[Vitesse de chargement Web] Pourquoi est-elle aussi importante et comment l’améliorer pour ne perdre aucun client

Avoir un site Web lent vous fait perdre des clients.

Nous savons que ce n’est pas l’information la plus séduisante pour commencer un article, mais c’est la réalité pure et dure.

Pour vous faire une idée : dites-vous qu’en général la vitesse de chargement d’un site Web est de moins de 3 secondes.

Si elle atteint les 4 secondes, selon une étude de Kissmetric, jusqu’à 25 % des utilisateurs quittent la page.

Cela signifie qu’un quart de vos clients potentiels s’en vont à peine arrivés.

Donc si vous ne voulez pas que votre e-commerce soit lent comme un escargot, continuez de lire, car dans l’article d’aujourd’hui nous vous donnons quelques-unes des meilleures astuces pour accélérer votre site.

Vous êtes prêt ? Mettez votre ceinture, on décolle. 😉

Pourquoi mesurer la vitesse de chargement d’un site est important

Kissmetric n’est pas la seule entreprise à avoir vu un lien entre le temps de chargement d’un site Web et ses ventes : Amazon s’est rendu compte de la même chose.

Le géant de la distribution en ligne a réalisé un test sur son site, et vous savez ce qu’il a découvert ?

Qu’un retard d’une milliseconde de sa vitesse de chargement équivalait à 1 % de ventes en moins.

D’ailleurs, ce problème est une des raisons les plus courantes pour lesquelles un e-commerce perd des clients.

Mais un site lent a aussi d’autres conséquences négatives :

  • Le positionnement régresse : vous savez déjà que Google accorde beaucoup d’importance aux sites qui offrent une bonne expérience utilisateur, donc si un site prend plus de 4 ou 5 secondes à charger, il le pénalise en le faisant descendre dans les résultats.
  • La vitesse de chargement sur portable est de plus en plus importante : le nombre d’utilisateurs qui achètent en ligne depuis leurs smartphones continue de croître, votre site Web doit donc être bien conçu pour fonctionner en format mobile.

Le temps de charge est un des éléments-clés en utilisabilité Web, il peut donc avoir un gros impact sur les bénéfices de votre boutique en ligne.

5 outils pour faire un test de vitesse sur votre site

Nous savons déjà qu’un site rapide est la clé pour ne pas perdre de clients.

Mais… comment pouvez-vous vérifier que la vitesse de chargement de votre e-commerce est la bonne ?

Pour avoir des données fiables, l’idéal est d’utiliser certains des outils que nous vous proposons ci-dessous.

✅ 1. Pingdom Website Speed Test

velocidad web

Pingdom est une entreprise spécialisée dans la proposition de solutions pour améliorer la performance d’un blog ou d’un site Internet.

Mais dans ce cas, ce qui nous intéresse, c’est son outil servant à mesurer la vitesse de chargement d’un site Web (qui en plus est disponible gratuitement).

Son fonctionnement est très simple :

  • Il suffit d’introduire l’URL de votre site.
  • Choisir depuis quel pays vous souhaitez faire le test (l’idée est de choisir le pays depuis lequel vos clients visitent ou celui le plus proche (par exemple, s’ils sont majoritairement d’Espagne, choisissez un pays d’Europe)).

Les données seront ainsi plus proches de la réalité.

Une fois l’analyse complétée, l’outil vous offre un rapport avec les points suivants :

  • Évaluation générale de la performance de votre site Web (notée de 1 à 100).
  • La vitesse précise à laquelle charge votre site et des conseils pour l’améliorer.
  • Une liste en cascade de toutes les pages de votre site, pour savoir lesquelles prennent le plus de temps à charger.
  • Un rapport téléchargeable que vous pouvez envoyer au responsable du site.

C’est un des outils les plus utilisés par les webmasters et les webdesigners, pour sa façon si visuelle d’offrir les informations.

Bien sûr, si vous n’êtes pas trop calé en programmation Web, cela peut vous sembler un peu complexe.

Mais pas d’inquiétude, nous vous donnons ci-dessous quelques conseils. 😉

✅ 2. Google PageSpeed Insights

medir-velocidad-de-carga-web

PageSpeed est l’outil de Google permettant de vérifier la vitesse de chargement d’un site.

Son fonctionnement est très similaire à celui de Pingdom : saisissez un domaine et l’outil vous offre plusieurs recommandations pour améliorer son temps de chargement.

Mais en plus, cet outil analyse la vitesse de votre site aussi bien pour la version ordinateurs (ou « de bureau ») que pour la version mobiles.

Parmi les résultats qu’il vous offre, il y a :

En général, un site charge plus lentement sur un portable que sur sa version ordinateur, à moins qu’il soit très bien optimisé.

C’est pour cette raison qu’il est très important d’analyser les deux séparément.

✅ 3. GTMetrix

velocidad de una pagina web

Avec GTMetrix, vous pouvez vérifier à quelle vitesse charge votre site Web dans différentes régions.

Cela vous sera très utile si vos clients viennent de plusieurs pays et que vous souhaitez savoir ce que donne votre e-commerce dans chacun d’eux.

En général, plus la distance entre le serveur que vous utilisez et la personne qui visite le site est grande, plus la vitesse de chargement est lente.

Par exemple, si votre serveur se trouve en Espagne, votre site chargera plus rapidement pour un utilisateur européen qu’américain.

La liste des pays depuis lesquels vous pouvez faire le test est très grande, mais pour les choisir, vous devez être inscrit sur le site (c’est gratuit).

GTMetrix vous offre également certaines fonctionnalités assez intéressantes. Par exemple :

  • Les tests de vitesse de chargement que vous réalisez sont enregistrés sur votre compte pour que vous puissiez suivre leur évolution dans le temps.
  • Cela vous permet de comparer vos résultats avec ceux de la concurrence qui font au moins quatre pages.
  • Comme avec Pingdom, vous pouvez télécharger le rapport en format PDF.

La seule limite de GTMetrix c’est qu’il ne vous permet de faire l’analyse que depuis un pays à la fois.

Si vous vendez dans de nombreuses régions, l’outil suivant peut vous être beaucoup plus utile.

✅ 4. Dot-com Tools

test de velocidad web

Il s’agit d’un outil très utile, surtout si vous avez un e-commerce qui vend à l’international dans plusieurs continents.

Dot-com Tools est conçu pour mesurer la vitesse de votre site dans plusieurs villes du monde en même temps.

Le site possède une interface très simple qui vous permet de choisir dans quelles villes vous souhaitez réaliser l’analyse.

De plus, il mesure la vitesse de chargement la première et la deuxième fois qu’une personne se connecte à votre site, pour vérifier si votre cache est activé (nous vous expliquons cela dans le paragraphe suivant). ?

Et en cliquant sur chacun des résultats, il vous offre des données plus précises, comme le temps de chargement de chaque URL.

Il vous prévient également s’il détecte un problème de connexion avec le serveur pouvant ralentir votre site.

✅ 5. Webpagetest

tiempo de carga web

Le dernier outil de cette liste vous permet de faire un test de vitesse de chargement pour un navigateur ou un appareil portable précis.

Quand cela peut-il vous intéresser ?

Par exemple, si 95 % de vos clients utilisent Google Chrome, ou si la majorité utilisent un iPhone.

Ces données sont offertes par Google Analytics. 

De plus, Webpaget possède la plupart des fonctionnalités que nous avons vues avec les autres outils, comme l’analyse par régions ou la notation différenciée pour les versions mobiles et de bureau.

Comment pouvez-vous améliorer la vitesse de chargement de votre site ?

Comme vous le voyez, ces outils vous apportent un tas d’indications pour effectuer des améliorations sur votre site.

Le problème c’est que la plupart sont un peu difficiles à déchiffrer si vous ne vous y connaissez pas en programmation Web.

Mais pas d’inquiétude, pour améliorer le temps de chargement de votre site, il suffit de prendre en compte ces quatre points.

✅ 1. Choisissez un bon hébergeur

Choisir un service qui vous offrira une bonne performance est fondamental pour que le site de votre e-commerce charge plus rapidement.

Mais, que devez-vous prendre en compte pour savoir si vous choisissez bien ?

Le principal est qu’il travaille avec des disques SSD.

Ce sont les disques qui commencent à être utilisés dans tous les services d’hébergement, car ils sont beaucoup plus rapides que les disques conventionnels.

En revanche, ils ont une capacité plus limitée, ils coûtent donc un peu plus cher.

Mais étant donné la vitesse de chargement qu’ils vous offrent, ils en valent vraiment la peine. 😉

Si vous avez un doute, vous pouvez jeter un coup d’œil au guide que nous avons publié pour vous aider à choisir le meilleur hébergeur.

✅ 2. Comprimez les images

Le site de votre e-commerce ce n’est pas Instagram : les photos des produits n’ont pas besoin d’être en haute résolution.

D’ailleurs, l’excès d’images lourdes est un des facteurs qui ralentit le plus le chargement des boutiques en ligne.

C’est pourquoi il est important que tous les fichiers multimédias que vous téléchargez sur votre site Web soient bien optimisés.

Pour ce faire, vous avez à votre disposition une multitude d’outils gratuits, comme Compressor.io et d’autres outils similaires qui vous permettent de réduire le poids de l’image sans toucher à la qualité.

Mais, que se passe-t-il avec les photos qui sont déjà téléchargées sur votre site ?

Dans ce cas, vous pouvez avoir recours à un plugin du style de Image Optimizer.

✅ 3. Réduisez le nombre de plugins actifs en même temps

Oui, on sait : vous adorez les plugins. 😉

Mais en avoir trop en même temps va beaucoup ralentir le chargement de votre site.

Chaque plugin actif ce sont des fichiers supplémentaires que le serveur doit traiter lors du chargement de votre site, ils doivent donc tous avoir une utilité.

Il est normal qu’une boutique en ligne ait 10 ou 15 plugins actifs en même temps, voire plus.

Ce qui compte, c’est de garder uniquement ceux qui sont strictement nécessaires.

Pour alléger le poids, inutile de désinstaller ceux que vous n’utilisez pas souvent. Les désactiver est suffisant.

✅ 4. Activez le cache de votre site Web

Le cache est l’équivalent d’une « photo » que le navigateur prend de votre site quand on se connecte dessus.

Si on s’y connecte une 2ème fois, le chargement est plus rapide car le navigateur a déjà une image de ce qu’il va trouver, il n’a donc pas besoin de télécharger tous les éléments depuis le serveur.

Mais pour que cela soit possible, vous devez d’abord activer le cache sur votre site Web.

L’idéal est que vous utilisiez un plugin spécifique. Le plus téléchargé est WP Fastest Cache, mais vous disposez de nombreuses autres options, comme WP Rocket ou W3 Total Cache.

Vous êtes prêt à augmenter la vitesse de votre site Web ?

Avec les conseils que nous venons de vous donner, vous n’aurez plus d’excuses si votre site continue d’être lent comme une tortue.

Commencez à mesurer la vitesse de chargement de votre site et vous constaterez l’impact positif sur vos clients.

Et au passage, sur vos ventes. 😉

Nous utilisons des cookies pour connaître au mieux votre navigation. Si vous continuez à visiter la page,
vous en acceptez les conditions. Plus d’informations.

OK