Optimisez le moteur de recherche interne

Nous avons créé ce guide sur la façon d'utiliser un moteur de recherche de site pour que tous ces clients potentiels finissent par acheter sur votre boutique en ligne et non sur la concurrence.
Télécharger l'article complet TÉLÉCHARGER PDF

Faites augmenter la conversion de votre eCommerce grâce au moteur de recherche interne

Combien dépensez-vous par an en SEO, publicité ou création de contenu? Sûrement beaucoup. Mais c’est parce que vous voulez attirer de nombreux clients potentiels dans votre boutique.

Mais que se passe-t-il lorsque, malgré le fait que vous dépensiez autant d’argent, ils ne dépassent pas ce stade? Celui de clients POTENTIELS.
Lorsqu’un utilisateur atterrit sur votre e-commerce, s’il se perd dessus ou ne trouve pas ce qu’il recherche en 2 clics… considérez que vous avez tout perdu.

Lui, et l’argent que vous avez investi pour qu’il arrive jusqu’à vous.

C’est pourquoi chez Doofinder, nous avons créé ce guide sur la façon d’utiliser un moteur de recherche pour que tous ces clients potentiels finissent par acheter sur votre boutique en ligne et non sur celle de la concurrence.

Même si pour l’instant vous n’en voyez pas l’intérêt,  l’utilisation d’un bon moteur de recherche interne pour votre eCommerce est un des principaux leviers pour booster la conversion de votre eCommerce.

Nous allons voir comment.

Ma boutique en ligne a déjà un moteur de recherche… Est-ce nécessaire d’intégrer un moteur de recherche avancé?

Le moteur de recherche interne par défaut de n’importe quel e-commerce est très limité. 

Essayez de chercher des produits sans le nom exact, avec des fautes d’orthographe, par synonymes... Très souvent, les résultats ne seront pas pertinents (s’il en affiche), les obtenir prendra du temps et en général, l’expérience utilisateur sera négative… Le résultat? Un client de moins. Lorsque nous parlons de moteur de recherche, nous faisons référence à un moteur de recherche professionnel.

Alors, reposons la question «Est-ce nécessaire d’utiliser un moteur de recherche… AVANCÉ?» La réponse est “oui”. Car un moteur de recherche interne intelligent est ce qui s’apparente le plus à un vendeur dans une boutique:

  • Il répond aux questions.
  • Il offre des alternatives si un produit est hors stock ou s’il n’y a pas de résultats pour une recherche précise.
  • Il informe des offres.
  • Il affiche en premier les articles que vous souhaitez le plus vendre.
  • Il connaît le client, ce qui fait qu’il peut lui proposer directement des résultats susceptibles de l’intéresser.

Mais parlons chiffres*:

15 % des visiteurs (en moyenne) d’un e-commerce utilisent le moteur de recherche interne pour trouver un produit particulier ou une catégorie. Dans certains cas, ce chiffre approche les 30-40%.

Parmi les sites qui ont mis en place le moteur de recherche de Doofinder, le taux de conversion a augmenté de 10 à 20%.

* Ces données proviennent des statistiques de performance de clients ayant utilisé Doofinder.

Le moteur de recherche intelligent qui vous aide à vendre plus

ESSAYEZ-LE GRATUITEMENT ->

Sans moteur de recherche avancé, vous prenez le risque de voir de nombreux clients potentiels quitter votre site car ils n’ont pas réussi à trouver le produit qu’ils voulaient.

15%

Et sachez ceci: ces utilisateurs ont un potentiel de conversion 4 fois supérieur au autres visites de votre boutique en ligne.

Ça fait mal. 😕

Mais au lieu de vous inquiéter de ce que vous pouvez perdre, pensez à ce que vous pouvez gagner.

Nous allons vous donner un exemple:

Supposons que votre e-commerce vous rapporte des recettes brutes mensuelles de 10.000€ avec les chiffres suivants:

  • Visites mensuelles: 20.000.
  • Conversion moyenne: 1 % (200 ventes mensuelles).
  • Ticket moyen: 50 €.

Si vous conservez ce volume de visites mensuelles, mais que vous réussissez à faire monter la conversion de 20 %, vous ferez 240 ventes par mois.

Ce qui suppose une augmentation de 2.000€ de vos recettes brutes annuelles. Mais ce n’est pas tout. Lorsqu’un visiteur fait une recherche puis achète, il dépense généralement plus d’argent.

Dans le cas de nos clients, nous avons vu que leur ticket moyen augmentait d’environ 10% après mise en place du moteur de recherche. Et tout cela, sans dépenser un euro de plus dans la captation de nouveaux clients.

Intéressant, n’est-ce pas ? 😉

SAVIEZ-VOUS QUE… Selon une étude de BigCommerce, 34 % des moteurs de recherche internes ne répondaient pas aux attentes des utilisateurs, car…

Ils n’étaient pas capables de comprendre les termes comportant des fautes de frappe par exemple, si un utilisateur écrit «manteua» au lieu de «manteau»). 70% d’entre eux n’ont pas la capacité de fonctionner avec des synonymes.

La navigation sur mobile représente entre 45 et 65% des visites d’un eCommerce, mais la plupart des moteurs de recherche basiques ne disposent pas d’un design responsive.

>>> Fonctions d’un moteur de recherche avancé pour votre eCommerce <<<

Un outil qui comprend et qui sert vos clients

Vous vous dites sûrement quelque chose du genre : «C’est trop beau pour être vrai, je n’arrive pas à croire qu’un moteur de recherche puisse faire tout ça».

Mais c’est parce que pour vous, ce n’est qu’un outil secondaire, n’est-ce pas ? 😉

Patience, nous allons vous expliquer pourquoi nous disons qu’avec un moteur de recherche interne avancé pour eCommerce vous allez augmenter vos ventes.

Prenez des notes!

1. Il est aussi rapide que Google

Vos clients sont très peu patients. Si après une ou deux recherches, ils n’ont toujours pas trouvé le produit qu’ils veulent, ils s’en iront sans dire au revoir.

Vous vous direz que ce n’est pas si grave, après tout, votre moteur de recherche fonctionne aussi bien que celui de n’importe quelle autre boutique en ligne de la concurrence.

C’est avec Google que vous êtes en concurrence. 😉

Nous sommes tellement habitués à Google, que nous attendons la même chose des autres moteurs de recherche.

  • En combien de temps votre moteur de recherche répond-il?
  • Affiche-t-il toujours des options aux clients?
  • Comprend-il vos clients, peu importe leur façon d’écrire?
  • L’expérience de recherche est-elle satisfaisante en général?

Attention, car si ce n’est pas le cas… les clients iront dans une boutique où il seront mieux servis et plus rapidement.

2. Nouvelles opportunités commerciales

Vous avez déjà songé à ajouter un nouveau produit à votre catalogue, mais vous avez peur de vous tromper?

C’est normal, investir représente toujours un risque, et personne ne peut être sûr que tout va bien se passer. Ou si?

Imaginez si vous pouviez…

… savoir quels étaient les 100 produits les plus recherchés par les utilisateurs sur votre eCommerce.
… savoir quelles étaient les recherches les plus fréquentes sur votre boutique.
… voir les recherches internes de votre boutique en temps réel.
… savoir avec quelles recherches vous obteniez le plus de conversion.
… savoir quels produits recherchés vous n’aviez pas.
… savoir quelles recherches offraient des résultats peu pertinents.
… savoir quelles recherches avaient le taux de conversion le plus élevé.

Pensez aux déductions que vous pourriez faire grâce à ces données.

Quels sont les 100 produits les plus recherchés par les utilisateurs sur votre eCommerce?

  • Vous pourriez les mettre sur la page d’accueil pour qu’ils soient plus visibles.
  • Faire des packs avec pour améliorer le ticket moyen (up-selling).
  • Redéfinir votre stratégie de cross-selling (ventes croisées).

Quels sont les produits qu’ils cherchent et que vous n’avez pas?

Imaginez qu’une de ces recherches se répète très régulièrement.
Par exemple, imaginez que vous avez un eCommerce de portables reconditionnés et que de nombreux utilisateurs recherchent des «tablettes».

Vous n’y aviez peut-être pas pensé jusqu’à maintenant, mais proposer des tablettes d’occasion dans votre catalogue pourrait être une bonne idée. Bien sûr, vous savez déjà que vous allez avoir pas mal de personnes intéressées. Et dans le cas contraire, vous pourriez suggérer des produits associés qui peuvent être intéressants pour ce type de recherche, en affichant par exemple des smartphones avec des écrans plus grands.

Mais maintenant vous allez me dire, «D’accord, très bien, mais d’où je sors ces informations?»

Un outil comme Doofinder dispose d’un panneau de commande qui vous montre toutes ces informations.

Avoir un moteur de recherche avancé c’est comme avoir un conseiller marketing qui vous fait une étude de marché. Et attention, une étude sur vos clients réels. Non seulement vous pourrez créer de nouvelles gammes de produits en prenant moins de risques, mais vous pourrez aussi augmenter vos ventes et votre ticket moyen grâce à ce dernier.

3. Ne ratez pas de ventes car vous êtes à court de stock 

Un moteur de recherche peut être votre meilleur conseiller marketing, mais aussi un responsable de stock hyper efficace.

Car souvenez-vous qu’il vous permet de savoir:

Ce que vous vendez le plus.
Quand vous le vendez.
Quels sont les produits les plus demandés.

Prenons un exemple.

Vous avez une boutique de produits cosmétiques, et un de vos distributeurs fait une grosse campagne marketing.

Et, grâce au registre du moteur de recherche, vous remarquez que de plus en plus d’utilisateurs recherchent cette marque.

La prochaine étape est claire, non?

Dépêchez-vous d’aller lui faire une bonne commande, vous allez vite en avoir besoin 😉

L’autre option serait, à court terme, de faire une sélection de produits ou de marques alternatives à afficher sur la boutique en ligne. C’est toujours mieux que d’avoir 0 résultat.

Et le mieux dans tout cela: la configuration ne vous prendra que 5 minutes, sans toucher une seule ligne du code de votre site.

4. Il améliore votre positionnement SEO

Que peut faire un moteur de recherche interne pour le SEO de votre site?

Bien plus que vous ne le pensez.

Lorsque nous parlons de SEO, vous pensez sûrement aux mots-clés et aux visites, mais il y a un autre facteur très important que vous oubliez peut-être: le taux de rebond.

Le taux de rebond mesure le pourcentage de visiteurs qui viennent sur votre site depuis Google et qui s’en vont sans avoir navigué dessus ni avoir réalisé d’action quelconque.

Nous vous l’avons déjà dit, les clients n’ont pas de patience, et quand ils veulent quelque chose, ils le veulent tout de suite.

Sinon, ils s’en vont et votre taux de rebond augmente 🙁

En revanche, lorsque vous installez un moteur de recherche comme Doofinder:

Le taux de rebond de vos utilisateurs baisse d’environ 90%.

C’est une métrique qu’il faut vraiment prendre en compte, car un taux de rebond élevé indique à Google que votre site n’offre pas de résultats utiles à l’utilisateur.

Et vous savez ce qui pousse un client à ressortir bredouille de votre site?

Un menu gigantesque rempli de catégories et de sous-catégories qui ressemble plus à une énorme encyclopédie qu’à autre chose.

C’est pour cette raison que vous avez besoin d’un moteur de recherche avancé.

Autrement dit, 90% d’utilisateurs en plus trouvent ce qu’ils veulent du premier coup.

De plus, les données que vous apporte le moteur de recherche peuvent vous aider à générer du contenu à haute conversion. Elles vous donneront des idées pour créer du contenu long tail au fort potentiel de conversion.

5. [INTELLIGENCE ARTIFICIELLE] Il lit dans les pensées de votre client

Un moteur de recherche avancé intègre une technologie qui l’aide à afficher les résultats les plus pertinents.

Grâce à cette technologie et au TAL (traitement automatique des langues), il peut adapter les résultats qu’il affiche en fonction de la recherche précise de l’utilisateur.

Et le moteur de recherche est capable de comprendre de manière beaucoup plus exacte ce que souhaite le client, il peut donc aussi lui faire des suggestions associées.

Nous faisons référence à la fonction auto-complétion du moteur de recherche:

Ces suggestions de recherche qui apparaissent comme par enchantement quand vous saisissez quelques lettres.

Vous les voyez souvent sur Google, Amazon ou YouTube.

Mais si vous ne voyez pas de quoi nous parlons, regardez cet exemple de Big Basket.

Mais certains moteurs de recherche, comme celui de Doofinder, vont encore plus loin car ils intègrent des solutions d’intelligence artificielle (Machine Learning) qui offrent des résultats totalement personnalisés et adaptés aux besoins de chaque utilisateur.

Ce qui lui permet de savoir ce que le client veut (presque) avant qu’il ne l’écrive dans la barre de recherche.

Comme est-ce possible? Cette technologie analyse le comportement de l’utilisateur à un niveau très élevé.

Elle examine son historique de navigation, les achats qu’il a faits, le comportement de sa souris, ou même le eye tracking (mouvements des yeux), pour offrir des suggestions plus adaptées et plus personnalisées.

Voici un exemple pour mieux comprendre:

D’une part, nous avons Jean 👨🏽‍💼, qui assiste à un mariage dans un mois et qui recherche un costume. Et d’autre part, nous avons Laura 👱🏼‍♀️, qui vient de s’inscrire à un cours de boxe.

Ils vont tous les deux sur la même boutique.

👨🏽‍💼 Jean s’achète une veste qui va parfaitement avec un pantalon qu’il a déjà.

👱🏼‍♀️ Laura s’achète un short de boxe. Deux jours plus tard, ils reçoivent chacun leur colis et un coupon de réduction de 10%.

Ils retournent tous les deux sur la boutique et recherchent des gants.

Que se passe-t-il?

Le système d’intelligence artificielle de Doofinder analyse l’historique d’achats, l’historique de navigation et les dernières recherches de Jean et Laura, et par conséquent:

  • Il montre à Jean des gants en cuir très élégants qui vont à la perfection avec la veste qu’il s’est achetée.
  • Il montre à Laura des gants de boxe de la même couleur que le short qu’elle a acheté.

« On dirait que le moteur de recherche lit dans mes pensées » se disent-ils tous les deux tout en cliquant sur le bouton d’achat. 😉

Mais, est-ce vraiment important pour un client?

À vous de nous le dire:

Il fait gagner du temps: vous écrivez quelques mots et… bingo! Votre client a trouvé le produit qu’il voulait. Et il n’a même pas eu besoin de finir sa recherche. Plus rapide, impossible.

Il propose de nouvelles idées : un utilisateur arrive sur votre boutique à la recherche de bottes d’hiver. Mais en saisissant le mot «bottes», il découvre qu’il y a une gamme spécifique pour les jours de fortes pluies. Et c’est justement ce qui inquiétait le client.

Mais, pourquoi vous contenter d’afficher uniquement des noms de catégories  Pourquoi ne pas ajouter des produits précis dans les résultats de l’auto-complétion?

Il est démontré que lorsque ces résultats sont accompagnés d’une petite image du produit, la conversion peut tripler.

Le triple de clics juste parce que vous avez mis une petite photo.

Ce n’est presque rien 😉

6. Il comprend ce que veulent vos clients de votre eCommerce (même s’ils l’écrivent mal)

Il se peut que votre moteur de recherche soit un peu délicat.

Si votre client utilise un terme de recherche qui ne coïncide pas, lettre par lettre, avec le nom du produit, la seule chose qu’il verra sera le fameux message «Aucun résultat».

Imaginez:

Le client écrit «portavle Samsun».

Et votre moteur de recherche dit que vous n’en avez pas alors que vous avez 50.000 smartphones incroyables de cette marque, prêts à être vendus.

Il y a de quoi s’énerver, n’est-ce pas?

C’est pourquoi nous vous disons qu’un moteur de recherche est ce qui s’apparente le plus à un véritable vendeur dans votre boutique en ligne.

Car:

🅰️ Il comprend les fautes d’orthographe

Peu importe que vous disiez:

Jean Pol Gotier

Jean pol classique

Gotier

Votre moteur de recherche comprendra que vous recherchez le parfum de Jean-Paul Gaultier et vous guidera en une seconde vers la fiche produit que vous voulez.

Un moteur de recherche intelligent vous permet d’adapter les recherches peu importe la façon d’écrire de la personne.

🅱️ Il reconnaît les synonymes

C’est ici que les choses se compliquent. Il ne s’agit plus d’une erreur mais d’un terme que vous avez catégorisé complètement différemment.

  • Écouteurs ou casques.
  • Portable ou smartphone.
  • Frigo ou réfrigérateur.
  • Caleçon ou cycliste.

Nous pourrions vous donner mille exemples.

Mais ce qui compte c’est que, comme dans le cas précédent, le potentiel client qui veut acheter un «frigo» ira chez la concurrence car vous ne vendez «que» des réfrigérateurs.

Et attention, car non seulement vous ratez des ventes, mais vous empirez aussi l’expérience utilisateur sur votre site en général.

Les clients veulent qu’on leur facilite la tâche, alors si dès le début, vous ne comprenez pas ce qu’il demandent… c’est mal parti.

SAVIEZ-VOUS QUE…

Seuls 30% des moteurs de recherche internes sont capables de comprendre les synonymes… Et Doofinder en fait partie.

7. Il s’adapte à n’importe quel écran

Commençons par une information importante.

Entre 45 % et 65 % des recherches sur un eCommerce sont réalisées sur un mobile.

Bien évidemment, votre boutique dispose d’une version responsive (et si ce n’est pas le cas, il faut vous mettre à la page).

Mais…

Vous êtes-vous déjà demandé si votre moteur de recherche par défaut fonctionnait bien sur smartphone?

Probablement pas.

Nous allons vous expliquer ce qu’il peut se passer:

  1. Le moteur de recherche est trop petit.
  2. On a des difficultés à écrire.

Résultat?

Le client laisse tomber au bout de 2 secondes et s’en va.

Répétons l’information:

45 à 65% des recherches sur un e-commerce sont réalisées sur un mobile. Avec le moteur de recherche par défaut de votre site, vous pourriez perdre jusqu’à la moitié de ces clients.

Vous êtes vraiment prêt à prendre ce risque?

Vous n’aurez pas à vous adapter à quoi que ce soit, Doofinder se charge de tout et offre une expérience de recherche de qualité…

Ah ! Et sachez ceci:

Doofinder permet d’utiliser la recherche vocale sur les mobiles.

8. Vendez même les produits impossibles à vendre sur votre boutique en ligne

Tous les e-commerces ont leur produit invendable.

Nous parlons de ces produits qui prennent la poussière pendant des mois dans votre entrepôt et dont vous n’arrivez pas à vous débarrasser.

Il peut s’agir:

  • De produits de marques moins connues et que souvent vos clients ne connaissent pas, raison pour laquelle ils ne les recherchent pas.
  • D’articles dont des modèles plus modernes sont sortis et dont les anciens n’ont plus trop de succès.
  • Ou, simplement, de produits qui, pour on ne sait quelle raison, n’ont pas trop plu.

Que peut-on faire?

En utilisant un moteur de recherche professionnel, vous pouvez:

Afficher dans les premiers résultats ces articles moins connus, lors de recherches par catégorie de produits (et non de modèles). Ou mettre une banner avec une offre.

Pour la recherche par modèle, c’est la même chose. Vous pouvez montrer le modèle exact avant, mais vous pouvez aussi afficher une offre attractive pour le modèle précédent. Vous pousserez sûrement le client à réenvisager son achat.

>>> ASTUCE BONUS <<<

Vous pouvez aussi faire cela pour donner plus de visibilité aux produits qui vous apportent une plus grande marge de bénéfices. Au final, le but est d’utiliser le moteur de recherche pour vous aider à vendre ce que

vous voulez vendre en priorité.

Comme vous le voyez, avec un bon moteur de recherche interne, vous pouvez modifier l’ordre d’apparition des produits et décider lesquels montrer en premier.

Si vous y réfléchissez bien, c’est la stratégie que suivent les boutiques physiques depuis toujours : lorsque vous souhaitez vendre un produit précis, vous le mettez dans un endroit bien visible, en vitrine ou sur le présentoir le plus proche de la porte.

Vous savez tout, vous n’avez plus qu’à mettre un peu d’ordre dans votre vitrine.

9. Il parle à tout le monde de vos promotions en ligne

Vous avez sûrement plus d’un client tête en l’air.

Peu importe que vous le harceliez de courriels ou que vous mettiez un message de toutes les couleurs dans votre slider: il ne verra jamais cette promotion que vous venez de lancer, aussi intéressante soit-elle.

Mais bien sûr : nous ne baissons jamais les bras 😉

Pour résoudre ce problème, vous pouvez afficher cette promotion dans les résultats de recherche.

Si c’est une très grosse promotion, vous pouvez l’afficher dans toutes les recherches, mais vous pouvez également personnaliser les offres affichées en fonction de la recherche réalisée.

Cela augmente la conversion et améliore l’expérience utilisateur.

Et mieux encore:

Le moteur de recherche vous dit avec quelles recherches vous avez le plus fort taux de conversion, ce qui fait que vous pouvez faire différents tests a/b et des essais pour augmenter vos ventes.

10. Il comprend la recherche vocale

«OK, Google. Trouve-moi une pizzeria autour de moi».

Cette phrase vous dit sûrement quelque chose, n’est-ce pas?

Vous avez vous-même sûrement déjà dit quelque chose de similaire à votre portable.

Attention, car cette tendance est là pour rester (et elle influe aussi directement sur le SEO).

Pour l’instant, la plupart d’entre nous s’en servent pour demander à Google, Siri ou Alexa où ils peuvent manger ce soir, mais les achats par commande vocale vont être de plus en plus courants.

Jetez un coup d’œil à ces données:

Selon les données de Think With Google, 27% des utilisateurs dans le monde utilisent la recherche vocale lorsqu’ils naviguent sur leur mobile.

Selon la Voice Shopping Study 2019, On calcule que d’ici 2024, le marché des enceintes intelligentes devrait générer plus de 30 milliards de dollars.

Nous avons décidé de prendre de l’avance, c’est pourquoi nous avons inclus la recherche vocale parmi les fonctionnalités de Doofinder.

Ainsi, il convient même aux personnes qui ont le syndrome du pouce paresseux. 😉

11. Prêt à fonctionner en 5 minutes chrono sur votre boutique en ligne

Tout ce que nous vous avons dit est très intéressant, mais qu’en est-il de l’installation?

Si vous décidez de commencer à utiliser un moteur de recherche avancé:

  • Allez-vous devoir mettre un écriteau «Nous sommes en travaux» dans votre boutique en ligne?
  • Ou passer plusieurs week-ends devant votre PC pour comprendre comment il fonctionne? Que nenni. 😉

Le fait qu’il ait de nombreuses fonctions ne signifie pas qu’il est plus compliqué à installer ou à utiliser.

C’est tout le contraire: Doofinder a des plugins, des add-ons et des extensions officielles des principales plateformes eCommerce. MagentoPrestaShopShopifyWooCommerce, vous pouvez voir la liste complète ici. Vous avez une plateforme sur mesure?

Aucun problème, un feed de produits et un script suffiront.

Et si vous avez un doute quelconque, nos amis du service technique (qui sont très sympas) se feront une joie de vous aider.

>>> Astuces bonus pour booster la conversion de votre boutique en ligne à l’aide d’un moteur de recherche interne (avec des exemples concrets) <<<

Comme vous le savez, un bon moteur de recherche peut devenir votre meilleur allié pour transformer vos visiteurs en clients satisfaits.

Grâce à ce dernier, vous pourrez :

  • Améliorer l’expérience utilisateur.
  • Augmenter le temps passé sur votre site et réduire le taux de rebond (ce qui est très similaire au SEO).
  • Améliorer votre stratégie de vente (en obtenant, par exemple, des idées de produit pour votre catalogue grâce aux analyses du moteur de recherche).

Mais ce n’est pas tout.

Il y a encore d’autres moyens d’améliorer l’expérience de recherche pour proposer à l’utilisateur des résultats plus pertinents. Ainsi, votre moteur de recherche guidera mieux le client et cela se reflétera sur la conversion.

Quel est notre secret ?

Chez Doofinder, nous analysons depuis de nombreuses années le fonctionnement d’un moteur de recherche interne et la façon dont les clients l’utilisent. Nous savons donc clairement ce qui fonctionne ou pas.

C’est pourquoi nous allons vous donner les clés pour en tirer le meilleur parti :

  • Design du moteur de recherche.
  • Expérience de recherche.
  • Page de résultats.

Notez ces bonnes pratiques et donnons un petit coup de pouce à vos ventes. 😉

1. Faites en sorte que le moteur de recherche de votre e-commerce soit bien visible

Pour que le moteur de recherche de votre boutique en ligne révèle tout son potentiel, il faut d’abord bien sûr que les clients soient capables de le trouver.

Ce n’est pas une blague, nous l’avons vu plus d’une fois au niveau du footer.

Alors pour que votre moteur de recherche soit visible et facile à utiliser, tenez compte des conseils suivants :

A. Placez-le à un endroit visible au niveau de l’en-tête

Lorsque vous arrivez sur une boutique en ligne et que vous souhaitez faire une recherche, où votre regard se dirige-t-il ? 

Très probablement vers le coin supérieur droit de ce site.

C’est la position la plus courante d’un moteur de recherche, c’est donc là que l’utilisateur regardera en premier. 

Primark, par exemple, a également choisi de placer son moteur de recherche à cet endroit. 

busqueda-interna-e-commerce

Bien sûr, ce n’est pas la seule possibilité.

Le placer au centre du header, comme c’est de plus en plus souvent le cas chez les grands e-commerces, est aussi une bonne solution. Amazon est l’exemple le plus clair.

D’autres boutiques choisissent aussi de le mettre à gauche (bien que cela soit beaucoup plus rare), comme la boutique de livres d’Harvard.

optimizar-busqueda-interna-ecommerce

À gauche, au centre, à droite… à vous de choisir.

Le principal est de toujours positionner le moteur de recherche dans la partie supérieure de l’écran.

B. Ajoutez une icône « loupe »

Vous avez vu ce que les moteurs de recherche que nous vous avons montrés juste avant avaient en commun ?

Ils avaient tous les trois une icône en forme de loupe au niveau de la barre de recherche.

Bien qu’il ne soit pas obligatoire de l’ajouter, cette icône « saute aux yeux » et aide l’utilisateur à trouver plus facilement le moteur de recherche.

C’est noté ? Alors, on continue.

C. Donnez-lui de la couleur pour qu’il ne passe pas inaperçu

En plus d’être dans un endroit « connu », il est important qu’il ressorte par rapport aux autres éléments.

Le moteur de recherche doit être l’une des premières choses que vos utilisateurs voient lorsqu’ils atterrissent sur votre site. Pour ce faire, vous pouvez jouer avec les couleurs du bouton ou du contour de la barre.

Par exemple, regardez comment AliExpress fait ressortir la barre de recherche avec un contour orange.

busqueda-interna-tiendaonline

De même, la loupe est placée sur un fond de couleur (lui aussi orange) pour mieux ressortir.

Vous pouvez également ajouter un appel à l’action pour inciter l’utilisateur à utiliser le moteur de recherche. 

D. Faites savoir à vos clients toutes les options de recherche dont ils disposent

Lorsqu’ils atterrissent sur votre page, tous les utilisateurs n’ont pas de produit ou de modèle précis en tête.

À la place, certains préfèrent chercher par :

  • Catégories de produit.
  • Marques.
  • Autres termes (mots-clés, fabricant, etc.).

Il est donc important d’informer l’utilisateur des différents termes de recherche qu’il peut utiliser.

Pour ce faire, il est très courant d’utiliser le placeholder.

Autrement dit, le texte qui apparaît par défaut dans la barre de recherche et qui s’efface automatiquement lorsque l’utilisateur clique dessus.

Par exemple, le placeholder sur la boutique Book Depository nous informe que nous pouvons rechercher par « mot-clé / titre / auteur / ISBN ».

E. Mettez-le sur toutes vos pages

De nombreux e-commerces commettent l’erreur de placer le moteur de recherche uniquement sur la home.

Comme si l’utilisateur n’en avait plus besoin une fois sur une page produit.

Mais l’idéal est que l’utilisateur ait facilement accès au moteur de recherche, où qu’il atterrisse.

Pensez-y. 

Imaginez que vous avez recherché des « pantalons de montagne » sur Google et que vous êtes tombé directement sur la page catégorie d’une boutique. Vous cliquez sur une ou deux fiches, vous lisez la description et vous finissez par choisir un modèle. 

Juste à ce moment-là, vous vous rappelez que vous avez également besoin d’une gourde de randonnée.

Que faites-vous ?

Vous retournez sur la homepage pour utiliser le moteur de recherche ? 

Vous commencez à chercher dans le menu jusqu’à trouver la catégorie « chaussures de randonnée » ?

Oui, ces deux options sont possibles. Mais l’idéal est que l’utilisateur ait la possibilité de faire une recherche sans sortir de la fiche produit ou de la catégorie où il se trouve.

La barre de recherche doit donc se trouver sur toutes les pages de votre site. 

Et la page error 404 aussi. 

Vous avez un exemple de cette dernière sur le site Mountain Warehouse. Lorsque vous tombez sur un lien cassé, la boutique vous invite à effectuer une nouvelle recherche pour que vous continuiez à naviguer.

ecommerce-mejores-practicas-buscador-interno

Il n’y a qu’une seule exception à la règle : la page de checkout. 

Sur la page de paiement, la priorité est de faire en sorte que l’utilisateur finalise sa commande. Nous devons donc supprimer tout ce qui pourrait le distraire (et le pousser à abandonner son panier).

D’ailleurs, il est habituel de dissimuler tout le menu de navigation sur la page de checkout.

F. Veillez à ce qu’il soit toujours visible sur la page

Supposons que vous avez un très gros catalogue et plusieurs catégories de produits avec des dizaines ou des centaines de fiches.

Votre client prend le temps de consulter une de ces catégories, examine chaque fiche, mais ne parvient pas à trouver le produit qui l’intéresse. Il décide donc d’utiliser le moteur de recherche.

Et au moment où il se met à scroller pour remonter tout en haut de la page…

Il se rend compte que le menu, et le moteur de recherche, était sous son nez depuis le début. Ainsi, au lieu de faire défiler la page, il n’a plus qu’à déplacer sa souris et à cliquer sur l’icône en forme de loupe.

Ce petit détail favorise beaucoup l’expérience utilisateur et fait gagner du temps au client.

Il y a 2 façons d’offrir un accès continu au menu :

  • Menu fixe : dans ce cas, le menu principal tout entier reste visible en haut de la page lorsque l’utilisateur scroll vers le bas (comme dans l’exemple de Taunton).
  • Icône flottante : l’autre option est d’afficher le moteur de recherche sous forme d’icône flottante, isolée du menu principal. On le place normalement dans le coin inférieur droit de la page.

Ces deux options sont intéressantes pour faciliter la navigation sur votre boutique (surtout si vous avez un catalogue fourni).

G. Choisissez une interface adaptée à vous (et à vos clients)

Avec Doofinder, vous pouvez également modifier la couche de recherche à votre guise. Autrement dit, vous pouvez modifier la façon dont sont affichés les résultats de recherche. 

Voici quelques exemples pour mieux comprendre : 

Dans le cas de Luna Baby Store, les résultats occupent toute la page. Cela permet d’avoir suffisamment d’espace pour ajouter des filtres de recherche et mettre des images de produit plus grandes.mejorar-buscador-ecommerce

Sur la boutique de Volkswagen, l’interface du navigateur s’étend sur toute la largeur de la page, mais laisse le menu de navigation visible. De plus, comme vous le voyez, les filtres apparaissent sur la droite plutôt que sur la gauche.mejores-practicas-buscador (1)

Quelle est la meilleure solution ?

Vous vous en doutez, aucune solution n’est meilleure que l’autre. Tout dépendra de ce que vos clients trouvent plus pratique.

Et il n’y a qu’une seule façon de le savoir :

H. Faites des tests encore et encore

Le fait que votre moteur de recherche fonctionne bien avec une couleur et un texte prédéfinis ne signifie pas qu’il ne peut pas être amélioré.

Essayez de modifier les éléments suivants :

  • Les couleurs du bouton de recherche.
  • La taille.
  • La position (placez-le au centre de la page, d’un côté, ou même au niveau de la sidebar).
  • Le design de la couche de recherche.

Les tests A/B sont une bonne façon de réaliser ces tests.

Par exemple, commencez par situer le moteur de recherche au centre de la page, laissez-le là quelque temps et recueillez des données. Puis, placez-le dans le coin supérieur droit durant la même durée. 

Une fois votre test terminé, vous devrez examiner les analyses et vérifier si la conversation varie lorsque vous le changez de position.

Pour en savoir davantage sur les tests A/B et sur la façon de les utiliser, nous vous laissons ce guide que nous avons publié sur notre blog.

>> Un exemple concret de tout ce que nous vous avons expliqué

Regardez comment tous ces points sont appliqués au moteur de recherche (un de ses outils de vente les plus puissants) par la plus grande boutique du monde : Amazon.

En un coup d’œil, on peut voir que :

  • Le moteur de recherche se trouve au centre de la page.
  • La barre de recherche est d’une couleur différente de celle du fond (blanc sur noir).
  • Le bouton de recherche est également d’une couleur différente (jaune, dans ce cas) de celle du fond, et est accompagné de l’icône loupe.
  • Le moteur de recherche est présent sur toutes les pages.

Et le plus important est que vous n’avez pas besoin d’avoir le même budget qu’une boutique comme Amazon pour avoir tout cela. 

Le moteur de recherche Doofinder vous permet d’appliquer tous les paramètres que nous vous avons montrés.

2. Pensez à l’utilisabilité Web

2. Pensez à l’utilisabilité Web

Même le moteur de recherche ayant le plus de fonctionnalités au monde ne vous servira à rien s’il est difficile à utiliser.

Pour réussir à augmenter votre taux de conversion, il est important de faire attention à l’utilisabilité. En d’autres termes, vous devez tout faire pour que l’utilisateur trouve votre moteur de recherche facile à utiliser. 

Il devra au minimum remplir ces trois critères :

A. S’adapter à tous les appareils

Si un design responsive est nécessaire sur tout votre site, avec le moteur de recherche, c’est deux fois plus important.

La barre de recherche doit s’adapter à tous les écrans pour que les utilisateurs de smartphones puissent l’utiliser de manière pratique.

Par exemple, voilà comment s’y prend Mountain Warehouse : 

À peine arrivé, on peut voir que le moteur de recherche est compressé et que seule l’icône loupe apparaît.

Mais lorsque l’on clique sur cette icône, le moteur de recherche s’ouvre et prend toute la partie supérieure de l’écran, pour que l’utilisateur puisse plus facilement saisir le terme de recherche.

busqueda-intera-ecommerce

B. Avoir une taille adaptée 

Les petites barres de recherche sont casse-pieds. 

On ne voit pas les caractères et on a du mal à savoir si on a correctement saisi le terme de recherche. 

L’espace idéal est donc d’environ 30 caractères. De cette façon, le texte ne sera pas coupé si l’utilisateur utilise un long terme de recherche.Par exemple, voyez comme le moteur de recherche du e-commerce de mode, Mango, est grand. buscador-interno-ecommerce

3. Facilitez la tâche à vos clients avec les filtres de recherche

Vous êtes sans doute fier de la taille de votre catalogue de produits sur votre boutique en ligne. Mais, vos clients voient-ils les choses de la même manière ?

Pensez-y.

Vous arrivez dans une boutique en cherchant un simple jeans.

Mais lorsque vous demandez à une vendeuse, elle vous propose un tas de modèles : droits, slims, larges, avec des trous, sans trous, plus foncés, plus clairs… on ne s’en sort plus !

N’oubliez pas : plus n’est pas toujours mieux.

Le plus important est qu’une fois dans votre boutique, le client soit capable de trouver rapidement ce qu’il veut.

Et les filtres sont faits pour cela. L’idée est que, pour chaque catégorie de produit, vous utilisiez les filtres qui vont le plus aider vos utilisateurs (le registre du moteur de recherche vous l’indiquera).

Pour vous faire une idée, vous pouvez ajouter :

  • La taille.
  • La couleur.
  • La marque.
  • Le prix.

La liste peut être aussi longue que vous le souhaitez et elle dépendra beaucoup des produits que vous vendez.

La cerise sur le gâteau ?

Avec un moteur de recherche professionnel, ces filtres peuvent être appliqués avant même que le client n’effectue sa recherche. 

Avec un moteur de recherche professionnel, ces filtres peuvent être appliqués avant même que le client n’effectue sa recherche. Pour vous faire une idée, cliquez ici et découvrez plus en détail comment fonctionnent les filtres Doofinder.

4. Assurez-vous que votre moteur de recherche admet différents termes de recherche (pas uniquement des produits ou des marques)

Il est important que votre moteur de recherche soit capable d’offrir à l’utilisateur des résultats pertinents pour différents termes de recherche :

  • Nom ou modèle exact d’un produit.
  • Caractéristiques du produit (couleur, taille, forme, etc.).
  • Catégorie.
  • La marque.
  • Numéro de série.
  • Besoin (les recherches dites « problem-based »).
  • Recherches sans produit ou « non-product searches » (parfois, un utilisateur utilise le moteur de recherche pour trouver la politique de retour, des informations sur les frais de livraison, des articles de blog, etc.).

Voici un exemple :

Jean et Laura arrivent dans votre boutique à la recherche d’un produit : un aftersun.Mais, tandis que Jean cherche directement le mot « aftersun », Laura, elle, saisit « coups de soleil » dans le moteur de recherche.Si votre moteur de recherche est capable de gérer les termes de recherche problem-based (comme dans le cas de « coups de soleil »), il saura qu’ils recherchent tous les deux le même type de produit et leur montrera les fiches des aftersun. Ainsi, Laura et Jean sortiront de votre boutique avec le produit dont ils avaient besoin (et vous aurez fait deux clients heureux).

Mais… qu’en est-il des recherches qui ne sont pas écrites ?

>> Recherches spéciales

Nous vous disions plus tôt que de plus en plus d’utilisateurs faisaient des achats depuis leur smartphone

Et qu’à cause de cela, beaucoup avaient pris l’habitude d’utiliser la recherche vocale ou voice search.

Mais ce n’est pas tout.

Les « visual searches » sont un autre type de recherche non conventionnelle devenu très populaire. Pour effectuer ce type de recherche, l’utilisateur utilise une image comme référence.

Regardez cet exemple :

mejorar-buscador-tienda

Dans quelles situations ce type de recherche est-il utile ?

Imaginez qu’un utilisateur a vu sur Internet la photo d’un meuble qui lui a plu, mais qu’il ne sait pas vraiment comment il s’appelle.

Si votre moteur de recherche permet la recherche par image, ce sera facile : l’utilisateur devra simplement enregistrer la photo et la télécharger sur le moteur de recherche pour voir tous les produits de votre catalogue qui sont visuellement similaires.

5. Il y a toujours quelque chose à vendre en ligne

Le pire message qui puisse apparaître (aussi bien pour l’utilisateur que pour vous) lors d’une recherche est :

« Nous n’avons trouvé aucun résultat ».

Parfois, cela se produit parce que le client a fait une faute (et que votre moteur de recherche ne sait pas les gérer)… et d’autres fois, parce que vous n’avez pas le produit recherché dans votre catalogue.

Mais cela veut-il dire que vous ne deviez pas lui proposer d’alternatives ?

Loin de là. 

Vous devez lui montrer des produits similaires à celui qu’il recherchait.

Car s’il voulait des maillots de bain Adidas mais que vous n’en avez plus, peut-être qu’en acheter un de la marque Reebok pourrait l’intéresser, n’est-ce pas ?

Et ne vous arrêtez pas là ! 

Vous pouvez également lui montrer les différentes catégories de votre boutique. Ou lui présenter vos produits en promotion, ou vos articles les plus vendus.

Le principal est de ne pas se contenter du fameux « Aucun résultat » et de guider l’utilisateur pour qu’il continue de naviguer (et surtout pour qu’il finisse par acheter).

Voici un exemple de la façon dont fonctionnent les filtres avec Doofinder.

6. Optimisez la navigation sur la page de résultats

Une fois que l’utilisateur a écrit le terme de recherche dans la barre de recherche et qu’il a cliqué sur « Enter », votre mission est de lui faciliter la tâche au maximum pour qu’il trouve le produit qu’il souhaite.

Et parfois, la page de résultats peut être assez chaotique. En particulier si votre catalogue dispose de centaines ou de milliers de produits.

Voyons comment nous pouvons rendre cette page la plus user-friendly possible.

A. Grâce à la pagination

La première chose à faire est de choisir comment nous allons organiser les produits sur la page de résultats.

Vous avez deux options :

  • Pagination classique : les produits sont répartis en plusieurs URL. Le nombre total de pages dépendra du volume de résultats et du nombre de produits sur chaque page. Par exemple, si vous ajoutez 20 produits par page et que vous avez 100 produits, l’utilisateur verra 5 pages. Si vous ajoutez 10 produits par page, vous aurez 10 pages. 
  • Scroll infini : ici, nous n’avons pas plusieurs pages différentes, mais les produits chargent automatiquement à mesure que l’utilisateur scroll (ou alors le bouton « Voir plus » apparaît). 

La première option est intéressante pour un e-commerce ayant un catalogue de taille moyenne, tandis que le scroll infini est l’option la plus courante pour les boutiques ayant des milliers de produits.

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, jetez un coup d’œil à cet article sur les stratégies de pagination d’un e-commerce.

B. Grâce aux breadcrumbs

Un utilisateur recherche des « livres sur la finance » sur votre e-commerce et clique sur un des résultats qui apparaît.

Il lit la fiche du produit, mais avant d’acheter ce dernier, il préfère voir les autres livres que vous avez dans cette catégorie. 

Comment peut-il faire ?

Le plus pratique est d’inclure des breadcrumbs dans la fiche produit. 

Autrement dit, un petit menu qui lui permet de revenir à la page catégorie à laquelle appartient cette fiche, comme dans cet exemple :

7. Maîtrisez les données afin de booster votre conversion

Les statistiques que vous offre un moteur de recherche intelligent comme Doofinder sont essentielles pour optimiser les résultats de recherche.

Avec Doofinder, vous pourrez voir, entre autres, les données suivantes :

  • Les termes de recherche les plus utilisés.
  • Le nombre de recherches réalisées.
  • Le volume de conversion.
  • Les résultats de recherche qui génèrent le plus de clics.
  • Les termes qui n’offrent pas de résultats pertinents.

Avec ces données et ce que nous vous avons expliqué dans cet article, vous avez largement assez de matière pour augmenter la conversion de votre boutique. 😉

8. Choisissez un moteur de recherche interne en constante évolution

Un dernier conseil si vous souhaitez que votre moteur de recherche convertisse (toujours) plus.

Comme vous l’avez vu, les tendances de recherche évoluent avec le temps. Et pour rester compétitif et offrir à vos clients la meilleure expérience d’achat possible, votre moteur de recherche doit s’adapter à ces changements.

Par exemple, chez Doofinder :

  • Nous utilisons les statistiques de recherche de nos clients pour optimiser notre moteur de recherche interne et le rendre de plus en plus « intelligent ».
  • De plus, nous nous adaptons aux tendances émergentes (comme la voice search ou la visual search) pour nous aligner sur les besoins des acheteurs.
  • Nous développons constamment de nouvelles fonctionnalités qui vous aident à vendre plus.

En résumé, il faut compter sur un moteur de recherche qui se développe et évolue avec vous.

>> Bonus : cross-selling, up-selling et produits recommandés sur la homepage

Vous aimeriez jeter un œil en coulisse et découvrir les nouvelles fonctionnalités que nous sommes en train de développer chez Doofinder ?

Voici quelques pistes :

  • Cross-selling et up-selling : le moteur de recherche proposera à vos clients des produits complémentaires et/ou à un prix plus élevé que celui qu’ils recherchent, pour ainsi augmenter le panier moyen de votre boutique. 
  • Recommandations de produits sur la homepage : non seulement l’utilisateur verra des produits recommandés dans les résultats de recherche, mais ils apparaîtront aussi sur la homepage. De plus, ces recommandations seront personnalisées, adaptées à chaque utilisateur en fonction des produits qu’il aura vus et achetés. 

Vous êtes prêt à mettre en place la recherche intelligente dans votre boutique et à booster vos ventes ? 

Alors, il nous reste une dernière chose à vous dire.

VOUS SOUHAITEZ ESSAYER UN MOTEUR DE RECHERCHE QUI VOUS PERMETTRA DE FAIRE TOUT CE QUE NOUS VOUS AVONS EXPLIQUÉ ?

  • Et voir augmenter la conversion post-recherche de 400 % ?
  • Et voir monter le panier moyen de 10 % ?
  • Et voir baisser le taux de rebond des recherches de 90 % ?

Vous savez ce qu’il vous reste à faire ?

À utiliser Doofinder pour voir de vos propres yeux que ces données sont réelles, et faire augmenter votre chiffre d’affaires.

C’est pourquoi nous vous proposons de le tester gratuitement pendant 30 jours (nous ne vous demanderons pas vos coordonnées bancaires).

Si votre taux de conversion ne s’est pas amélioré à la fin de cette période, tant pis. Vous continuerez avec la version gratuite et c’est tout.

Essayez-le sans plus attendre !