Votre e-commerce compte des milliers de produits ? Voici des clés pour améliorer l’expérience utilisateur (et que vos clients s’y retrouvent aisément dans votre catalogue)

En théorie, avoir un catalogue très complet est une bonne chose.

Plus vous proposez de produits, plus vos clients ont d’opportunités d’achat, et plus vous avez de chances de les concrétiser.

Mais… avez-vous déjà pensé aux défis posés par un grand catalogue ?

Tenir un e-commerce avec des milliers et des milliers de fiches produits implique en effet :

  • que vous aurez beaucoup de catégories et sous-catégories (et donc que la conception d’une structure web navigable sera un vrai challenge) ;
  • que les utilisateurs auront beaucoup plus de mal à trouver le produit exact qu’ils recherchent.

Tout cela peut avoir un impact négatif sur l’expérience utilisateur de votre e-commerce…

… et conduire nombre de clients potentiels à quitter votre site, faute d’avoir pu se frayer un chemin dans les innombrables fiches produits de votre catalogue.

Mais pas d’inquiétude, cela ne vous arrivera pas.

Pas si vous lisez attentivement cet article et si vous appliquez nos conseils, en tout cas 😉

Si vous souhaitez profiter de tous les avantages d’avoir un grand volume de produits sans en subir les inconvénients, lisez la suite.

👉 5 astuces pour optimiser l’expérience utilisateur d’un e-commerce comportant un très gros volume de produits

Comme nous vous l’avons vu, le principal problème des e-commerce avec de gros catalogues est la difficulté pour les utilisateurs de trouver le produit exact qui les intéressent.

Voyons donc quelques stratégies pour leur faciliter la tâche.

✅ 1. Assurez-vous que votre site se charge rapidement

Qui dit beaucoup de fiches produits dit beaucoup d’images téléchargées…

et un grand nombre d’images téléchargées implique de charger une grande quantité de ressources depuis le serveur de votre site… ce qui peut affecter la vitesse de chargement.

C’est un point crucial, car si votre site met plus de 3 secondes à se charger, vous pouvez commencer à perdre des clients (les utilisateurs finiront par se lasser d’attendre et partiront).

Comment éviter cela ?

Pour approfondir ce point, nous vous recommandons de parcourir notre article sur l’analyse et l’optimisation de la vitesse de chargement de votre e-commerce.

✅ 2. Architecture web bien définie = confort d’utilisation

L’architecture ou la structure d’un site désigne la façon dont les catégories et les fichiers de produits de votre magasin sont organisés.

Ce facteur influence grandement l’expérience utilisateur (en plus d’être important pour le référencement).

Lorsque l’architecture est bien travaillée, l’utilisateur aura plus de facilité à naviguer intuitivement entre les catégories pour accéder au produit qu’il recherche.

Observons la structure du magasin d’aliments et d’accessoires pour animaux Petco.

mejorar-experiencia-usuario-ecommerce-grande

Supposons que nous venions chercher du foin pour lapins.

Même si c’était la première fois que nous entrions sur ce site, la première chose que nous ferions logiquement serait d’entrer dans la section « Petits animaux » du menu de navigation, puis dans la sous-catégorie « Alimentation ».

Au sein de cette sous-catégorie, comme vous pouvez le voir, on retrouve l’option « Foin et herbe ».

En quelques secondes, grâce à une architecture web claire et bien organisée, nous avons atteint la section dont nous avions besoin.

✅ 3. Créez des « raccourcis » qui aident l’utilisateur à trouver le produit désiré

Nous venons de voir en quoi l’architecture web favorise la navigabilité.

Et si l’utilisateur ne souhaite pas naviguer de catégorie en catégorie, et préfère accéder au produit qui l’intéresse le plus rapidement possible ?

C’est possible en créant des « raccourcis » de navigation.

Voici 3 idées :

➡️ A. Affichez vos produits vedettes sur la page d’accueil

La page d’accueil de votre e-commerce a un objectif fondamental : aider l’utilisateur à poursuivre sa navigation et le guider vers les produits qui peuvent l’intéresser (ou auxquels vous voudriez qu’ils s’intéressent ). 😉

Cela est très clair sur le site Web de Petco (le magasin de l’exemple précédent).

En observant leur page d’accueil, vous verrez comment ils l’utilisent pour :

  • Mettre en avant les produits de saison : dès que vous arrivez sur la page, vous voyez un curseur qui remplit deux fonctions. D’une part, il annonce les promotions en cours. D’autre part, il donne de la visibilité aux accessoires de voyage (à l’approche des vacances, ils savent que beaucoup de leurs clients viendront chercher ce type de produit) ;
  • Aider l’utilisateur à poursuivre sa navigation : sous le curseur, ce eCommerce a inclus une rangée de produits « Recommandés pour vous », avec des suggestions personnalisées basées sur l’historique de navigation de l’utilisateur (une stratégie connue sous le nom de contenu dynamique).
mejorar-experiencia-usuario-ecommerce-volumen-grande

Grâce à tous ces éléments, la page d’accueil vous « conduit » directement vers les produits susceptibles de vous intéresser particulièrement.

➡️ B. Adaptez le menu de navigation à la demande de vos clients

Dans un magasin normal, le menu est certes important pour aider les utilisateurs à naviguer, mais, dans le cas d’un e-commerce avec un gros catalogue, il devient un élément essentiel.

Mais comment savoir quels éléments inclure dans le menu, et comment les organiser ?

C’est très simple.

Mettez-vous à la place de vos clients et posez-vous cette question : « Si je venais sur cette page pour la première fois, qu’est-ce qui m’intéresserait le plus ? ».

Voici quelques exemples pour mieux comprendre.

Supposons que beaucoup de vos utilisateurs aient tendance à effectuer des recherches par marque.

Dans ce cas, il convient de créer un onglet spécifique dans le menu de navigation qui regroupe les principales marques vendues dans votre magasin.

Autre exemple : si vous possédez une pharmacie en ligne, et qu’une partie importante de vos clients achètent des produits pour la peau, il serait judicieux de créer un raccourci dans le menu qui mène directement à cette catégorie.

Enfin, si parmi vos centaines ou milliers de produits, certains se vendent moins et que vous en avez accumulé trop de stocks, vous pourriez créer un onglet « Dernières unités » et les proposer à prix réduit pour vous en débarrasser.

➡️ C. Insérez des breadcrumbs pour faciliter la navigation entre les catégories

Les breadcrumbs (ou fils d’Ariane en français) sont les liens qui apparaissent en haut de la page lorsque vous parcourez les catégories et les fiches produits.

Par exemple :

mejorar-experiencia-usuario-ecommerce-volumen-grande-productos

Mais quel rapport avec la navigabilité ?

Les breadcrumbs aident l’utilisateur à savoir où il se trouve à tout moment, et lui permettent de revenir aux sous-catégories ou catégories précédentes de manière beaucoup plus rapide.

Pour vous permettre de bien comprendre, voici un exemple de breadcrumbs sur une page Web : Accueil > Femmes > Accessoires > Accessoires pour cheveux > Nom du produit.

Ainsi, si vous êtes dans la fiche produit et que vous souhaitez revenir dans « Accessoires », il vous suffit de survoler le breadcrumb et de cliquer sur le lien correspondant.

✅ 4. Proposez au client des produits complémentaires (et augmentez le ticket moyen)

Ça y est, l’utilisateur a atteint la page du produit qu’il souhaite. C’est le moment idéal pour lui montrer des articles complémentaires.

Rien de mieux qu’un exemple concret. 

Imaginez que vous êtes sur un e-commerce sportif, à la recherche d’une tente.

En défilant vers le bas, vous trouvez une liste de produits recommandés, comme celle que vous voyez dans l’image, qui comprend :

  • Des lampes de poche ;
  • Des sacs de couchage ;
  • Des sacs à dos de randonnée.
mejorar-experiencia-ecommerce-grandes

Ces produits sont susceptibles de nous intéresser si nous envisageons de faire du camping. Le magasin nous les place à portée de clic, ce qui peut nous inciter à les ajouter au panier en toute simplicité.

Cela évite la démarche fastidieuse d’aller dans la catégorie spécifique de chacun, puis de parcourir à nouveau des dizaines ou des centaines d’onglets « lampes de poche », « sacs de couchage » ou « sacs à dos ». 😉

Nous pouvons même aller plus loin, et proposer à l’utilisateur tous ces produits dans un pack. C’est ce que l’on appelle le groupage de produits, ou product bundling.

Dans un e-commerce avec de nombreux produits, ces deux stratégies non seulement simplifient beaucoup le processus d’achat, mais elles constituent également une bonne option pour augmenter le ticket d’achat moyen.

✅  5. Ajoutez des filtres (il est plus facile de chercher parmi 10 produits que parmi 200)

Imaginez : vous entrez dans une boutique en ligne à la recherche d’une cafetière… et, en cliquant sur la catégorie correspondante, vous tombez sur 500 modèles différents.

Trouver le modèle qui vous intéresse relève d’un parcours du combattant.

Et si vous pouviez les filtrer par caractéristiques, prix ou marque ?

La liste se réduit, et il s’avère beaucoup plus facile de trouver le modèle exact que vous souhaitez.

C’est ce qu’on appelle la recherche par facettes. Cette fonctionnalité est tout simplement indispensable pour les magasins avec un très gros catalogue.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette stratégie et sur sa mise en œuvre, n’hésitez pas à consulter cet  article sur les filtres de recherche.

👉 N’oubliez pas ce dernier conseil !

Attendez, ce n’est pas tout ?

Et non !

Un dernier élément est fondamental pour tous les magasins, et surtout pour ceux dont le catalogue est très étendu.

Le moteur de recherche interne.

Cet outil permet à l’utilisateur de trouver le produit exact qui l’intéresse parmi les centaines ou les milliers d’articles qui composent votre catalogue.

Attention ! Ne choisissez pas n’importe lequel. Il doit :

  • proposer des résultats de recherche personnalisés : grâce à l’intelligence artificielle, le moteur de recherche apprend des utilisateurs (à partir de leurs recherches précédentes, des produits qu’ils ont achetés, etc.) pour leur proposer des résultats personnalisés ;
  • proposer une recherche par facettes pour affiner la recherche, comme nous vous l’avons vu plus haut ;
  • inclure la recherche vocale et la recherche visuelle, permettant de dicter la recherche, voire même de trouver un produit spécifique en téléchargeant une photo depuis votre mobile.

Toutes ces fonctionnalités sont intégrées au moteur de recherche intelligent Doofinder.

Elles ont permis (parmi de nombreuses autres fonctionnalités) aux magasins qui utilisent ce moteur d’augmenter leurs ventes de 10 à 20 %.

La cerise sur le gâteau ?

Que vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 30 jours en cliquant sur ce lien.

En testant cette solution et tous les conseils prodigués dans cet article, vous verrez que vos utilisateurs ne se perdront plus jamais dans votre catalogue.