9 astuces pour vendre plus sur les réseaux sociaux

Est-il possible de vendre sur les réseaux sociaux? Pouvons nous utiliser Facebook, Instagram et autres pour générer du chiffre ?
Dans cet article nous analyserons toutes les stratégies possibles, quels produits peuvent se vendre et 9 astuces pour vendre plus sur les réseaux sociaux. 
Bienvenu au Social Selling !

Peut-on vraiment vendre sur les réseaux sociaux ? 

C’est la question que se posent toutes les marques.
Au-delà de générer une image de marque, d’obtenir des followers ou tout autre stratégie de marketing sur les réseaux sociaux, existe-il un moyen de traduire directement ce travail en conversions directes ?
Oui ! Mais… 
On peut vendre sur les réseaux sociaux, comme on peut vendre au porte à porte. Le taux de conversion est très faible. Penser faire de Facebook ou Twitter une machine à générer de l’argent est une vraie Utopie. 
Ne pensez pas les utiliser comme principal canal de vente mais considérez les comme une ressource supplémentaire qui peut vous apporter un retour très positif.
Utilisez les comme une partie de votre entreprise. Voyons ce que Facebook, Twitter, Instagram ou Pinterest peuvent faire pour votre entreprise avec une stratégie de vente sociale.
Le Social Selling, c’est quoi ?
Cela consiste à détecter les utilisateurs qui correspondent à votre buyer persona, les convertir en clients potentiels et les convertirs en clients le plus rapidement possible. 
C’est une approche plus réelle, ce qui n’a pas toujours été le cas. 
Ce printemps 2018, Twitter a actualisé son algorithme et a rendu plus compliqué une technique de vente social, peu ciblée, qui fonctionnait depuis des années.
 L’idée était de suivre massivement les utilisateurs, sans faire attention à leur goûts et intérêts puis de leur envoyer un message automatique avec une offre commerciale dès qu’ils revenaient sur la page.
C’est la vente à porte froide, sur les réseaux sociaux.
Cette stratégie se rapproche plus de celle du black hat (chapeau noir) que nous ne vous recommandons pas, même si utilisée avec diligence, elle peut apporter de bons résultats sur Twitter et Instagram.
Nous en reparlerons plus tard dans cet article.
Soyez conscients que le Social Selling va plus loin que la conversion directe et immédiate. Il s’agit de faire le premier pas et de le faire le plus rapidement possible. 

Sur quels réseaux sociaux peut-on vendre ?

Techniquement, le seul réseau social qui permet de vendre sans faire quitter la plateforme à l’utilisateur est Facebook, pour le moment seulement aux États Unis où les F-commerces peuvent se lier à Paypal et Stripe.
Nous allons analyser une à une, les différentes plateformes et leurs potentiels pour faciliter le travail commercial des marques.

1. Facebook 

Bien qu’ils aient fait de gros efforts, leur marché n’a pas encore pris leur envol. Les utilisateurs ont l’habitude d’utiliser Facebook pour bavarder, discuter avec des amis et suivre les pages de leurs marques préférées. 
Si vous avez un site web et définissez votre entreprise comme e-commerce, vous aurez un large panel d’offre pour télécharger votre catalogue et publier vos offres.
Il n’est pas nécessaire de télécharger tout votre stock mais il est fortement recommandé de publier au moins quelques produits pour deux raisons : 

  1. Créer des campagnes Facebook Ads avec des offres ponctuelles: si vous promotionnez un produit vous pouvez créer une annonce spécifique.
  2. Taguer vos produits sur Instagram: Nous en parlerons plus tard mais gardez à l’esprit qu’il faut d’abord taguer vos produits sur la boutique Facebook pour pouvoir les utiliser sur Instagram.

Le chemin vers lequel Facebook se dirige semble être orienté vers la création d’une marketplace. D’autres réseaux sociaux s’y mettent peu à peu et quittent à Facebook une dominance totale du marché. De nombreux experts parlent de leur intérêt à se positionner comme plateforme d’achat et de vente. Le temps nous le dira.
Voir : Comment créer une boutique en ligne sur Facebook, augmenter son trafic et donner un coup de fouet aux ventes de votre e-commerce.

2. Instagram

Si la tranche d’âge de votre clientèle idéale est entre 15 et 35 ans, vous n’avez pas d’autres choix que de travailler votre présence sur Instagram.
Avec un compte entreprise, vous avez une option quasi-obligatoire, si vous avez un e-commerce, de taguer les produits sur vos photos.
Lorsque les utilisateurs voient vos photographies, un point blanc apparaît au niveau des produits taggés avec un message “toucher pour voir les produits”. Le nom du produit et son prix apparaîtront.

Avec un nouveau clic, une landing page s’ouvre sur laquelle vous pourrez voir toutes les photos où ce vêtement est tagué avec un bouton “voir sur le site”. 
Facile, rapide et efficace pour convertir une photo en vente. Voici comment procéder.

A. Comment tagger les produits

Comme vous le savez, Facebook et Instagram partagent le propriétaire et la plateforme publicitaire, entres autres. Pour télécharger les produits, vous devez d’abord le faire depuis la boutique Facebook et renseigner le prix, les photos et le lien de la fiche produit.
Puis sur Instagram, il vous suffira de tagger vos produits lorsque vous téléchargez une photographie. En revanche vous ne pouvez pas tagger des personnes et des produits sur une même photographie. 
Nous apprécions que l’étiquetage soit fait naturellement et que seul le prix soit affiché après avoir cliqué. 

B. Vendre avec un lien dans la story 

C’est une option réservée aux profils avec plus de 10.000 followers. Si vous en faites partie, profitez-en car les stories ont beaucoup de potentiel ! 
Vous pouvez mettre un lien direct sur n’importe quelle story. En un clic, vos followers se rendront directement sur votre site web. 
C’est surtout pratique pour les promotions et le lancement de nouveaux produits. 

C. Publicité dans la story

Vous êtes encore loin des 10.000 followers ? Vous avez la possibilité de payer pour apparaître dans les stories
En créant une campagne sur Facebook Ads, sélectionnez les Stories Instagram comme emplacement. Votre publicité sera intercalée dans les stories des utilisateurs que vous aurez segmenté.
Même si vous avez déjà publié les liens, ces publicités peuvent vous permettre de connaître de nouveaux utilisateurs. Attention, ne vous attendez pas à des conversions directes de personnes qui viennent de vous rencontrer.

D. Lien dans la bio

Le seul lien sortant que nous autorise Instagram est celui situé dans le profil. 
 Consultez cet article pour savoir comment vendre sur Instagram et utiliser au mieux votre profil.

E. Influenceurs

Vous pouvez toujours payer un utilisateur ayant de nombreux followers afin qu’il fasse une photographie avec votre produit ou vos tag sur une photo.
Soyez tout de même prudent car cela commence à être contrôlé et des amendes sont distribuées pour publicité secrète.

3. Pinterest

L’option Rich Pin, que nous avions vu dans cet article, vous permet de tagger vos produits dans les publications, un peu comme sur Instagram.

9 astuces pour vendre plus sur les réseaux sociaux

Vous voulez augmenter votre chiffre d’affaire grâce aux réseaux sociaux ? Voici nos astuces:

1.  Utilisez la publicité 

Lancer une stratégie de social media sans publicité peut être très compliqué, surtout sur Facebook. 
Un petit investissement en publicité Facebook et Twitter, vous permettra d’atteindre votre public cible et d’obtenir vos premiers followers et ventes.

2. Obtenez des recommandations 

Les recommandations de vos acheteurs entraînent plus de ventes que si vous le faites vous même. Récompensez tous vos clients qui seraient prêts à dire du bien de votre produit sur les réseaux sociaux. 
Une simple réduction de 5% sur le prochain achat en échange d’une recommandation pourrait entraîner des centaines de tweets ou publications qui toucheraient des milliers d’utilisateurs. Vous récupérerez les 5% de réduction sur les ventes générées par cette action. 

3. Suivez la règle du 80/20

80% du contenu que vous publiez doit être non promotionnel. 
Ces 80% devraient être constitués d’articles provenant d’autres sites, de blogs ou d’utilisateurs. 
Pour quelles raisons ? Car retweeter et partager le contenu d’une autre page avec une intention d’interagir avec la marque est un geste apprécié. 
 Ils visiteront votre page pour voir qui vous êtes et pourquoi vous avez partagé leur contenu. Et si en retour ils partagent votre contenu, ses abonnés apprendront à connaître votre marque et même s’il s’agit de 50 ou 10 000 abonnés, vous continuez d’augmenter votre portée sur les réseaux sociaux.

4. Redirections vers des landings pages et produits spécifiques

Lorsque vous redirigez vos utilisateurs depuis un réseau social, ne les renvoyez pas vers votre page d’accueil sauf dans des cas très spécifiques.
Renvoyez les plutôt directement vers la page du produit ou l’offre que vous avez publié. Vérifiez que la fiche produit est correctement rédigée ou le trafic redirigé vous servira peu. 

5. Entrez en contact

Avec des outils comme Hootsuite ou Social Mention, vous pouvez savoir chaque fois que quelqu’un mentionne votre marque et, plus important, lorsqu’ils se plaignent de problèmes rencontrés avec votre boutique en ligne.
Les hashtags sont aussi une excellente manière de suivre des conversations liées à votre secteur. 
Si vous vendez des cravates faites à la main, vous devriez chercher un hashtag instagram lié aux vêtements sur mesure. Il vous suffira de commenter les photos, laisser un “j’aime” et interagir avec eux. 

 6. Offrez des réductions exclusives 

Différenciez vos utilisateurs d’Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest, etc. 
Chaque réseau aura des utilisateurs uniques et différents comme vous pourrez le constater en installant Google Analytics sur votre eCommerce, certaines plateforme généreront plus de visites sur un certain produit ou sur un autre.
Créez donc une offre personnalisée pour chaque plateforme, profitez du pouvoir des statistiques pour offrir à chacun ce qu’il veut. Ne recyclez pas vos promotions d’un réseau à l’autre, vous ennuierez vos utilisateurs. 

7. Ajoutez l’urgence 

Nous avons tous tendance à trop réfléchir sur internet. 
Nous cherchons énormément d’informations, comparons avec 10 autres produits, demandons à un amis pour finalement ne rien acheter. 
Comment accélérer ce processus ? 

Ajoutez un sentiment d’urgence.

Proposez une offre qui ne dure que 2 heures, créez une campagne aux 100 prochaines personnes qui vous suivront sur twitter ou pour ceux qui commentent en moins de 10 minutes une photo sur Instagram. 
De cette façon vous générez de l’engagement plus rapide et moins réfléchis. 

8.Utilisez les chatbots

Petit à petit, la technologie permet à un robot d’avoir de vraie conversation avec les utilisateurs. Les chatbots vous permettent d’entrer en contact avec vos utilisateurs en leur posant des questions prédéfinies et ils peuvent êtres configurés pour être proactif lors de certaines promotions. 
Facebook Messenger a de plus en plus d’adeptes et nous nous sommes tous habitués à ce genre de messages
Cela ne remplacera pas votre équipe commercial mais sera d’une grande aide. Son utilisation est surtout pour du service client mais avec une bonne configuration, un chatbot peut vous aider à générer des ventes.

9. Suivre / ne plus suivre

Avant d’aller plus loin il est nécessaire de savoir que cela peut vous faire perdre votre compte. Prenons par exemple Instagram. Vous comprenez peut être mieux à présent pourquoi vos concurrents gagnent en abonnés plus vite que vous. En plus des chatbots, il existe d’autres bots sur Instagram comme Boostgram ou Ploxia qui peuvent: 

  • Donner des j’aimes: aux personnes qui utilisent certains hashtags ou aux abonnés de la concurrence par exemple.
  • Suivre / ne plus suivre: également sur les critères que vous souhaitez, le robot suit et arrête automatiquement de suivre les personnes pour attirer leur attention et vous suivre. C’est une astuce assez vieille mais qui fonctionne toujours.
  • Messages directs: le bot envoie à vos abonnés un message automatique avec le texte souhaité. Ça peut être une offre commerciale ou un code de réduction, nous vous recommandons de ne pas être trop agressif ou “pushy”. 

Il s’agit de techniques risquées car elles ne sont pas autorisées par Instagram et Twitter. Si vous maintenez les limites en dessous du seuil de risque vous ne devriez pas avoir de problèmes. Cependant vous courrez toujours le risque de vous faire suspendre le compte.

Résumé et conclusion concernant la vente sur les réseaux sociaux

Ces astuces ne sont pas magiques mais vous aideront à augmenter vos ventes sur les réseaux sociaux. Rien n’est donné et encore moins dans un monde aussi compétitif que celui des réseaux sociaux avec comme seul objectif: l’attention des utilisateurs. Soyez conscient qu’il est difficile de convertir un trafic froid en ventes mais utilisez ces conseils pour accélérer le processus. Si vous n’avez pas le temps ou préférez déléguer, combinez-les avec un bon community manager et vos réseaux sociaux se convertiront en une petite machine à générer des ventes pour votre eCommerce.