Toutes les passerelles de paiement pour une boutique en ligne et comment les choisir

La configuration des moyens de paiement que nous mettons à disposition pour notre clientèle s’avère être l’une des dernières tâches que nous mettons en oeuvre lors de la création d’un e-commerce.
Les options que nous proposons semble être un aspect trivial, mais cela peut faire la différence entre l’échec et le succès d’une boutique en ligne.
Paypal, Stripe, les passerelles d’achats des banques … Comment choisir ?
Un client peut décider de ne pas acheter simplement s’il ne trouve pas l’option d’achat souhaitée. Vous imaginez-vous perdre des ventes parce que vos clients ne trouvent pas le moyen de payer ? 
Ce serait désastreux.
C’est pour cette raison que dans cet article, nous allons expliquer toutes les formes possibles de moyens de paiement et lesquelles proposer à vos clients.
Commençons par cette phrase d’ouverture: 

Pour un client qui veut payer toutes les facilités fournies sont encore peu.

Commençons.

Qu’est-ce qu’un moyen de paiement et pourquoi est-il si important

Si vous avez un e-commerce, vous saurez la difficulté de vendre, et vous connaîtrez cette jouissance lorsque vous recevez l’email de confirmation lors d’un achat.
C’est génial, non ?
Cependant, ce moment culminant peut être tronqué de diverses manières; l’une d’entres elles étant de ne pas offrir au client une solution qui le satisfasse lors du paiement. 
La passerelle d’achat, comme son nom l’indique, c’est le moyen que nous offrons à l’acheteur pour qu’il nous transmette l’argent.

Mais plus qu’une définition, ce qui est important c’est que cela doit être une expérience rapide et facile.

Si nous ne facilitons pas au maximum ce processus d’achat, nous gaspillerons tout le travail marketing préalablement établi.

Les moyens de paiement dans un e-commerce ou comment faire payer nos clients de manière sûre et commode ?

Voici les options et outils pour ne pas laisser échapper des ventes.

1. PayPal

Il existe sur Internet depuis 1998 et dans quelques pays son entrée sur le marché fut plus compliquée, et au final PayPal s’est positionné comme l’une des plateformes les plus fiable pour les acheteurs en ligne.
La confiance est un facteur clé. Ce fut un processus lent mais peu à peu les internautes ont perdu leur peur au moment de payer en ligne. L’utilisateur doit avoir toute la tranquillité du monde que son argent est en lieu sûr.
PayPal a travaillé dur pour cela et aujourd’hui c’est l’un des outils obligatoire pour n’importe quel e-commerce.

A. Les avantages d’utiliser PayPal comme moyen de paiement.

Voyons les bénéfices d’un tel service:

  • Très connu: ses quelques 10 millions de transactions annuelles et plus de 200 millions d’utilisateurs le confirme.
  • Il transmets de la confiance: n’importe qui connaît PayPal, a un compte et sait que c’est une formule de paiement 100% sûre et commode
  • Facile à configurer: PayPal s’intègre sur la plupart des CMS, que vous utilisiez WordPress, Prestashop, Magento ou Shopify ou via un CMS fait maison, il est accessible avec peu de développement.
  • Vous avez un accès immédiat à l’argent: logué à votre compte vendeur, vous pourrez transférer l’argent à votre banque ou l’utiliser pour faire des paiements en ligne en 1 seul clic.
  • Paiements récurrents: Si votre boutique fait payer mensuellement par exemple ses clients, PayPal peut programmer un débit par souscription.

La facilité et la confiance qu’ont les utilisateurs sont, sans aucun doute, sa rapidité et sa simplicité. Du point de vue de l’acheteur, c’est sur que c’est le plus simple, mais l’est-ce-t-il autant pour le vendeur ?

B. Inconvénients

Voici quelques raisons qui pourront vous faire douter:

  • Les commissions: PayPal n’est pas une option de paiement économique. Surtout si votre facturation est basse, qu’en sera-t-il avec des commissions plus importantes, voici ce que fait payer PayPal:
    1. Si les factures sont inférieures à 2500 euros par mois: 3,4% +0,35 euros par transaction.
    2. Si les factures sont entre 2500 et 10 000 euros par mois: 2,9% + 0,35 euros.
    3. Si les factures sont entre 10 000 et 50 000 euros: 2,7% + 0,35 euros.
    4. Más de 50.000€: 2,4% + 0,35€.
  • Le paiement se fait en dehors de votre page: quand l’utilisateur fait le clic pour “payer”, il est redirigé sur la page de PayPal pour se connecter et finaliser le paiement. Cela peut sembler insignifiant mais rajouter une étape dans le processus d’achat et le fait de faire sortir le client de votre site web est un inconvénient, puisque vous ne pouvez plus contrôler ce qui se passe en dehors.
  • Conflits: en cas de réclamation de l’utilisateur, PayPal lui donnera raison dans la plupart des cas. Il y a beaucoup de cas d’e-commerce qui se sont sentis biaisés face au caractère arbitraire des décisions tenu par PayPal.  Cela n’arrivera pas si vous faites les choses bien mais paypal peut bloquer votre argent sans de plus amples explications.

Mais maintenant, voyons la grande question:

C. Cela vaut-il la peine d’utiliser PayPal ?

Nous pensons que oui,  tout du moins si votre e-commerce n’a pas l’ancienneté et l’autorité suffisant pour les clients confient en votre marque.
Si ce n’est pas le cas, PayPal vous transmettra son autorité et cela n’a pas de prix.

D. BrainTree vs PayPal

Si votre e-commerce n’a pas beaucoup de transactions internationales avec changement de devise, jetez un coup d’oeil à BrainTree.
Cela appartient à PayPal mais est destiné à des plus grands comptes avec un grand volume dans le monde entier. C’est la passerelle d’achat, par exemple qu’utilisent Uber ou Airbnb.
C’est la plateforme de paiement la plus recommandée si vous acceptez les bitcoins comme moyen de paiement.

2. Paiement avec Stripe

C’est dans un marché dominé par PayPal, qu’un nouveau service de paiement en ligne a fait son entrée sur le marché avec force.
Stripe est un moyen de paiement en ligne avec toujours plus d’avantage et que vous devriez apprendre à connaître et probablement à inclure comme moyen de paiement.
A la différence de PayPal l’utilisateur n’a pas de compte Stripe, il propose l’option de payer avec des cartes bancaires classiques: Visa, Mastercard, American Express…

A. Les avantages de Stripe

Voici les raisons qui nous plaisent de Stripe !

  • Facile d’utilisation: c’est un outil tellement bien fait, bien programmé, que c’est un plaisir pour celui qui l’utilise. En plus, travailler avec son API est vraiment très commode.
  • Il s’intègre à votre web: tout le processus d’achat se fait dans le site, sans avoir besoin de recharger la page. C’est parfait pour un “one page-checkout”.
  • Il s’adapte à 100% à votre template. Personne ne pensera que c’est un service tiers.
  • Économique: Ses prix sont les plus bas du marché:
    1. cartes bancaires européennes: 1,4% + 0,25 Euros par transaction.
    2. cartes bancaires non-européennes: 2,9 % +0,25 euros par transaction.
  • Sécurité: pour pouvoir utiliser Stripe, il est indispensable que votre site web soit certifié SSL, c’est-à-dire que l’url commence par httpS.

Ce n’est pas la peine d’aller en arrière pour comparer les prix. Pour le plus petit volume de ventes 1,4% +0,25 pour Stripe et 3,4% +0,35 euros pour Paypal.
Il accepte aussi les paiements récurrents par souscription.

B. Désavantages de Stripe

Est-ce que tout est aussi beau ? Ça dépend…

  • Utilisations avancées: c’est un outil très puissant pour les grands e-commerces et marketplaces. Si vous souhaitez tirer le meilleur parti de l’API, vous aurez besoin de connaissances en programmation ou de l’aide d’un développeur. 
  • C’est une solution externe: on peut toujours rencontrer quelques instabilités, changements de prix,…
  • Moins populaire que PayPal: les utilisateurs ne connaissent pas encore tous les avantages de Stripe par rapport à Paypal et beaucoup continuent de faire confiance à la plateforme de paiement fondée par Elon Musk et qui appartient maintenant à Ebay.
  • L’accès aux fonds n’est pas immédiat: Stripe traite le paiement et envoie le l’argent sur le compte bancaire lié quelques jours plus tard.

Voyons maintenant la troisième option de paiement la plus populaire. 

3. TPV virtual

Cette forme de paiement est proposée par les banques pour intégrer directement le paiement à votre compte bancaire.
Le paiement se fait comme si votre client était en boutique physique et réalisait le paiement par carte, mais sans terminal de paiement.
Dans la plupart des pays, chaque banque possède sa propre passerelle de paiement mais en Espagne, il existe surtout 2 options: 

  • Redsys: pour les banques Servired, 4B et Cajas Rurales.
  • Ceca: Pour les caisses d’épargnes

Le principal inconvénient est que le paiement se fait en dehors de votre site web et génère une commission.
Ils vous facturent un minimum, qui est généralement élevé, pour avoir le TPV. Si vous ne parvenez pas à la facturation suffisante pour compenser ce coût fixe, restez avec un service qui n’exige pas de minimum.

4. Autres formes de paiement en ligne

Il y a d’autres solutions qui sont le complément idéal pour ne pas laisser de clients s’échapper par manque de variété: 

  • Paiement à la livraison: il y a des années, il était essentiel en l’absence de confiance en ligne. Il a tendance à disparaître.
  • Por cheque: il est étrange de voir comme des plateformes comme Woocommerce continuent de proposer le paiement par chèque, en général il est utilisé pour faire des tests.
  • Par virement: idéal pour les utilisateurs réticents à donner ses informations de carte bancaire. Un délai de 4-5 jours est nécessaire pour recevoir le paiement avant d’envoyer le produit.

Trop d’options ?
Vous avez donc vu que la variété est énorme, c’est pour ça qu’il est important de voir quelles options sont les plus intéressantes. 

Quelle moyen de paiement choisir ?

Il est important de proposer divers moyens de paiement mais attention à ne pas submerger votre acheteur. Avoir trop d’options peut être contre productif. 

Notre recommandation est de proposer, dans tous les cas, le paiement par carte; à traver Stripe ou d’un TPV virtuel. Paypal doit être présent même s’il faut affronter des commissions élevées. 

Enfin, une troisième option peut être ajoutée pour les plus méfiants comme le paiement par virement bancaire.
D’autres doutes ? Voici quelques comparatifs: 

1. ¿Stripe ou TPV virtual?

Tout dépend de ce que vous avez négocié avec votre banque. Si vous arrivez sans problème au fixe de facturation exigée, le TPV est une bonne option.
En revanche, si vous allez payer un taux mensuel fixe très élevé, Stripe est une meilleure option.

2. ¿PayPal o Stripe?

Pour un ecommerce reconnu qui a su gagner la confiance de ses utilisateurs, vous pouvez peut être éliminer Paypal. En revanche, si vous êtes dans ce cas et que vous avez un volume de ventes élevé (plus de 100k par mois), la commission de Paypal est similaire à celle de Stripe.
Dans tous les autres cas, utilisez les deux méthodes de paiement.

Vous comprenez à présent l’importance de proposer différentes passerelles de paiement ?

Que vous ayez déjà un e-commerce ou que vous soyez en train de le mettre en place, ne négligez pas ce point. 
Il est essentiel que les utilisateurs se sentent en sécurité et que le processus se déroule facilement sinon vous risquez de perdre des ventes. 

Nous utilisons des cookies pour connaître au mieux votre navigation. Si vous continuez à visiter la page,
vous en acceptez les conditions. Plus d’informations.

OK