauvais choix de niche vous fera perdre un temps précieux. Analyser plusieurs niches vous donnera l’aisance nécessaire pour écarter les niches non valables et ne pas vous laissez appâter par l’attrait d’un gain rapide. Cela n’arrive jamais sans effort.
  2. Entraînez vos capacités de négociation : vos revenus dépendront de votre capacité à négocier une bonne commission. Vous pouvez vous entraîner.
  3. Décidez de la plateforme à utiliser en fonction de vos nécessités : évaluez quel logiciel utiliser. Allez-vous utiliser un CMS ? Aurez-vous besoin d’un développement sur mesure ? Ne surestimez ou sous-estimez pas vos besoins. 
  4. Analysez les possibilités de référencement SEO du projet : dans ces modèles avec de faibles commissions, si vous fondez la captation du trafic sur les moyens de paiement, il vous sera presque impossible de joindre les deux bouts. La majeure partie des projets de dropshipping vivent du SEO (analyse de mots clés principaux et de la concurrence). Nous vous conseillons de lire ce guide SEO pour e-commerce, qui vous sera d’une grande aide pour positionner votre e-commerce.
  5. Créez du contenu : créez un blog, une chaîne Youtube, ou ce que vous savez faire de mieux, mais exploitez le potentiel du marketing de contenu.
  6. Soyez clair et ne vous faites pas avoir par les envois : l’envoi ne dépend pas de vous. Ne faites aucune promesse sans avoir vérifié qu’elle sera réalisable. Si vous spécifiez un délai relativement long et que la commande arrive plus rapidement, vous renverrez une image beaucoup plus positive que si les délais spécifiés sont courts, mais que la commande n’arrive pas à temps.
  7. Attention aux conditions : vous trouverez des fournisseurs qui vous exigeront un montant mensuel ou vous demanderont d’acheter vous-même les produits à l’avance. Lisez bien les conditions et signez l’accord par écrit.
  8. Attention à l’emballage : si le fournisseur ne respecte pas votre identité dans le packaging, l’acheteur peut être surpris. Souvenez-vous, cela vous est certainement arrivé d’acheter un produit par internet et de constater que l’emballage ne correspond pas au site web sur lequel vous avez commandé. Ce n’est pas trop important au début.

Et comme dernier conseil, soyez créatif dans la rédaction de vos fiches produits. C’est un point important en dropshipping.

Faut-il s’aventurer à faire du dropshipping ?

Nous terminons ce post par un résumé et une évaluation générale destinée à vous aider le mieux possible.
Malheureusement, il n’y a rien de magique.
Ouvrir une boutique en ligne, quelle qu’elle soit, prends du temps et implique des efforts. L’avantage du modèle de dropshipping est d’éviter la partie logistique (gestion du stock, envois, etc.).
Vous devez penser le dropshipping comme une façon de déléguer votre commerce.
Si vous êtes bon dans la partie commerciale, pour attirer du trafic, optimiser le taux de conversion, etc, le dropshipping est une bonne façon de tirer partie de vos points forts.
Cependant, même si vous êtes fort en vente, un secteur trop concurrentiel présentera des difficultés.
Les océans azurs, calmes, libres de concurrence et avec de hautes marges sont rares, mais cela vaut la peine de prendre le temps de les chercher.
Si vous décidez de vous aventurer sur un terrain plus concurrentiel, le dropshipping ne vous permettra pas la souplesse nécessaire pour se différencier.
Maintenant que vous savez tout sur le dropshipping, qu’allez-vous faire ? Créer votre propre boutique en ligne ou optez pour un e-commerce en dropshipping ?