MÉGA-GUIDE SPÉCIAL: Comment ouvrir une boutique en ligne

Oui, avoir une boutique en ligne est une idĂ©e sĂ©duisante. C’est un business trĂšs allĂ©chant pour diverses raisons :

  • L’investissement de dĂ©part est bien infĂ©rieur Ă  celui d’une boutique physique.
  • Il y a des outils incroyables qui vous permettent d’automatiser les ventes.
  • Vous n’avez pas besoin d’ĂȘtre toujours au bureau, vous pouvez aussi travailler depuis chez vous.

Mais le plus important, c’est qu’elle peut ĂȘtre un modĂšle d’entreprise trĂšs rentable. Mais attention, nous avons dit « elle peut ĂȘtre ».
Personne n’a de garanties de succùs, vous devez savoir qu’il y a beaucoup de concurrence dans presque n’importe quel secteur.
C’est pourquoi avec ce guide, nous souhaitons non seulement vous fournir une feuille de route de ce que vous devez faire pour ouvrir votre boutique, mais aussi vous aider Ă  Ă©tablir des bases solides pour que votre e-commerce obtienne des rĂ©sultats le plus vite possible.

Si vous vous demandez encore si vous devez ouvrir une boutique en ligne

Ouvrir une entreprise, qu’elle soit physique ou virtuelle, implique un risque.
Bien sĂ»r, pour les commerces en ligne, le gros avantage c’est que les coĂ»ts sont trĂšs infĂ©rieurs, mais cela ne veut pas dire que nous devons nous lancer sans rĂ©flĂ©chir.
Une des erreurs courantes chez de nombreux chefs d’entreprise ou entrepreneurs, c’est qu’ils se concentrent sur la partie technique en oubliant l’essentiel : la vente.
C’est pourquoi, avant de faire quoi que ce soit, vous devez analyser la viabilitĂ© de votre idĂ©e de commerce.
Voyons les concepts que vous devez connaĂźtre avant de vous lancer :

Cela devrait vous aider Ă  trouver une idĂ©e de commerce, mais une fois que vous l’aurez, il vous restera Ă  la dĂ©velopper et Ă  la valider.
Et pour ce faire :

Ne soyez pas frustrĂ© Ă  l’idĂ©e du temps que cela va vous prendre, nous vous assurons que bien prĂ©parer votre plan d’affaires participera beaucoup au bon fonctionnement de votre boutique.
EXERCICE:Nous allons maintenant vous proposer un exercice qui pourra vous aider Ă  savoir si votre commerce est viable, il vous permettra de voir combien de personnes cherchent certains de vos produits sur Google.
Pour ce faire, allez sur lĂłutil Ubersuggest
keyword shop online
Il est trĂšs simple Ă  utiliser, saisissez simplement le produit que vous souhaitez chercher dans la barre de recherche, choisissez le pays et cliquez sur le bouton.
keyword outil
Comme vous le voyez, ce produit est cherché par 1000 personnes par mois en Espagne.
Analyser le volume de recherches des produits que vous souhaitez vendre vous aidera Ă  Ă©valuer la demande Ă©ventuelle que vous pourrez avoir.

Si vous Êtes dĂ©cidĂ© Ă  ouvrir votre E-commerce

Si aprĂšs avoir soupesĂ© les pour et les contre et avoir fait vos comptes vous arrivez Ă  la conclusion que c’est une bonne idĂ©e d’ouvrir votre e-commerce… fĂ©licitations et bienvenue !
Maintenant vous allez devoir vous retrousser les manches et vous mettre au travail pour de bon.
Nous allons procéder point par point pour que vous construisiez de zéro et en toute sécurité votre commerce en ligne.

1ïžâƒŁ Cherchez le nom idĂ©al pour votre entreprise

Si vous croyez que c’est la partie la plus facile, vous n’ĂȘtes pas au bout de vos peines.
Choisir un bon nom est essentiel pour le succĂšs de votre commerce, c’est pourquoi vous devez lui accorder l’importance qu’il mĂ©rite.

IMPORTANT : VOUS SAVEZ PEUT-ÊTRE DÉJÀ LE NOM QUE VOUS VOULEZ ET POURQUOI VOUS L’AVEZ CHOISI, MAIS MÊME SI C’EST LE CAS, NOUS VOUS RECOMMANDONS D’Y RÉFLÉCHIR À DEUX FOIS CAR IL SE PEUT QUE VOUS N’AYEZ PAS PRIS EN COMPTE TOUS LES CRITÈRES.

Que vous ayez dĂ©jĂ  une idĂ©e ou que vous ayez encore des doutes…
>>Cliquez et lisez cet article dans lequel nous vous expliquons lÂŽimportance du nom de votre e-commerce et les clĂ©s puor bien le choisir (il vous aidera aussi Ă  valider celui que vous avez dĂ©jĂ  en tĂȘte)<<

2ïžâƒŁ Choisissez un domaine et un hĂ©bergement

Vous ne savez pas trop ce qu’est un domaine ou un hĂ©bergement Web (ou hosting) ? Nous allons vous l’expliquer, mais si c’est dĂ©jĂ  clair, vous pouvez passer Ă  la partie suivante.

  • QU’EST-CE QU’UN DOMAINE ?:Le domaine est un nom unique et exclusif dĂ©signant votre site Web, qui est saisi par les utilisateurs dans leur navigateur afin d’accĂ©der Ă  votre e-commerce. Par exemple, votre domaine pourrait ĂȘtre www. maboutiqueenligne.com (bien que tous les sites Web ne commencent pas par www).
  • QU’EST-CE QUE L’HÉBERGEMENT WEB OU HOSTING ?: L’hĂ©bergement est l’espace qui accueille un site Web pour le rendre visible sur Internet. C’est rĂ©ellement un espace physique : quand vous payez votre hĂ©bergeur, vous « louez » un espace sur le disque dur de son superordinateur (serveur Web) oĂč est logĂ© votre site Web.

VOICI UN EXEMPLE
Imaginez que vous avez peint un tableau et que vous l’intitulez « jesuisunartisteexceptionnel.com ». Le tableau est votre site Web et le titre (ce « jesuisunartisteexceptionnel.com ») est votre domaine.
Mais pour qu’on puisse voir votre tableau, vous devez l’accrocher quelque part, non ?
Vous dĂ©cidez donc de louer un mur dans une galerie d’art. Cet espace que vous louez est votre hĂ©bergement. 😉
Maintenant que tout est clair, continuons.
La premiĂšre chose Ă  bien prendre en compte est que le nom de domaine auquel vous avez pensĂ© peut ĂȘtre enregistrĂ© par quelqu’un d’autre. La premiĂšre chose Ă  faire est donc de le vĂ©rifier.
Pour ce faire, vous devez uniquement aller sur un fournisseur de domaines et introduire le nom dans sa barre de recherche. Il vous dira automatiquement s’il est disponible ou non, et combien il coĂ»te en fonction des diffĂ©rents TLD (.com, .fr, .net, etc.).

QUE FAUT-IL PRENDRE EN COMPTE AVANT D’ACHETER VOTRE DOMAINE ET VOTRE HÉBERGEMENT ?

La premiĂšre chose est que vous n’ĂȘtes pas obligĂ© de passer par le mĂȘme fournisseur, mĂȘme si c’est plus simple de tout faire avec un seul.
Il y a de nombreux fournisseurs de domaines (et d’hĂ©bergement) sur le marchĂ©.
Voici une liste des agents d’enregistrement de domaines en Espagne, ils fonctionnent tous de la mĂȘme façon et proposent des prix similaires. Choisissez celui qui vous convainc le plus (mais nous vous conseillons d’éviter ceux qui se vantent d’ĂȘtre les moins chers).
Si vous ĂȘtes en dehors de l’Espagne, les plus connus sont GoDaddy et Namecheap, mais vous pouvez choisir celui qui vous inspire le plus confiance.
Les domaines sont achetĂ©s pour une annĂ©e (mĂȘme si vous pouvez aussi les acheter pour plus longtemps), et il faut les renouveler Ă  la fin de cette pĂ©riode. Cet investissement n’est pas trop coĂ»teux, vous pouvez avoir un domaine pour 10 € par an (si vous prenez plus longtemps, il peut vous coĂ»ter moins cher).

IMPORTANT : OUBLIEZ LES DOMAINES GRATUITS ET AUTRES OFFRES SIMILAIRES QUI NE VOUS APPORTERONT QUE DES PROBLÈMES. 😉

Voyons la partie hébergement pour votre site Web.
Nous avons parlé dans le blog des meilleurs hébergements et de leur coût pour un e-commerce ainsi que de tous les points à prendre en compte pour choisir le vÎtre.
Mais pour calculer votre budget, il convient de savoir que vous pouvez trouver un hĂ©bergement Ă  partir de 15 € par mois. L’hĂ©bergement, comme le domaine, doit ĂȘtre renouvelĂ© annuellement.
En Espagne, les hébergements les plus utilisés sont Raiola Networks, WebEmpresa (spécialisé dans WordPress) et DinaHosting
Si vous venez de commencer, vous pouvez opter pour un hébergement partagé (le moins puissant), mais si vous gérez déjà un certain trafic, nous vous conseillons un serveur VPS.
Pour un hĂ©bergement partagĂ© DiffĂ©rentes options sont proposĂ©es entre 6 € (4 $) et 10 € (8 $) par mois.

IMPORTANT : COMME AVEC LES DOMAINES, ÉVITEZ LES FOURNISSEURS QUI VOUS OFFRENT L’HÉBERGEMENT SI VOUS ACHETEZ LE DOMAINE CHEZ EUX. UN PROJET SÉRIEUX EST INCOMPATIBLE AVEC UN HÉBERGEMENT GRATUIT, VOTRE SITE PLANTERA TOUT LE TEMPS ET VOUS POURREZ AVOIR DES PROBLÈMES DE SÉCURITÉ. VOUS AUREZ PLUS DE PROBLÈMES QU’AUTRE CHOSE.

Pour un VPS – Les prix oscillent entre 15 et 25 € (12 Ă  23 $).
Si vous recevez beaucoup de trafic, vous pouvez envisager d’acquĂ©rir un serveur VPS administrĂ© (dont les performances sont gĂ©rĂ©es directement par le prestataire). Cette solution vous coĂ»tera en moyenne au moins 50 € par mois.

3ïžâƒŁ Choisissez la plateforme CMS la plus adaptĂ©e Ă  votre entreprise

Pas besoin d’ĂȘtre un gĂ©nie de la programmation pour avoir une boutique en ligne.
La technologie s’est beaucoup dĂ©mocratisĂ©e dans le monde des affaires, et maintenant il vous suffit de choisir la plateforme CMS qui s’adapte le mieux Ă  vos besoins.
Vous ĂȘtes toujours perdu ? On va y aller doucement :
Un CMS (Content Management System) est un logiciel de crĂ©ation et de gestion de sites Web. Cet article aborde les CMS les plus connus, mais voici la liste des principaux (et leurs prix):

  • WooCommerce de WordPress: Ce n’est pas vraiment une plateforme CMS, mais plutĂŽt un plugin gratuit.
  • Shopify: Leader aux États-Unis car il est trĂšs facile Ă  utiliser. Le plan de base commence Ă  30 € par mois.
  • PrestaShop: Il est moins intuitif que les deux prĂ©cĂ©dents, mais plus puissant, et est toujours gratuit.
  • Magento: Le pack de base est gratuit et c’est le plus adaptĂ© si vous avez beaucoup d’articles dans votre boutique. Attention, c’est le plus compliquĂ© Ă  utiliser.

Et maintenant, la question Ă  un million : vous crĂ©ez votre boutique vous-mĂȘme ou vous faites appel Ă  un dĂ©veloppeur ?
Si vous penchez pour WooCommerce ou Shopify, vous pouvez essayer de la faire vous-mĂȘme, mais avec PrestaShop ou Magento (Ă  moins que vous ne soyez dĂ©veloppeur), nous vous recommandons de faire appel Ă  un professionnel (voici un article dans lequel nous vous expliquons ce que doit comporter un devis).

4ïžâƒŁ Images et textes du site (copywriting)

Si finalement vous montez votre boutique en faisant appel à un professionnel, vous devez dire si les images et les textes du site sont inclus (en général, non), il faut donc y faire particuliÚrement attention.
Mais avant, souvenez-vous d’une chose :

IMPORTANT : SOIGNEZ LES IMAGES ET LES TEXTES DE VOTRE BOUTIQUE, CAR C’EST LA 1ÈRE IMPRESSION QU’AURONT VOS CLIENTS DE VOUS… SI VOTRE CONTENU EST DE MAUVAISE QUALITÉ, VOS CLIENTS PENSERONT QUE VOTRE COMMERCE L’EST AUSSI.

Commençons par les images:

QUE DEVEZ-VOUS SAVOIR SUR LES IMAGES ?

Notez que vous allez utiliser diffĂ©rents types d’images :

  • Web: celles qui apparaissent sur la page d’accueil, la page « Ă  propos », etc.
  • Productos: votre fournisseur peut vous les donner, vous pouvez les faire vous-mĂȘme ou faire appel Ă  un photographe.
  • Posts: lĂ  vous avez plus de libertĂ©, en gĂ©nĂ©ral, on fait avec les images de banques de photos.

Comme nous vous le disions prĂ©cĂ©demment, les photos de votre site et de vos produits doivent ĂȘtre impeccables.
Si en allant sur votre site, une personne a l’impression qu’il n’est pas soignĂ©, logiquement, elle s’en ira. Faites trĂšs attention Ă  cela.

IMPORTANT : SI VOUS COMPTEZ FAIRE LES PHOTOS VOUS-MÊME, LISEZ CET ARTICLE DANS LEQUEL NOUS VOUS EXPLIQUONS comment bien prendre vos photos.

Mais en plus de cela, vous devez prendre en compte autre chose : vous devez télécharger des images optimisées pour votre site.
Par « optimisĂ©es » nous entendons coupĂ©es et comprimĂ©es pour qu’elles soient le moins lourdes possible. Pourquoi ?
Car sinon elles ralentiront beaucoup votre site.
Et c’est un problĂšme pour le rĂ©fĂ©rencement naturel et pour l’utilisateur (dites-vous qu’en temps normal, une personne n’attend pas plus de 2 secondes pour qu’un site se charge). Si cela prend plus de temps, il ira sur un autre site.
Vous devez donc constituer la meilleure qualitĂ© d’image au poids le plus faible, pour rĂ©duire au maximum le temps de chargement de votre boutique.
La bonne nouvelle c’est que c’est trĂšs simple Ă  faire et encore plus avec ce tutoriel oĂč nous vous expliquons comment optimiser les images pas Ă  pas (et avec des outils gratuits).

QUE SE PASSE-T-IL AVEC LES TEXTES ?

La premiùre chose à savoir, et la plus importante, c’est que les textes de votre boutique sont trùs importants. Autant que le design ou n’importe quelle autre partie du site.
Oui, il est important que votre site soit joli, mais si au final la personne ne comprend pas ce que vous vendez ou pourquoi c’est bien, aucun intĂ©rĂȘt Ă  ce que votre site soit spectaculaire. Faites donc trĂšs attention avant de mettre quoi que ce soit.
Quand nous parlons des textes d’un site, nous parlons en gĂ©nĂ©ral du « copy » du site. « Copy » est le diminutif de « copywriting » (l’art d’écrire pour vendre).
C’est pourquoi nous vous disons de ne pas mettre n’importe quoi. Rappelezvous que les textes influent sur la vente.

IMPORTANT : EN GÉNÉRAL, LES TEXTES DE VOTRE SITE WEB NE SONT PAS INCLUS DANS LE BUDGET INITIAL DE L’AGENCE OU DU PROFESSIONNEL QUI CRÉE VOTRE BOUTIQUE, MAIS IL EST POSSIBLE QU’ILS VOUS SOIENT PROPOSÉS SOUS FORME DE SERVICE COMPLÉMENTAIRE.

Vous devrez sinon rechercher un professionnel (un copywriter) qui Ă©crira ces textes.
Calculez que le prix moyen d’un texte de la page d’accueil et de la page « Ă  propos » tourne autour de 450 €, mais il y a ensuite les fiches produits, dont nous allons d’ailleurs vous parler

LES FICHES PRODUITS

La premiĂšre chose Ă  prendre en compte et qui est trĂšs importante, est la suivante :

  • Ne mettez jamais les textes que vous donne votre fournisseur –Des milliers de boutiques possĂšdent les mĂȘmes et Google pourrait vous pĂ©naliser pour copie de contenu.
  • Les fiches produits vendent – Elles ont pour objectif d’inciter le client final Ă  acheter. Vous ne pouvez pas vous permettre de les nĂ©gliger.

Mais bien sûr, que faire si vous avez de trÚs nombreux produits ? Le devis exploserait non ?
Dans ce cas, vous pouvez tenter de nĂ©gocier avec le copywriter un pack de fiches afin de limiter les coĂ»ts. Si leur nombre est Ă©norme, rĂ©partissez le travail sur plusieurs mois afin d’étaler les dĂ©penses.
Puis-je le faire moi-mĂȘme ? Lisez cet article si vous souhaitez Ă©laborer vousmĂȘme les fiches produits.

5ïžâƒŁ Conditions lĂ©gales que doit remplir un e-commerce

Quelqu’un vous a sĂ»rement conseillĂ© de tout faire vous-mĂȘme sans penser Ă  la paperasse dont vous avez besoin, et ensuite, « si tout va bien », de vous en occuper.
MĂȘme si c’est frĂ©quent, nous vous le dĂ©conseillons vivement.
S’occuper de la paperasse et devoir payer des choses avant mĂȘme de recevoir des commandes est fastidieux, mais si vous ne le faites pas, vous serez dĂ©couvert et sanctionnĂ©.
Croyez-nous, une sanction peut faire Ă©chouer votre projet mĂȘme « s’il marche bien », ne prenez pas le risque.

6ïžâƒŁ La plateforme de paiement

Tout est en ordre, mais il vous manque encore quelque chose d’indispensable : vous ĂȘtes-vous demandĂ© comment allait vous payer votre client ?
Il y a plusieurs modes de paiement et il est important que vous proposiez les plus utilisés dans votre boutique car cela facilitera la transaction (tout ce que vous ferez en ce sens vous aidera à vendre plus).
Bien sûr, cela représentera une dépense supplémentaire (mais indispensable)

  • TPV virtual: son coĂ»t dĂ©pend de chaque banque, mais comptez environ 25 € par mois si vous facturez moins de 1 000 € mensuels.
  • PayPal: le service facture des commissions en fonction du montant de l’achat. Le tarif gĂ©nĂ©ral de rĂ©ception des paiements est de 4 % plus 0,30 €.
  • Stripe: accepte les paiements de n’importe quelle carte et sa commission est de 1,4 % + 0,25 €.

>>> Cliquez ici pour lire notre article spécial avec les différentes options de paiement qui existent.

Elle est ouverte… c’est quoi la suite ? Comment obtenir des clients

Nous vous prévenons, créer votre e-commerce et attendre que les clients arrivent ne fonctionne pas.
En rĂ©alitĂ©, c’est maintenant que le travail commence vraiment, car c’est maintenant que le plus difficile arrive : obtenir des clients.
Votre dĂ©fi va ĂȘtre d’attirer des personnes dans votre boutique. Attention, vous ne devez pas attirer n’importe qui, mais des clients potentiels.
Voyons les principales stratégies pour y parvenir.

✅ Travaillez votre rĂ©fĂ©rencement sur Google

Le rĂ©fĂ©rencement Web d’une boutique renvoie Ă  la possibilitĂ© d’attirer des visites depuis le moteur de recherche Google (de loin le plus utilisĂ©).
EXEMPLE – Imaginez que vous avez une boutique de baskets de running. Retournez sur Ubersuggest et saisissez « baskets running ».

L’outil vous dit que 12 100 personnes par mois recherchent « baskets de running » sur Google.
L’image que vous voyez ci-dessous sont les rĂ©sultats qui s’affichent sur Google aprĂšs avoir cherchĂ© « baskets running » (les publicitĂ©s qui apparaissaient avant ont Ă©tĂ© supprimĂ©es).

OĂč pensez-vous que vont cliquer les 12 100 personnes qui recherchent des baskets ?
Sur le premier résultat.
Autrement dit, le contenu qui sera positionné le plus haut grùce à ces motsclés recevra prÚs de 12 100 potentiels clients dans sa boutique.
En quoi le SEO est-il important ?
Combien coĂ»te le SEO d’un e-commerce ? Cela dĂ©pend.
Les tarifs s’estiment en fonction du nombre d’heures de travail du projet et des critùres suivants :

  • La taille de la boutique :plus elle comporte de catĂ©gories et de produits, plus le travail de SEO est important.
  • Le marchĂ© ciblĂ©: vous vous positionnez diffĂ©remment sur le marchĂ© national ou Ă  l’étranger, ou si vous occupez une micro-niche.
  • La stratĂ©gie de SEO On Page et Off Page: les liens augmentent toujours le budget, mais vous vous positionnez plus rapidement.

MĂ©fiez-vous si l’on vous propose un prix standard avant de vous demander les spĂ©cificitĂ©s de votre projet.
Demandez plusieurs devis en prĂ©cisant ce que vous recherchez et ne faites pas votre choix uniquement en fonction du prix. Pour vous donner une idĂ©e, cette somme descend rarement en dessous de 500 € par mois, bien qu’elle dĂ©pende de la taille de la boutique.

TOUT CELA VOUS SEMBLE COMPLIQUÉ ?

Lire ces articles pourraient vous aider :

✅ CrĂ©ez un blog de contenu

Le fait d’avoir un blog est Ă©troitement liĂ© au point prĂ©cĂ©dent, car nous parlons de SEO, bien que maintenant ce soit en termes de rĂ©daction.
En crĂ©ant un blog, l’objectif est d’attirer du trafic qualifiĂ© vers votre boutique grĂące aux contenus qui vous permettent de vous positionner sur Google. Des personnes recherchant des informations et qui atterrissent sur votre site, attirĂ©es par la qualitĂ© de vos articles.
Mais, quels contenus devez-vous publier pour attirer ce type de lecteurs ?
Les mots-clés sont la base du SEO.
Les keywords ou mots-clés sont les termes et les phrases les PLUS utilisés par les utilisateurs pour exprimer leurs intentions de recherche.
Découvrir les mots-clés les plus recherchés est ce qui vous permettra de connaßtre les thÚmes (et produits) que souhaitent le plus acheter les utilisateurs. Par exemple, « baskets running » est un mot-clé, et ces 12 100 personnes, le volume de recherches mensuel.
Car si un keyword n’est recherchĂ© par personne, nous n’avons aucun intĂ©rĂȘt Ă  le positionner puisqu’il ne nous apportera pas de visites.
Mais maintenant, le plus important, comment Ă©crire des textes qui vous permettront de bien vous positionner
>>> Cliquez ici pour lire notre tutoriel de rĂ©daction SEO et gagnez des visites grĂące Ă  la rĂ©daction d’articles optimisĂ©s pour Google
Vous n’avez pas le temps d’écrire ?
Une fois de plus, il y a une alternative : faire appel à un rédacteur spécialisé.
L’option payante c’est comme tout : le tarif du rĂ©dacteur est proportionnel Ă  son expĂ©rience.
Dans tous les cas et en rĂšgle gĂ©nĂ©rale, mĂ©fiez-vous des tarifs infĂ©rieurs Ă  0,07 €/ mot ; Ă  ce prix, personne n’est en mesure d’offrir un service de qualitĂ©.

3ïžâƒŁ Partagez vos contenus sur les rĂ©seaux sociaux

Bien que les contenus vont se positionner sur le moteur de recherche, pour obtenir des visites, vous pouvez aussi partager vos contenus sur les réseaux sociaux.
Mais attention, car partager uniquement vos contenus peut ennuyer votre communauté, pour éviter cela la curation de contenu est trÚs importante.
La curation de contenu consiste Ă  trouver et choisir le matĂ©riel le plus intĂ©ressant d’une thĂ©matique et le partager stratĂ©giquement avec votre audience.
Ainsi vous n’avez pas Ă  Ă©crire, il suffit de partager des textes qui vous plaisent.
Il existe de nombreux outils qui vous aident Ă  localiser et classer des articles :

  • Feedly: L’agrĂ©gateur de flux RSS le plus connu, permet de lire le contenu de tous les sites et blogs que vous choisissez depuis un mĂȘme site, mĂȘme Ă  travers son extension pour Chrome ou Firefox. Classer par catĂ©gories pour accĂ©der en un clic Ă  tout ce qui vous intĂ©resse.
  • Pocket: C’est Ă©galement une extension qui enregistre et archive le contenu que vous trouvez sur la toile. On l’utilise gĂ©nĂ©ralement avec Feedly.
  • Evernote: Ce n’est pas un outil spĂ©cialement crĂ©Ă© pour la curation de contenu, mais un systĂšme permettant d’organiser les informations que vous trouvez et de les avoir Ă  portĂ©e de main.
  • Instapaper: Permet d’ajouter des notes, des commentaires et de souligner les textes et le contenu que vous stockez.
  • Buzzsumo: Vous saisissez une thĂ©matique et il vous donne les rĂ©sultats les plus recherchĂ©s sur les rĂ©seaux sociaux sur la pĂ©riode donnĂ©e.
  • Linkedin y Facebook: Plus particuliĂšrement les groupes de ces rĂ©seaux sociaux. Recherchez les plus proches de votre thĂ©matique et vous trouverez un tas d’informations et d’articles totalement gratuits. 😉

Vous pouvez utiliser ces outils, non seulement pour pratiquer la curation de contenu, mais aussi pour réunir des idées pour votre blog.

4ïžâƒŁ Le SEM ou trafic payant

Le SEO, générer du contenu et les réseaux sociaux sont les canaux les plus courants pour générer du trafic vers votre site, mais ce ne sont pas les seuls, il y a aussi la publicité.
Dans ce cas, vous devez noter que nous parlons d’un canal de captation de visites payant.
Voyons les principaux :

Ce sont actuellement les plateformes de publicitĂ© les plus utilisĂ©es.Devez-vous toutes les utiliser ? Non, juste celles oĂč se trouvent vos clients potentiels ?

? Un outil spécial qui vous aideraa à vendre plus

Tout au long de ce guide, nous vous avons expliqué toutes les étapes à suivre pour créer votre boutique en ligne et pour obtenir de potentiels clients
Mais il y a peut-ĂȘtre une chose Ă  laquelle vous n’avez pas pensĂ© : que se passera-t-il une fois que cette personne sera sur votre site ?
Si cet utilisateur ne sait pas quoi faire ou comment trouver ce qu’il recherche, il ira sur un autre site. Oui, c’est aussi bĂȘte que cela.
Le problĂšme c’est que lorsque vous dĂ©marrez une boutique, il est tout Ă  fait normal d’ĂȘtre perdu avec l’architecture du site ou de ne pas savoir quel est le meilleur menu. D’ailleurs, il n’y a rien d’étonnant Ă  tomber sur des boutiques avec 50 000 catĂ©gories et sous-catĂ©gories oĂč les clients sont perdus.
Solution ?
Utiliser un moteur de recherche professionnel (et on remarque le professionnel car celui par défaut ne fonctionne pas bien).
Nous vous expliquons pourquoi :

  • Vos clients trouvent immĂ©diatement ce qu’ils cherchent – Vous ne perdez plus de clients qui se perdent dans leurs recherches.
  • Il vous aide Ă  vendre le stock – Ou les produits que vous souhaitez vendre en prioritĂ© car vous pouvez dĂ©cider de l’ordre dans lequel afficher les produits (les premiers sont toujours ceux qui se vendent le plus).
  • Il comprend les fautes et les synonymes – Peu importe que vos clients recherchent « rĂ©frigĂ©rateur » ou « frigo », le moteur de recherche les conduira lĂ  oĂč ils le souhaitent.
  • Offres connexes – Recherchez une raquette de paddle, et le moteur de recherche affiche au-dessus une offre pour que vous achetiez un pack de balles et de surgrips. Augmentation directe de votre panier moyen.

Mais ce n’est pas le plus important :

Utiliser un moteur de recherche professionnel comme Doofinder peut faire augmenter vos ventes entre 10 % et 15 %.

Le meilleur dans tout cela c’est que vous pouvez l’essayer gratuitement un mois entier (sans renseigner votre carte de crĂ©dit)
>>Cliquez ici pour utiliser GRATUITEMENT notre moteur de recherche professionnel<<