[CMS Open Source pour e-commerce] 7 logiciels pour développer votre boutique en ligne (il y a une vie en dehors de WordPress)

Lorsque vous ouvrez une boutique en ligne, choisir la plateforme (ou CMS) sur laquelle vous allez la concevoir est une des décisions les plus importantes à prendre.
Dans votre choix, vous devez tenir compte du fait :

  • Qu’elle soit facile à configurer.
  • Qu’elle soit pratique à mettre à jour.
  • Qu’elle soit économique.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous parlons des 7 CMS Open Source qui remplissent ces conditions et qui en plus sont gratuits, pour que vous puissiez créer votre e-commerce dès maintenant.
Vous êtes prêt ? C’est parti !

Quel CMS Open Source utiliser pour mon e-commerce ?

Il y a quelques années, créer un site Web (et encore plus une boutique en ligne) était un processus cher, complexe et qui exigeait de grandes connaissances en programmation HTML, Javascript ou PHP.
Par chance, grâce au développement d’Internet, de nombreux outils permettant de créer facilement sa boutique en ligne ont vu le jour : les CMS open source.
Ce concept ne vous dit rien ? Pas besoin d’être ingénieur en informatique, nous allons vous l’expliquer avec une définition simplifiée 😉 :

Un CMS (Content Management System, son sigle en anglais) est un logiciel de création et de gestion de sites Web.

Il s’agit d’un assistant qui permet à n’importe quel utilisateur (sans avoir besoin de connaissances en informatique ou en programmation) de gérer et de diffuser le contenu de son site.
D’autre part :

Open source signifie, littéralement, code ouvert. Un logiciel libre que les utilisateurs et les programmateurs peuvent modifier pour l’adapter à des besoins spécifiques.

Dans cet autre post, nous parlons des systèmes de gestion de contenu CMS open source  les plus connus (WordPress, Shopify, Magento, Prestashop…). C’est pourquoi aujourd’hui nous voulons nous concentrer sur d’autres solutions CMS Open Source gratuites pour créer votre boutique en ligne.
Prenez note !

1. OsCommerce

Un des premiers CMS à code ouvert et également un des plus connus au monde. Vous n’allez donc pas manquer d’aide ou d’assistance. De plus, les développeurs sont constamment en train d’améliorer ses fonctionnalités.
Parmi ses caractéristiques principales :

  • Il est compatible avec plusieurs langues, devises et modes de paiement.
  • Il contient de nombreuses fonctionnalités backend (pour la gestion interne de la boutique).
  • Il est très facile à configurer, même pour les utilisateurs inexpérimentés.

Bien que son catalogue de produits ne soit pas très étoffé, OsCommerce est parfait pour vous puisque vous pouvez lancer une boutique en ligne complète de façon rapide et simple.
Par contre, cette assistance a un coût de 49 €, mais en un seul paiement, vous y avez accès à vie.
Il y a aussi des contres : l’interface utilisateur fait quelque peu démodée, elle n’est donc pas très séduisante. Mais si vous vous y connaissez en code, vous pouvez l’arranger à votre goût (ou demander à un professionnel qu’il le fasse pour vous).
>> Cliquez ici pour aller sur le site d’OsCommerce.

2. OpenCart

Ce CMS a été spécialement créé pour développer des boutiques en ligne et dispose d’un tas d’options très intéressantes :

  • Il offre plus de 2 700 themes (thèmes pour concevoir votre site) et 13 000 modules avec lesquels développer votre boutique.
  • Il offre une configuration pour choisir votre devise et votre langue, plus de 20 passerelles de paiement et une dizaine de modes d’envoi.
  • Il comprend une communauté active et participative qui offre une assistance gratuite et constante.

C’est l’option choisie par la Croix Rouge au Royaume-Uni.

Si vous ne voulez pas trop vous compliquer la vie avec la création de votre boutique et que les options de base vous suffisent (elles sont parfaitement fonctionnelles pour un petit e-commerce), ce CMS est fait pour vous.
Les contres : il faut dire que les options pour SEO sont un peu légères.
>> Cliquez ici pour aller sur le site d’OpenCart.

3. ZenCart

Avec une installation très simple, il est basé sur le code d’OsCommerce, mais il est plus facile à installer et à utiliser.
Avec ce CMS, l’accent est clairement mis sur l’expérience client, sa facilité d’utilisation est donc ce qui ressort le plus.
En plus de cela :

  • Il comprend un tas d’outils marketing, allant des lettres d’information aux commentaires utilisateurs.
  • Il est multidevise, multilingue et compatible avec de nombreux modes de paiement.
  • Il permet de configurer des autorisations de navigation différentes pour les utilisateurs autorisés ou de restreindre l’accès à d’autres pour qu’ils voient le catalogue sans les prix.

Le e-commerce de Shannon Fabrics a été créé sur ZenCart :

Si vous devez lancer votre boutique tout de suite, ZenCart est fait pour vous.
Les contres : il est également un peu démodé niveau esthétique.
>> Cliquez ici pour aller sur le site de ZenCart.
4. Drupal Commerce
Bien qu’il ne soit pas spécifiquement dédié au e-commerce, c’est l’un des CMS open source les plus complets et les mieux préparés pour s’intégrer à des applications tierces.
En plus d’être compatible avec de nombreuses langues et devises, il vous permet :

  • De gérer des abonnements et des produits à paiement récurrent.
  • De programmer des remises fixes, par pourcentage, par code, pour des utilisateurs spécifiques…
  • De créer votre propre marketplace pour loger les boutiques d’autres utilisateurs.

Voici le site de Cartier, créé avec Drupal :

C’est le CMS qu’il vous faut si vous devez associer votre e-commerce à d’autres plateformes CRM, ERP, moteurs d’analyse, etc.
Les contres : certaines de ses fonctionnalités sont payantes.
>> Cliquez ici pour aller sur le site de Drupal Commerce.
5. CubeCart
Ce qui est génial avec ce CMS britannique, c’est qu’il est très intuitif et tous ses modèles sont responsive (ils s’adaptent automatiquement à la navigation mobile), ce qui vous fait gagner du temps dans la conception de la version mobile de votre e-commerce.
Autres avantages :

  • Il n’y a pas de limite de produits dans le catalogue.
  • Il peut être associé à d’autres applications plus populaires (par exemple, Mailchimp).
  • Il dispose d’une assistance en ligne et elle répond assez rapidement.

Harris Organic Wines, d’Australie, est un de ses utilisateurs :

Si vous avez un petit commerce qui ne nécessite pas trop d’options et que vous ne voulez pas non plus consacrer trop de temps à la création de votre boutique, choisissez ce CMS.
>> Cliquez ici pour aller sur le site de CubeCart.

6. Spree Commerce

Ce CMS gagne petit à petit des adeptes dans le monde entier ; en effet, en quelques années, il est devenu un des 50 CMS open source les plus utilisés au monde.
Développé sur Ruby on Nails (un système de programmation plus simple et accessible que Java ou PHP), il s’améliore constamment car il comprend plus de 500 collaborateurs actifs.
Bien sûr, il est également compatible avec différentes langues et devises, et il est multi-dispositif. Mais en plus :

  • Il existe de nombreuses extensions gratuites qui s’ajoutent aux options de démarrage disponibles.
  • Toutes les fonctions dont vous avez besoin pour configurer votre e-commerce (articles, commandes, envois, SEO…) sont documentées dans des guides super détaillés.
  • Pratiquement tout est personnalisable car il est né avec une orientation 100 % open source et les ajouts des collaborateurs vont dans ce sens.

Voyez le e-commerce Urban Lader, d’Inde :

C’est sans l’ombre d’un doute un CMS parfait pour les entrepreneurs qui souhaitent se différencier et contrôler entièrement le design et la gestion de leur boutique en ligne.
Les contres : la courbe d’apprentissage est un poil plus élevée que celle des autres CMS. Mais il en vaut la peine.
>> Cliquez ici pour aller sur le site de Spree Commerce.

7. X-Cart

Une option un peu plus complète pensée pour les plus gros commerces.
C’est un CMS puissant, sûr et flexible, mais vous allez devoir vous y connaître un peu en code et en programmation. Si cela ne vous fait pas peur, vous verrez que les options sont pratiquement illimitées :

  • Il est entièrement personnalisable, aussi bien en apparence pour les utilisateurs (frontend) qu’au niveau interne (backend).
  • Vous pouvez installer des centaines d’extensions gratuites ou payantes pour obtenir les fonctions dont vous avez besoin.
  • Il s’associe sans problème aux réseaux sociaux, aux passerelles de paiement, aux outils marketing… Tout ce dont vous pouvez avoir besoin.

Voici un exemple de e-commerce créé avec X-Cart : Brigther Blooms, aux États-Unis.

Une chose à prendre en compte : X-Cart annonce qu’il dispose d’une assistance téléphonique 7 jours/7 et 24 h/24, mais elle est payante. Par chance, il existe également un forum comportant de nombreux participants et un service d’assistance où vous trouverez beaucoup d’articles, de vidéos et de tutoriels.
En définitive, si vous avez un commerce en ligne qui marche à fond, ce CMS est idéal pour ne pas être restreint.
>> Cliquez ici pour aller sur le site de X-Cart.

Un dernier conseil pour le choix de votre CMS

Vous songez peut-être à utiliser une plateforme Web gratuite, type Wix, Webnode ou similaire, pour « essayer » d’ouvrir votre boutique et si cela marche, vous lancer sur une plateforme plus professionnelle.
Faites attention, car ces outils Web « gratuits » ne sont généralement pas très fiables.
Les options qu’ils offrent gratuitement sont très limitées et en ajouter d’autres vous coûtera plus qu’un CMS de e-commerce, que ce soit en temps ou en argent.
Investissez plutôt votre temps dans un CMS spécial e-commerce.

Quel CMS s’adapte le mieux à votre commerce ?

Comme vous le voyez, le monde du commerce en ligne offre de nombreuses alternatives à WooCommerce, PrestaShop ou Magento. Cependant, ce n’est pas une décision à prendre à la légère.
Renseignez-vous, comparez et, surtout, regardez bien quels vont être vos besoins. C’est la clé pour choisir le meilleur CMS open source pour vous.
Vous voulez connaître un détail intéressant ?
Doofinder peut être intégré à n’importe quel CMS pour e-commerce.
Donc ne vous inquiétez pas pour cela. 😉