[Guide complet] Comment concevoir un plan marketing pour eCommerce qui vous apporte plus de visites, de leads et de ventes (+ cadeau)

La fin de l’annĂ©e approche Ă  grands pas et c’est bientĂŽt l’heure de faire une chose trĂšs importante pour votre eCommerce. Non, nous ne vous parlons pas de votre liste d’objectifs pour la nouvelle annĂ©e, ni de votre lettre au pĂšre NoĂ«l. 😉

Nous faisons rĂ©fĂ©rence au plan marketing de votre eCommerce pour l’an prochain.

Oui, vous savez bien : ce document oĂč vous planifiez toutes vos actions marketing. Il se peut toutefois que vous ne vous soyez pas encore attelĂ© Ă  la tĂąche pour deux raisons :

  • Vous ne savez pas comment vous y prendre.
  • Vous avez entendu dire que c’était important, mais vous ne savez pas encore Ă  quel point.

Nous allons vous faire une confidence : non seulement le plan marketing est important, mais c’est Ă©galement un Ă©lĂ©ment essentiel qui va vous aider Ă  atteindre les objectifs que vous vous ĂȘtes fixĂ©s.

Et pour vous aider Ă  crĂ©er le vĂŽtre, nous allons vous expliquer comment faire Ă©tape par Ă©tape. De plus, Ă  la fin de cet article, nous vous avons laissĂ© une surprise qui va s’avĂ©rer trĂšs utile.

Mais allons-y par Ă©tapes…

Table of Contents

👉 Qu’est-ce que le plan marketing d’un eCommerce (et pourquoi vous devez crĂ©er le vĂŽtre) ?

Commençons par le concept de base.

Le plan marketing est le document oĂč tous les objectifs marketing de votre commerce et les diffĂ©rentes stratĂ©gies Ă  suivre pour les atteindre sont rĂ©pertoriĂ©s.

Ainsi, le plan marketing comprend :

  • Les objectifs que l’on souhaite atteindre, en prenant la situation de dĂ©part comme rĂ©fĂ©rence.
  • Les stratĂ©gies que l’on va suivre pour atteindre ces objectifs.
  • Les canaux que l’on va utiliser dans chaque situation.
  • Les mĂ©triques avec lesquelles on va contrĂŽler si la stratĂ©gie fonctionne ou non.
  • Le budget que l’on peut investir.

« Mais, je dois vraiment planifier tout ça ? Â».

Eh oui.

Si vous ne travaillez pas avec une stratégie solide et bien définie dÚs le début, vous allez avoir beaucoup plus de difficultés à :

  • Gagner en visibilitĂ© et vous diffĂ©rencier de la concurrence.
  • Attirer du trafic qualifiĂ©.
  • Convertir plus.
  • FidĂ©liser plus.

Tout comme une bonne feuille de route, le plan marketing vous Ă©vitera de « naviguer Â» sans direction, de tester des choses qui ne riment Ă  rien, et de gaspiller votre budget sur des stratĂ©gies qui n’ont rien Ă  voir les unes avec les autres.

Vous ne voulez pas que votre eCommerce parte Ă  la dĂ©rive, n’est-ce pas ? 😉

👉 Les 6 Ă©tapes pour crĂ©er un plan marketing qui vous permettra de vous dĂ©marquer de la concurrence

Vous avez vu pourquoi crĂ©er un bon plan marketing Ă©tait important. C’est donc l’heure de se mettre au travail.

Nous allons voir comment l’élaborer Ă©tape par Ă©tape

✅ 1. Quel est notre point de dĂ©part ? Analysez la situation initiale de votre eCommerce

Avant de prendre une direction, nous devons d’abord savoir d’oĂč nous partons.

En d’autres termes moins philosophiques : quelle est la situation de votre eCommerce à l’heure actuelle ?

Réaliser cette analyse est crucial, car elle va vous permettre de définir les objectifs les plus pertinents pour votre boutique en ligne et le chemin à suivre pour les atteindre.

Soyez attentif.

âžĄïž Regardez les rĂ©sultats de l’annĂ©e derniĂšre

Avant tout, il faut distinguer deux cas :

  1. Votre eCommerce est nouveau : si votre boutique en ligne vient d’ĂȘtre lancĂ©e, vous n’aurez pas de mĂ©triques sur lesquelles vous baser, vous pouvez donc sauter cette partie et aller directement aux sections B et C. 
  2. Votre eCommerce a une certaine ancienneté : vous aurez déjà une bonne quantité de données de départ et vous pourrez en profiter pour définir les objectifs de cette année.

Si vous ĂȘtes dans le second groupe, voici quelques donnĂ©es intĂ©ressantes que vous devriez recueillir :

  • Niveau moyen de trafic : ne vous contentez pas de « compter les visites Â». Classez-les par trafic organique ou trafic payant pour savoir quels canaux fonctionnent le mieux.
  • NotoriĂ©tĂ© de marque : cela comprend les mentions sur les rĂ©seaux sociaux, les apparitions dans les mĂ©dias, les recherches Google dans lesquelles le nom de votre boutique apparaĂźt, etc.
  • Taux de conversion sur les diffĂ©rents canaux : comme avec les visites, il est essentiel de savoir quel canal vous rapporte le plus de clients. Vous devez donc enregistrer les ventes conclues grĂące Ă  des campagnes de pub, au SEO, Ă  l’affiliation, etc., et bien sĂ»r, celles rĂ©alisĂ©es sur les marketplaces que vous utilisez.
  • Ticket moyen : combien les clients de votre boutique dĂ©pensent en moyenne. Si vous ne savez pas de quoi nous parlons, nous vous conseillons de jeter un coup d’Ɠil Ă  cet article.
  • Satisfaction client : ce n’est pas une mĂ©trique comme telle, la « satisfaction client Â» est plus abstraite. Mais vous pouvez utiliser des indicateurs tels que la quantitĂ© de rĂ©clamations que vous avez reçues, les retours ou les avis nĂ©gatifs sur vos fiches produit.
  • Retour sur investissement : la rentabilitĂ© de vos campagnes marketing. Nous avons Ă©galement un article spĂ©cialement dĂ©diĂ© Ă  cette mĂ©trique (une des plus importantes pour n’importe quelle stratĂ©gie).

Avec ces informations, vous pourrez plus facilement déterminer les points que vous devez continuer de travailler.

Remarque : si vous souhaitez en savoir plus sur la Web analytique, nous vous conseillons de jeter un coup d’Ɠil à cet article.

âžĄïž DĂ©finissez votre client idĂ©al ou buyer persona

Mieux vous comprendrez votre client idéal, mieux vous saurez :

  • Comment communiquer avec lui pour bien passer votre message.
  • Quels types de produits l’intĂ©ressent le plus, pour lui suggĂ©rer les meilleurs ou pour enrichir votre catalogue de produits que vous allez rĂ©ellement vendre.

En rĂ©sumĂ©, vous parviendrez Ă  mieux connecter avec votre client, et vous amĂ©liorerez donc votre conversion. 

Alors, si vous n’avez toujours pas dressĂ© le profil de votre buyer persona, ce sera votre premiĂšre tĂąche.

Nous vous expliquons comment faire. 😉

>> Endossez votre casquette de limier et commencez Ă  recueillir des informations

Pour connaßtre vos clients, vous devez commencer par réunir toutes les informations les concernant.

Vous devez savoir comment ils sont, ce qui les préoccupe, quels sont leurs problÚmes et comment vos produits peuvent les aider à les résoudre.

Voici quelques sources intéressantes :

  • Les forums de dĂ©bat.
  • Les commentaires sur les fiches produit d’Amazon.
  • Les blogs.
  • Les sites de vos concurrents (regardez les avis sur les produits, les commentaires sur le blog, etc.).
  • Les enquĂȘtes envoyĂ©es aux clients de votre boutique.

Une fois que vous aurez toutes ces informations, il faudra leur donner forme.

plan de marketing ecommerce

>> Construisez le profil de votre client idéal

Quelles sont les caractéristiques de votre buyer persona ?

C’est peut-ĂȘtre une femme de 50 ans qui recherche de nouveaux hobbies en rapport avec l’art. Ou un homme de 30 ans qui travaille Ă  domicile et qui aimerait commencer Ă  manger sainement.

Lorsque vous construirez la fiche de votre buyer persona, vous devrez ĂȘtre aussi prĂ©cis que possible.

En gros, cette fiche devra contenir les informations suivantes :

  • DonnĂ©es dermographiques : Ăąge, profession, etc.
  • Besoin principal : par exemple, il sait qu’il a une mauvaise alimentation et veut commencer Ă  manger plus sainement.
  • Les obstacles Ă  son problĂšme : il n’a pas le temps de cuisiner et il n’est pas trĂšs douĂ© en cuisine.
  • Les avantages que lui apportent vos produits : sur votre eCommerce, vous vendez des plats cuisinĂ©s sains qui se rĂ©chauffent en quelques minutes au four ou au micro-ondes.

Ce n’est qu’un rĂ©sumĂ©, mais dans cet article, nous vous expliquons plus en dĂ©tail les Ă©tapes pour crĂ©er votre buyer persona.

Conseil bonus : nous vous recommandons d’attribuer Ă  votre client idĂ©al un nom et une photo prise sur Google. Cela vous aidera Ă  toujours vous rappeler que vous vous adressez Ă  des personnes en chair et en os.

âžĄïž Regardez ce que fait la concurrence

Vous devez Ă©galement savoir clairement qui sont vos concurrents et ce qu’ils font. Il n’y a qu’ainsi que vous pourrez dĂ©finir la meilleure stratĂ©gie pour les surpasser.

La premiĂšre chose Ă  faire ?

C’est logique : dĂ©tecter les eCommerces que vous pouvez considĂ©rer comme des concurrents. 

Attention : vous ne devez inclure dans ce groupe que les boutiques qui sont « Ă  votre niveau Â». Par exemple, si vous venez de lancer un eCommerce de technologie, vous ne pouvez pas vous comparer Ă  des gĂ©ants comme PcComponentes ou MediaMarkt. Ils sont bien au-dessus de vous en matiĂšre de volume de ventes et de capacitĂ© d’investissement.

Mais, en plus, vous devrez différencier :

  • Les concurrents directs : les boutiques en ligne de votre secteur.
  • Les concurrents indirects : comme, par exemple, les boutiques gĂ©nĂ©ralistes qui vendent certains de vos produits en plus d’autres articles (l’exemple le plus clair est Amazon).

Pour trouver ces concurrents, vous disposez d’un outil trùs utile et que vous connaissez certainement bien : Google.

Si, par exemple, vous possĂ©dez une pharmacie en ligne, commencez par chercher « pharmacie en ligne Â» sur Google pour voir les boutiques qui apparaissent. Puis faites de mĂȘme avec vos marques ou produits principaux.

Une fois que vous aurez localisĂ© tous vos concurrents, vous devrez vous renseigner sur eux et obtenir un maximum d’informations.

>> Sur quel profil de public se concentrent-ils ?

Vous devez d’abord vĂ©rifier s’ils s’adressent au mĂȘme client idĂ©al que vous ou s’ils essayent d’atteindre de nouvelles audiences.

S’ils visent le mĂȘme public cible, regardez :

  • Les points de douleur qu’ils touchent : autrement dit, les principales prĂ©occupations des clients sur lesquelles ils mettent l’accent.
  • Les avantages qu’ils mettent en avant sur les fiches produit : ou comment leurs produits aident leurs clients Ă  rĂ©soudre les problĂšmes qu’ils ont.
  • Le ton qu’ils utilisent : comment ils s’adressent Ă  l’utilisateur. Par exemple, s’ils utilisent un langage plus ou moins informel…
  • Les objections qu’ils rĂ©solvent : les objections sont des doutes ou des « mais Â» qui peuvent pousser un client Ă  ne pas acheter (par exemple : « c’est trop cher Â»). Regardez les arguments qu’utilisent vos concurrents pour surmonter ces derniĂšres.
  • Les diffĂ©rents canaux qu’ils utilisent : Ă  travers quels canaux ils communiquent avec les utilisateurs (rĂ©seaux sociaux, blog, courriels).

Ces informations vous aideront à optimiser votre stratégie de communication.

>> Étudiez leur catalogue de produits

Vous devez maintenant analyser les produits qu’ils vendent. Posez-vous les questions suivantes :

  • Quels sont les produits qu’ils ont dans leur catalogue et que vous n’avez pas ? 
  • Y a-t-il une niche qu’ils ne couvrent pas dans votre marchĂ© ? (Attention, cela peut venir du fait qu’il n’y a pas assez de public potentiel dans cette niche, et qu’il n’est donc pas intĂ©ressant de vous y mettre). 
  • Quels sont les produits et/ou les marques dont ils font le plus la promotion ?

Ce n’est pas tout.

>> Analysez leurs stratégies commerciales

Une fois que vous aurez bien regardé leur catalogue, vous pourrez passer à leurs stratégies de vente.

Par exemple, vous pouvez regarder :

  • Les promotions et les rĂ©ductions qu’ils offrent.
  • S’ils utilisent des bundles ou des packs de produits comme stratĂ©gie.
  • Les articles qui sont le plus mis en avant dans leurs annonces.
  • Les canaux de vente qu’ils utilisent.
  • Comment ils travaillent la vente croisĂ©e (quels produits complĂ©mentaires ils affichent, Ă  quel moment du processus d’achat ils le font, etc.).

C’est notĂ© ?

Alors, continuons.

>> Ne repartez pas sans avoir également analysé leurs stratégies de branding

La stratĂ©gie de branding est l’ensemble des actions mises en place par un eCommerce pour renforcer son image de marque

Soyez attentif Ă  ce que font vos concurrents pour vous positionner et faire en sorte que vos clients connectent avec votre marque. Par exemple :

  • Quels canaux et actions utilisent-ils (annonces CPM, concours sur les rĂ©seaux, contenus viraux, etc.) ?
  • Apparaissent-ils dans la presse ? Dans des mĂ©dias gĂ©nĂ©ralistes ou spĂ©cialisĂ©s ?
  • Travaillent-ils avec des influencers ?

Profitez de ces informations pour savoir ce qui fonctionne dans votre secteur et pour découvrir comment surpasser la concurrence avec votre stratégie.

✅ 2. DĂ©finissez les objectifs Ă  atteindre

Vous connaissez votre point de départ, votre client et la concurrence.

La prochaine Ă©tape consiste Ă  fixer les objectifs de votre plan marketing.

Nous vous expliquons comment. 

âžĄïž DĂ©veloppez vos objectifs de maniĂšre « SMART Â»

L’acronyme « SMART Â» vous dit quelque chose ?

C’est une formule qui permet d’établir des objectifs rĂ©ellement utiles.

Les objectifs SMART doivent ĂȘtre :

  • PrĂ©cis : fixez-vous un but concret. Un exemple d’objectif prĂ©cis : avoir plus de 1000 abonnĂ©s sur votre compte Instagram en 6 mois.
  • Mesurables : votre objectif doit ĂȘtre associĂ© Ă  un chiffre prĂ©cis, pour ainsi dĂ©terminer s’il a Ă©tĂ© atteint.
  • Atteignables : fixez-vous des objectifs rĂ©alistes et accessibles. Si vous avez actuellement 30 abonnĂ©s sur Instagram, atteindre 1000 abonnĂ©s en 6 mois est rĂ©alisable, mais 2 millions sĂ»rement pas.
  • Pertinents : les objectifs doivent ĂȘtre alignĂ©s sur le reste de la stratĂ©gie. Si, par exemple, votre public a plus de 50 ans et qu’il n’utilise pas Instagram, vous n’avez aucun intĂ©rĂȘt Ă  ajouter ce rĂ©seau social Ă  votre stratĂ©gie marketing (car il ne vous permettra pas d’obtenir des clients).
  • LimitĂ©s dans le temps : il est important de dĂ©finir un dĂ©lai pour atteindre ces objectifs. Dans le cas contraire, vous prenez le risque de vous laisser aller et de ne jamais atteindre ce but.

Allons un peu plus loin.

âžĄïž Les 3 types d’objectifs que vous pouvez vous fixer

En fonction du but que vous souhaitez atteindre :

  • Objectifs de ventes : tous les objectifs destinĂ©s Ă  augmenter le chiffre d’affaires et/ou les bĂ©nĂ©fices de votre eCommerce, que ce soit en augmentant le taux de conversion, le ticket moyen ou mĂȘme la fidĂ©litĂ© des clients.
  • Objectifs de visibilitĂ© et de leads : pour une boutique en ligne qui vient d’ĂȘtre lancĂ©e, le plus important est d’obtenir du trafic. Car pour pouvoir vendre, les utilisateurs doivent d’abord atterrir sur votre site.
  • Objectifs de marque ou branding : si votre eCommerce fonctionne depuis plus longtemps, vous voudrez peut-ĂȘtre renforcer votre image de marque.

Plus tard dans cet article, nous verrons les quelques stratégies que vous pouvez suivre pour atteindre chacun de ces trois objectifs.

Mais avant, il nous manque une Ă©tape importante.

✅ 3. Quelles sont les ressources disponibles ?

Les ressources dont vous disposez détermineront les stratégies marketing que vous pourrez suivre. En général, on peut parler de ressources :

  • Économiques.
  • Humaines.
  • Logistiques.

Nous vous les expliquons une par une.

âžĄïž Ressources Ă©conomiques

Il s’agit du budget dont vous disposez pour atteindre les objectifs du plan marketing.

Voici un exemple :

Vous venez d’ouvrir votre eCommerce et votre prioritĂ© est d’obtenir du trafic. C’est votre objectif, mais en fonction de votre budget, vous y parviendrez avec :

  • La publicitĂ© en ligne : la formule la plus rapide, mais aussi la plus chĂšre.
  • Des stratĂ©gies de trafic organique : SEO, crĂ©ation de contenu, rĂ©seaux sociaux, etc. Cette option prend plus de temps, mais elle est beaucoup plus rentable.

C’est logique, plus vous investissez, plus vous pourrez vous dĂ©velopper facilement. Mais ne vous inquiĂ©tez pas si vous venez de vous lancer, car nous allons voir plusieurs stratĂ©gies adaptĂ©es Ă  tous les budgets. 😉

âžĄïž Ressources humaines

Un autre point Ă  prendre en compte est le personnel dont vous disposez.

Si, par exemple, vous n’avez personne qui s’occupe du marketing, vous aurez du mal à :

  • GĂ©rer simultanĂ©ment 3 profils sur les rĂ©seaux sociaux.
  • Lancer des campagnes de publicitĂ©.
  • Écrire deux articles de blog hebdomadaires.

Il est prĂ©fĂ©rable de vous concentrer sur un ou deux canaux, et d’en ajouter Ă  mesure que votre Ă©quipe s’agrandira.

âžĄïž Ressources logistiques

Imaginez que vous souhaitez Ă©toffer votre catalogue… mais que vous n’avez pas de place pour plus de stock dans votre entrepĂŽt.

Ou que vous avez entendu parler de la same day delivery et que vous souhaitez la mettre en place dans votre eCommerce, mais que votre transporteur actuel ne vous propose pas ce service.

Toutes ces limites dĂ©finiront Ă©galement les stratĂ©gies que vous pourrez mettre en place, d’oĂč l’intĂ©rĂȘt de les inclure dans le plan marketing.

Si vous avez besoin d’aide pour optimiser la logistique de votre eCommerce, nous vous donnons plusieurs conseils dans cet article.

✅ 4. DĂ©finissez les stratĂ©gies que vous allez suivre dans votre plan marketing

Cela commence à prendre forme, n’est-ce pas ?

Maintenant, il faut Ă©tablir les diffĂ©rentes stratĂ©gies Ă  suivre. Des stratĂ©gies qui, comme nous l’avons vu, doivent ĂȘtre alignĂ©es sur les objectifs que nous nous sommes fixĂ©s et ĂȘtre adaptĂ©es Ă  nos ressources.

Voici quelques idées :

âžĄïž StratĂ©gies de vente

Si le but est d’augmenter le chiffre d’affaires, nous pouvons mettre en place plusieurs stratĂ©gies :

Vous ĂȘtes-vous dĂ©jĂ  dit que l’expĂ©rience de recherche pouvait Ă©galement ĂȘtre une stratĂ©gie de vente ?

Non seulement le moteur de recherche aide vos clients Ă  naviguer sur votre site, mais il peut Ă©galement ĂȘtre une arme de vente. Pour vous faire une idĂ©e : les clients de Doofinder ont rĂ©ussi Ă  augmenter leurs ventes de 10 Ă  20 %

Vous souhaitez dĂ©couvrir tout cela par vous-mĂȘme ?

Cliquez ici et testez Doofinder gratuitement pendant 30 jours

âžĄïž StratĂ©gies de branding

Vous savez comment vous pouvez augmenter la notoriété de marque de votre eCommerce ? Si non, voici quelques idées :

  • Collaborations avec des influencers ou microinfluencers.
  • Des concours sur les rĂ©seaux sociaux.
  • Des interviews d’experts de votre secteur.
  • Etc.

En résumé, toutes les actions qui donnent de la visibilité à votre marque.

plan de marketing influencers

âžĄïž StratĂ©gies de visibilitĂ© et de captation de leads

Quant Ă  l’objectif d’obtenir du trafic et des clients potentiels, voici quelques-unes des stratĂ©gies que nous pouvons appliquer :

  • SEO et marketing de contenu pour la captation de trafic organique.
  • PublicitĂ© en ligne pour obtenir du trafic payant.
  • Marketing par courriel (en plus de vendre plus, il permet Ă©galement de diriger du trafic vers le site).
  • RĂ©seaux sociaux.
  • Etc.

Remarque : vous avez encore des doutes quant aux stratĂ©gies Ă  appliquer sur votre eCommerce ? Si c’est le cas, ne vous inquiĂ©tez pas. Le cadeau que nous vous avons fait Ă  la fin va tomber Ă  pic.

✅ 5. De la thĂ©orie Ă  la pratique : Ă©laborez un plan d’action  

Il ne suffit pas de dĂ©finir une stratĂ©gie : vous devez Ă©galement savoir quelles actions vous allez lancer pour l’appliquer.

Voici quelques exemples pour mieux comprendre :

âžĄïž DĂ©finissez les actions que vous allez mettre en place

Disons que vous avez dĂ©cidĂ© de dĂ©velopper une stratĂ©gie de collaboration avec des influenceurs. 

GĂ©nial… et maintenant ?

Il faut énumérer les actions que vous allez mettre en place pour que votre stratégie se déroule comme prévu.

Vous devrez :

  • DĂ©cider avec quels influencers vous allez collaborer.
  • Établir les conditions que vous allez leur proposer.
  • DĂ©finir le type de contenu que vous souhaitez qu’ils partagent (photos, vidĂ©os, stories, etc.).

Mais il y a un autre point qui va s’avĂ©rer essentiel pour que tout se dĂ©roule comme prĂ©vu.

âžĄïž Planifiez vos actions dans un calendrier

Le calendrier est un outil qui vous aide Ă  planifier chacune des actions de la stratĂ©gie (et Ă  ne pas ĂȘtre Ă  la bourre).

Par exemple, vous pouvez prévoir de contacter les influenceurs au mois de janvier, de conclure des accords en février et de lancer les différentes collaborations en mars.

âžĄïž Bonus : n’oubliez pas les dates importantes de votre secteur

Et si on fait les choses, on les fait bien.

Au moment de dĂ©finir quelles actions nous allons mettre en place et quand, il est important d’avoir sous la main le calendrier avec les dates importantes de votre secteur (journĂ©es internationales, Black Friday, etc.). 

Si, par exemple, vous avez une boutique en ligne de parfums, les deux premiĂšres semaines de fĂ©vrier peuvent ĂȘtre le bon moment pour mettre en place cette collaboration avec des influenceurs (et ainsi profiter au maximum de la Saint Valentin).

✅ 6. L’importance des mĂ©triques de contrĂŽle

Chacune des stratĂ©gies et des actions que nous avons dĂ©finies doit ĂȘtre associĂ©e Ă  une sĂ©rie de mĂ©triques.

Grùce à ces métriques, nous pourrons savoir si nous nous rapprochons (ou pas) des objectifs fixés. Cela nous aidera à optimiser la stratégie ou à changer de direction si elle ne fonctionne pas.

Voyons les plus importantes en fonction de la taille de votre boutique en ligne.

âžĄïž Si vous avez un petit eCommerce

Oui, nous savons que ce qui vous intĂ©resse au dĂ©but c’est vendre.

Mais notez que sans trafic, pas de clients. Ainsi, lorsque vous commencez, la prioritĂ© est d’obtenir de la visibilitĂ© et du trafic. Et pour ce faire, nous prendrons en compte :

  • Le nombre de visites.
  • Les nouveaux abonnĂ©s.

Lorsque vous maßtriserez ces aspects et que les utilisateurs commenceront à arriver réguliÚrement sur votre site, vous pourrez passer au point suivant.

âžĄïž Si vous avez un eCommerce moyen

Une fois que vous aurez un bon volume de trafic, vous pourrez ajouter de nouvelles mĂ©triques liĂ©es Ă  l’expĂ©rience utilisateur, comme :

  • La durĂ©e de la session (le temps que l’utilisateur passe sur votre boutique et les pages les plus visitĂ©es).
  • Les nouveaux utilisateurs vs les rĂ©guliers (pour savoir combien de personnes revisitent votre site).
  • Le taux de rebond (les utilisateurs qui partent sans naviguer et sans avoir cliquĂ© sur un Ă©lĂ©ment du site).

Bien sûr, vous devez également surveiller les métriques de base telles que le taux de conversion, le ticket moyen et les paniers abandonnés.

âžĄïž Si vous avez un grand eCommerce

Vous avez un eCommerce bien installé : un trafic constant et de nombreuses ventes.

Nous allons ĂȘtre encore plus prĂ©cis et atteindre un niveau supĂ©rieur de stratĂ©gie. Pour ce faire, nous avons des mĂ©triques telles que :

  • La satisfaction client.
  • Le CLV ou la valeur vie client (la valeur nette d’un client durant tout le temps oĂč il achĂšte chez vous)
  • Le CAC ou coĂ»t d’acquisition client (l’investissement total rĂ©alisĂ© pour convertir un acheteur potentiel en client).

Bien sûr, cela ne signifie pas que nous allons oublier les métriques précédentes.

Nous en ajoutons simplement quelques-unes pour que vous puissiez diversifier votre stratégie et développer votre eCommerce à tous les niveaux.

👉 Vous avez besoin d’aide pour dĂ©finir vos stratĂ©gies ? Nous vous avons prĂ©parĂ© quelque chose qui peut vous aider

Eh oui, c’est la fin de cet article, mais… Vous vous rappelez que nous vous avions promis quelque chose ?

Étant donnĂ© que nous savons combien il est difficile de choisir le type de stratĂ©gie Ă  suivre, nous nous sommes dit que nous pouvions encore vous donner un coup de pouce.

Nous avons donc créé un guide pratique que vous pouvez télécharger ici gratuitement. Dans ce document, nous vous expliquons les stratégies marketing que vous pouvez utiliser en fonction de vos objectifs et du type de boutique en ligne que vous avez.

Cette fois c’est bon, vous avez tout ce qu’il faut pour commencer à travailler sur le plan marketing de votre eCommerce.

Vous ĂȘtes prĂȘt ?

Lancez-vous ! 😉

EBOOKS