Black Friday pour boutique en ligne : 7 idées + checklist pour en tirer le meilleur parti

Avant même d’avoir fini de ranger les t-shirts, voilà que Noël pointe le bout de son nez. Cela signifie que des dates importantes pour le commerce en ligne approchent.

C’est peu de le dire. Au cours des 3 prochains mois, de nombreux commerces en ligne vont facturer 40 % de leurs revenus annuels.

Mais attention ! Avant de commencer à ouvrir les chocolats, il y a une étape très importante : le Black Friday.

Votre boutique en ligne est-elle prête pour l’un des moments les plus importants de l’année ? Quels sont les aspects que vous devriez absolument contrôler pour vivre un Vendredi Noir paisible et un Cyber Monday détendu à observer vos ventes monter en flèche ?

Voici un peu d’histoire et quelques idées.

Table of Contents

👉 D’où vient le Black Friday ?

Le Black Friday ou Vendredi Noir, c’est généralement le coup de départ des achats de Noël aux États-Unis, où les commerces et les marques proposent d’importantes réductions.

Dans la tradition américaine, le Black Friday a lieu le lendemain du jour d’Action de Grâce : le quatrième jeudi du mois de novembre.

Cette année, ce sera le vendredi 26 novembre.

De nombreux pays ont importé cette coutume, et l’Espagne a fait de même. Chez nous, c’est Apple qui a importé cette date en 2010. Mais aujourd’hui cet événement du shopping ne se limite pas à une seule journée, il s’est étendu à tout le week-end pour rejoindre le CyberMonday, une journée spéciale de soldes sur les achats en ligne.

Mais laissons la théorie de côté et passons à ce qui nous occupe : comment vendre plus pendant le Black Friday.

👉 Prévisions pour le Black Friday et le Cyber Monday 2021

La pandémie n’aura pas suffi à perturber le Black Friday.

Malgré la situation exceptionnelle que nous avons vécue l’année dernière, la campagne BFCM (Black Friday-Cyber Monday) 2020 a été très positive pour la plupart des secteurs du e-commerce (vous pouvez voir ici l’analyse que nous avons réalisée chez Doofinder après la campagne).

En gros, nous avons détecté 4 tendances durant cette période :

  1. Croissance du canal en ligne (au détriment du canal physique) : au dernier Black Friday, les ventes en ligne ont augmenté de 27 % par rapport à la campagne 2019.
  2. La durée des promotions augmente de plus en plus : au début, toute la campagne se concentrait uniquement sur le vendredi (pour s’étendre ensuite jusqu’au lundi, ou Cyber Monday), et aujourd’hui, la période du Black Friday s’étend jusqu’à la fin du mois de novembre.  
  3. Les utilisateurs de mobiles sont de plus en plus présents : durant le BFCM 2020, 40 % des utilisateurs ont effectué des recherches sur leurs smartphones, ce qui nous rappelle une nouvelle fois que la tendance du m-commerce n’est pas prête de disparaître.
  4. L’impact du moteur de recherche interne sur le taux de conversion : selon les données des clients Doofinder, toujours sur l’année 2020, un total de 13 millions de recherches (plus du double d’une journée normale) ont été effectuées. De plus, le taux de conversion des utilisateurs ayant fait une recherche a été supérieur de 118 % par rapport à n’importe quel autre jour. La raison est que ces utilisateurs savent déjà quel produit ils souhaitent acheter, mais qu’ils attendent la fin de la campagne pour essayer d’obtenir la meilleure réduction possible.

4 tendances qui seront sans aucun doute toujours présentes au BFMC 2021 et qui donneront la tendance.

Si nous affinons cette analyse par secteurs d’activité, il est fort possible que la technologie et l’électronique grand public gardent une place prédominante, suivies de près (voire dépassées) par la mode.Cependant, il faudra voir comment le secteur de l’électronique réagit à la pénurie de composants engendrée par la crise, et dans quelle mesure les stocks sont impactés.

👉 7 idées pour que votre e-commerce ne cesse de vendre pendant le Black Friday

Ce ne sont pas toutes des stratégies directes pour vendre plus, mais elles auront un impact direct sur le rendement de votre boutique. 😉

1. Gérez le pic de trafic de votre boutique en ligne

Black Friday, c’est le synonyme d’une montée en flèche des visites sur votre boutique en ligne.

Dans un magasin physique, il suffit d’avoir deux employés supplémentaires pour servir le public qui vient chercher des offres. Sur une boutique en ligne, à moins d’avoir une messagerie en direct pour répondre aux questions, voici ce qui devrait vous inquiéter :

  • Que votre serveur supporte le pic : si vous utilisez un hébergement mutualisé et que vous, ou l’un de vos voisins d’IP en fait un peu trop, le serveur risque de se bloquer et vous aller penser « ça ne peut pas m’arriver juste aujourd’hui ». C’est beaucoup plus fréquent que vous ne le pensez. Solution : faire appel à un bon fournisseur d’hébergement, à un serveur dédié ou à un VPS.
  • Capter rapidement l’attention des visites : c’est important tous les jours, mais pendant le Black Friday, l’attention des utilisateurs est encore plus précieuse. Si vous avez réussi à le faire venir sur votre site, bravo. Maintenant vous devez faire passer un message direct et lui offrir une interaction rapide pour éviter qu’il ne rebondisse. Vous savez bien qu’un moteur de recherche est une aide précieuse. Jetez un coup d’œil par ici. 😉
  • N’expérimentez pas ce jour-là : pour de nombreuses boutiques en ligne, cette période est particulièrement productive, ce n’est pas le moment de plaisanter. Laissez les tests A/B pour un autre moment ou reportez la création de contenus pour votre blog à un moment moins intense de l’année en termes de ventes. Si vous n’avez pas fait vos devoirs une semaine avant le Black Friday, faites ce que vous pouvez, mais ne détournez pas votre attention de l’essentiel.

Maintenant que la boutique est en lieu sûr, passons aux aspects qui vont attirer l’attention du client.

2. Préparez l’apparence de la boutique

Pendant toute la semaine et plus particulièrement le week-end, les consommateurs ne vivent que pour leurs achats. Ce qui n’était autrefois que 24 heures de réductions est maintenant une semaine complète de consommation effrénée. C’est même devenu une Black Week.

Si vous allez prendre ce train, faites-le avec élégance.

Oui, vous devez utiliser les bannières pour indiquer clairement les prix soldés, mais ne transformez pas votre boutique en foire de déstockage. Vous vous souvenez de cet article sur l’image de marque ? Commençons par le commencement.

Nous avons aussi souvent parlé du pouvoir de la personnalisation dans ce blog.

N’affichez pas des offres en masse sur la page d’accueil, à moins que votre boutique ne soit spécialisée dans un produit ou dans une niche, il est impossible qu’un produit en promotion plaise à tout le monde.

Utilisez les catégories pour diriger le trafic, et si vous utilisez Doofinder, jouez avec les bannières contextuelles dans la recherche.

3. Communiquez à l’avance, le pouvoir du hype

Annoncer les nouveaux prix pour ce jour-là à l’avance peut sembler contreproductif, mais vous pouvez tout de même annoncer que quelque chose d’important va se produire.

Mettez un compte à rebours, faites une vidéo spéciale ou publiez sur votre blog ce qui s’annonce, mais sans en dire trop.

Une autre option qui marche très bien est d’essayer d’être plus visible quelques semaines avant, avant même que l’on ne parle du Black Friday :

  • Un concours sur les réseaux sociaux.
  • Du contenu viral.
  • Une collaboration avec des influenceurs…

L’objectif est d’être dans présent à l’esprit du consommateur avant le jour J et d’attirer du trafic pour faire en suite du remarketing.

Si vous observez une augmentation étrange de l’activité de nombreuses marques sur les réseaux sociaux entre fin octobre et début novembre, voilà l’explication. 😉

4. Faites des réductions honnêtes, ne prenez pas le consommateur pour un imbécile

Il y a deux ans, une vidéo a fait le buzz car elle compromettait la célèbre chaîne de supermarchés Mercadona. Attention :

Le pouvoir de l’impact psychologique des produits soldés est indéniable ; pour beaucoup de consommateurs, il est presque impossible de résister à une promotion. De nombreuses études psychologiques soutiennent cette théorie et le fait d’acheter « à un prix intéressant » a une répercussion positive sur notre estime personnelle.

Cet effet positif change brusquement de camp dès que le consommateur s’aperçoit que l’on essaie de l’arnaquer. C’est pourtant une manœuvre trop fréquente, surtout pendant le Black Friday, qui consiste à augmenter les prix quelques semaines avant pour ensuite offrir des réductions de 80-90 %.

Si votre commerce à long terme vous intéresse, n’essayez pas de tromper vos clients.

Ce sont les bases de l’e-commerce.

5. Planifiez votre stratégie à l’avance.

Derrière un Black Friday et un Cibermonday réussis, il y a toujours une stratégie de ventes soignée, à tous les coups.

Rien ne sert d’avoir une boutique super stylée avec une parfaite ambiance de Black Friday bien dosée si personne ne vient la voir. Si personne n’est venu avant, ils ne le feront pas pendant le Black Friday, même si vos prix frôlent le plancher.

Si vous ne vous êtes pas fait prendre par le temps cette année et si vous avez tout bien planifié pendant des mois, le moment est venu de le communiquer au cours des semaines qui précèdent (mais rappelez-vous qu’il ne faut pas tout dévoiler).

Dans votre newsletter, dans des campagnes segmentées de Google et de Facebook Ads, ou par des actions hors ligne auprès de vos acheteurs potentiels.

Ne le faites pas massivement. Créez plusieurs campagnes en fonction de la température. Vous ne pouvez pas vous adresser de la même manière à un client de longue date et à un prospect qui ne vous connaît pas.

Une façon de se distinguer de la concurrence consiste à proposer des actions de marketing si particulières qu’elles pourront faire l’actualité : chaque année, les médias consacrent une grande partie de leurs contenus à parler du Black Friday et du CyberMonday.

Le potentiel de vos campagnes peut s’avérer attractif pour ces médias.

Avec cette action, nous obtiendrons non seulement du trafic sur notre site, mais aussi une visibilité médiatique et par conséquent nous renforcerons notre marque.

Exemple : le Green Friday, un événement alternatif de marques de mode durable qui est souvent apparu dans la presse avec un message anti-consommation.

D’ailleurs, si vous voulez aller plus loin et vous pouvez vous le permettre, vous pouvez imiter la campagne épique #OptOutside de REI, une marque d’articles d’aventure, qui a fermé toutes ses boutiques physiques et en ligne en plein Black Friday. Vous pensez que cela n’a pas marché ? Regardez les incroyables résultats qu’ils ont obtenus.

C’est finalement de la créativité…

6. Gérez les stocks

Vendre peu n’est pas une si mauvaise nouvelle si on la compare à la rupture de stock. Toutefois, en tant que gestionnaires professionnels de boutique en ligne, aucune des deux situations n’est souhaitable.

Il y a quelques semaines, nous avons publié un article détaillé sur la prévision de ventes en e-commerce. Nous y parlions de l’importance d’anticiper les événements prévisibles comme le Black Friday.

Parfois, il y a d’autres situations imprévues contre lesquelles on ne peut rien faire, mais ne pas planifier ou gérer efficacement le stock pendant le Black Friday, que l’on attend pendant un an, est quelque chose d’inadmissible.

Alors remplissez vos entrepôts, mettez à jour votre stock sur la boutique en ligne et synchronisez-le avec votre magasin physique si vous en avez un.

Tout le travail que vous pourrez faire à l’avance ne sera jamais de trop, du moins c’est ce que l’on espère.

Lecture recommandée : Contrôler son stock : comment augmenter les ventes et diminuer les coûts grâce à la gestion du stock

7. E-mail marketing et Black Friday

L’une des sources de trafic qui fonctionne le mieux pendant le Black Friday mérite que vous y prêtiez attention. Ne vous limitez pas à envoyer un triste « 40 % sur tous nos produits » qui finira dans les spams. Ce ne sera qu’un message de plus qui viendra s’ajouter sur une boîte mail saturée de mails similaires que personne n’ouvrira…

Mieux vaut segmenter.

N’importe quel application basique d’e-mail marketing permet désormais l’utilisation d’étiquettes. Ce ne sera donc pas difficile de créer des mails différents :

  • Anciens acheteurs : personnes qui sont venues il y a plus d’un an, avant le Black Friday précédent, sans rien acheter sur votre boutique.
  • Acheteurs du Black Friday de l’année dernière : segmentez par dates pour cibler l’année précédente et étiqueter les personnes qui ont acheté et leur envoyer un rappel avec vos nouvelles promotions.
  • Clients habituels : si vous avez gagné leur confiance, ils méritent d’être traité de façon spéciale. Faites-le leur savoir en leur envoyant un mail personnel.
  • Paniers abandonnés : ce qu’il y a de plus cruel sur une boutique en ligne est certainement de voir que lorsque tout est prêt… le panier se retrouve tout seul, délaissé. Il peut être intéressant de leur envoyer un clin d’œil sous la forme d’une promotion pour récupérer cet achat. Vous trouverez plus d’informations sur la façon de récupérer les paniers abandonnés ici.
  • Segmentation géographique : si vous avez un commerce physique, faites un mailing segmenté par localisation. Les personnes de Londres ont peu à faire des promotions que vous faites dans votre boutique de Manchester.

Petite question : vous utilisez déjà Doofinder pour offrir une expérience de recherche au top sur votre boutique en ligne ?

Si c’est le cas, nous avons de bonnes nouvelles.

👉 Les 15 points clés à vérifier avant le Black Friday 2021

En cette période de soldes, votre e-commerce est confronté à de nombreux défis qui sont résumés ci-dessous :

  • Un plus grand volume d’utilisateurs qui naviguent sur votre site.
  • Une augmentation exponentielle des commandes.

Des défis auxquels votre e-commerce doit être préparé à tous les niveaux, notamment :

  • Logistique.
  • Promotions.
  • Expérience utilisateur sur le site.
  • Service et expérience client.
  • Stratégie marketing.

Voyons les vérifications à effectuer.

✅ A. Logistique

Le BFMC est un véritable test de stress pour le système logistique de votre e-commerce.

Pour gérer avec succès l’avalanche de commandes que vous allez recevoir sur cette très courte période, il est essentiel que vous fassiez bien vos devoirs.

Soyez attentif.

➡️ 1. Votre entrepôt est-il prêt ?

Vous devez vous assurer que votre entrepôt est bien rangé et prêt à envoyer rapidement les commandes. 

Autrement dit, que :

  • Les produits sont rangés par catégorie sur leurs étagères, pour que le personnel soit capable de les localiser dès qu’une nouvelle commande arrive.
  • Les allées entre les étagères sont dégagées et que rien ne bloque le passage (des cartons, des articles emballés ou défectueux, etc.).
  • Les produits les plus vendus se situent à proximité de la sortie, pour faciliter le processus d’expédition.
  • Tout le matériel d’emballage est rangé au même endroit et disponible en quantité suffisante (vous ne pouvez pas vous permettre de perdre du temps parce qu’il manque des cartons).

C’est tout bon ?

Alors, continuons. 

➡️ 2. Faites-vous appel à plusieurs entreprises de transport au cas où ?

Car remplir toutes vos obligations en interne ne suffit pas.

Dites-vous que les entreprises de transport peuvent aussi manquer à leur devoir, soit parce qu’elles n’ont pas les capacités de couvrir la demande durant cette période, soit parce qu’elles ont un imprévu (un camion qui tombe en panne, un livreur qui égare un colis, etc.).

C’est pourquoi, durant le Black Friday, il est primordial que vous puissiez compter sur plusieurs entreprises de logistique différentes, pour toujours avoir un plan B.

De plus, cela peut être l’occasion de trouver un transporteur qui offre la livraison le jour-même, une option que de plus en plus d’utilisateurs demandent (ici, nous vous parlons plus en détail des avantages du same day delivery).

✅ B. Promotions et offres

L’axe central de cette campagne.

Pour profiter au maximum des opportunités que vous offre le BFCM, avoir une stratégie de promotions bien définie est essentiel.

Voici quelques idées :

➡️ 3. Avez-vous déjà choisi les produits que vous allez mettre en promotion

Parmi les centaines (ou milliers) de produits que contient votre catalogue, lesquels souhaitez-vous le plus mettre en promotion ?

Pour prendre cette décision, de nombreux facteurs liés à votre stratégie commerciale entrent en jeux. Mais voici quelques idées pour vous guider :

À l’inverse, vous pouvez également en profiter pour mettre vos invendus en promotion, et ainsi vous en débarrasser.

➡️ 4. Quelle stratégie de réduction allez-vous adopter ?

Car il n’y a pas que les fameux codes promo. 

Comme nous vous le disions au début de l’article, l’espace temporel qu’occupe le Black Friday s’est élargi année après année, et aujourd’hui, il est même courant que les offres s’étendent jusqu’à la fin novembre.

Et cela nous permet de jouer avec différents types de promotions.

Par exemple :

  • Commencez par lancer des offres flash : les jours précédant le Black Friday, vous pouvez lancer des offres de courte durée pour échauffer tout doucement vos acheteurs (et au passage en profiter pour appuyer sur la gâchette mentale de la rareté ou scarcity). Et au contraire, une fois le Cyber Monday passé, vous pouvez offrir une dernière chance aux retardataires.
  • Faites de la vente croisée : que ce soit avec des produits complémentaires (mobile + coque) ou du up selling (la dernière version du mobile que vous achetez est également en soldes).
  • Créez des packs de produits : les bundles sont une autre option intéressante pour encourager les ventes (cliquez ici pour en savoir plus à ce sujet). 

Vous avez un exemple sur le site de Freshly.

black friday 2021 ecommerce

Cette boutique en ligne de cosmétiques étend sa campagne sur tout le mois de novembre (« Black Month ») et lance chaque jour une nouvelle promo courte durée.

➡️ 5. Avez-vous créé un calendrier d’offres ?

Plus votre stratégie sera complexe, plus il sera important de la planifier à l’avance.

Si vous comptez répartir vos promotions sur plusieurs jours ou plusieurs semaines, et qu’en plus vous allez mélanger plusieurs types d’offres, il est fondamental de savoir :

  • Quelles promotions vous allez lancer et quand.
  • Combien de temps elles seront actives. 
  • Qui sera responsable d’activer et de désactiver les réductions (si plusieurs personnes sont impliquées).

Si vous avez déjà fait votre calendrier, pensez à bien le vérifier avant que la période de vente la plus intense de l’année n’arrive pour être sûr que tout soit bien ficelé.

➡️ 6. Vos créations sont-elles prêtes ?

Les offres sont avant tout visuelles. C’est donc là qu’entrent en jeu les créations. 😉

Nous faisons référence à celles que vous utiliserez :

  • Sur les banners de votre site.
  • Sur le slider.
  • Avec vos produits phares sur la homepage.
  • Dans vos campagnes de pub (sur les réseaux et sur Google Ads).

Il est important de vérifier qu’elles sont toutes prêtes, qu’elles sont visibles dans tous les formats, que le texte ne contient pas d’erreurs, que les pourcentages (si vous les affichez) sont les bons, etc.

➡️ Conseil bonus : n’oubliez pas vos clients actuels

Le BFCM ne permet pas uniquement d’obtenir de nouveaux clients. C’est également l’occasion de fidéliser ceux que vous avez déjà.

Vous pouvez :

  • Permettre à vos clients actuels d’accéder aux offres avant tout le monde.
  • Créer un groupe VIP où vous publiez des promotions qui leur sont exclusivement réservées.

Comme exemple de la première idée, vous avez ce courriel de Fitbit.

black friday ciber monday 2021 ecommerce

Dans ce dernier, la marque offre à ses abonnés une réduction qu’ils peuvent utiliser pour acheter ses bracelets avec un peu d’avance sur le Black Friday.

N’oubliez pas : vos clients aiment se sentir spéciaux.

✅ C. Expérience utilisateur

Ce n’est pas un secret, une mauvaise expérience utilisateur a un effet négatif sur les ventes.

Mais saviez-vous que durant le Black Friday, des aspects tels que la navigabilité et la vitesse de chargement de votre e-commerce pouvaient être perturbés ?

Nous vous expliquons pourquoi (et surtout, comment l’éviter). 

➡️ 7. La vitesse de chargement est-elle suffisamment élevée ?

Cela va de pair avec le point précédent.

Même si le site fonctionne, un nombre élevé de visites simultanées peut ralentir la vitesse de chargement (et n’oubliez pas, au-dessus de 3 secondes, 50 % des utilisateurs quittent le site).

Si votre hosting est conçu pour supporter de gros pics de trafic, cela ne devrait pas être un problème. 

Au cas où, voici tout de même des conseils supplémentaires pour améliorer la vitesse de votre e-commerce. 

➡️ 8. Votre moteur de recherche est-il prêt à servir vos clients ?

Chez Doofinder, nous avons constaté ceci :

  • 30 % des utilisateurs qui naviguent sur un e-commerce utilisent le moteur de recherche pour trouver le produit qu’ils recherchent.
  • Le taux de conversion de ces utilisateurs est 4 à 6 fois plus élevé.

Si nous ajoutons à cela, comme nous vous le disions au début de l’article, que les recherches internes se multiplient durant le Black Friday, la conclusion est claire : vous avez besoin d’un moteur de recherche interne qui fonctionne bien et qui offre des résultats pertinents à vos clients.

Autrement dit, que :

  • Dispose de fonctionnalités avancées comme l’auto-complétion et les filtres de recherche (pour aider l’utilisateur à trouver plus rapidement le produit qu’il veut).
  • Comprend les synonymes et les fautes.
  • Permet différents types de recherche (notamment la recherche vocale, de plus en plus utilisée sur les mobiles).
  • Offre à chaque utilisateur des résultats personnalisés.

Grâce à toutes ces fonctionnalités, entre autres, les clients qui utilisent Doofinder ont augmenté leur taux de conversion de 10 à 20 %.

La cerise sur le gâteau ?

Vous pouvez vérifier tout cela par vous-même en essayant gratuitement Doofinder sur votre boutique pendant 30 jours.

Il s’installe comme un plugin en 5 minutes, sans toucher une seule ligne de code. Alors pas d’inquiétude si vous devez l’installer à la dernière minute. 😉

✅ D. Expérience d’achat

Si le processus d’achat est trop compliqué, l’utilisateur quittera votre boutique sans acheter (et ce, même si votre réduction est très intéressante).

Alors soyez très vigilant. 

➡️ 9. Vos fiches produit sont-elles optimisées ?

Sauf cas exceptionnels (notamment lorsqu’il s’agit d’un achat impulsif), la personne lit la fiche produit avant de faire sa commande. 

Donc si vous pensez qu’elle va acheter alors que la description n’est pas convaincante ou n’apporte pas les informations qui l’intéresse, vous pouvez oublier.

Voici ce qu’il est important de faire pour éviter de perdre un client :

  • Utiliser le copywriting : ne parlez pas uniquement des caractéristiques du produit (comment il est), parlez également de ses avantages (ce qu’il peut faire pour votre client).
  • Utiliser des images et des vidéos : l’utilisateur pourra ainsi se faire une idée beaucoup plus claire du produit (taille, couleur, etc.). De plus, dans des secteurs tels que la mode, les images de modèles augmentent beaucoup la conversion (comme nous vous l’expliquons dans cet autre article).

Bien sûr, si vous avez un très gros catalogue, vous n’avez peut-être pas le temps de vérifier toutes les fiches. Mais veillez au moins à optimiser celles des produits que vous souhaitez vendre en priorité.

Remarque : si vous souhaitez approfondir le sujet, voici un article contenant des conseils pour augmenter la conversion de vos fiches produit.

➡️ 10. Quels canaux le client peut-il utiliser pour vous contacter ?

Aujourd’hui, l’omnicanalité est la norme. Vos clients s’attendent à pouvoir vous contacter via :

  • Le chat du site (il est très intéressant de l’ajouter au niveau du checkout pour répondre aux questions de dernière minute et ainsi réduire les paniers abandonnés).
  • Les réseaux sociaux.
  • WhatsApp.

Il est important de prendre cela en compte, car plus vous faciliterez la tâche à vos clients et répondrez à leurs attentes, plus vous aurez de chances qu’ils achètent chez vous.

Évidemment, si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pouvez utiliser un chatbot qui s’occupe de vos clients 24 heures sur 24.

➡️ 11. Le processus d’achat est-il simple pour l’utilisateur ?

Dites-vous que la plupart du temps, les paniers sont abandonnés au moment du checkout, parce que :

  • Ce dernier est trop long.
  • Vous n’autorisez pas les achats en mode invité.
  • L’utilisateur n’est pas sûr que le processus est sécurisé.
  • Vous proposez peu de moyens de paiement.
  • Vous ajoutez les frais de livraison à la fin du processus.

Faites très attention.

Faites quelques achats tests pour vérifier que tout fonctionne bien et détecter d’éventuels axes d’amélioration de dernière minute.

Et si vous avez besoin d’un guide, jetez un coup d’œil à cet article contenant des conseils pour optimiser votre checkout.

➡️ 12. Votre politique de livraison et de retours est-elle bien visible ?

N’oubliez pas que de nombreux utilisateurs vérifient ces informations avant d’acheter. Elles doivent donc être facilement accessibles. 

Vous pouvez les ajouter :

  • Dans une section spécifique dans le menu de navigation. 
  • Dans la section FAQ de votre e-commerce.
  • Sur les fiches produit.

De plus, il est également important que l’utilisateur puisse accéder à ces informations via le moteur de recherche interne (ce que l’on appelle les « recherches sans produit »).

✅ E. Stratégie marketing

Durant le BFCM, il faut redoubler d’efforts en matière de marketing.

Vos concurrents mettent le paquet (niveau budget) pour attirer le plus possible d’utilisateurs vers leur boutique.

Vous avez déjà prévu les campagnes que vous allez lancer et les canaux que vous allez utiliser, mais êtes-vous sûr de n’avoir rien oublié ?

Vérifions ensemble.

➡️ 13. Vos campagnes de pub sont-elles prêtes à être diffusées ?

Les publicités en ligne sont essentielles pour attirer des clients vers votre boutique durant le Black Friday

Pour que vos campagnes fonctionnent bien, assurez-vous de vérifier :

  • Le texte et les créations des annonces. 
  • Le feed Google Shopping : contient-il les produits dont vous souhaitez faire la promotion en priorité ?
  • Les enchères : durant cette période, elles ont tendance à décoller. Vérifiez combien vous payez pour vos campagnes pour être sûr que vos annonces s’affichent.

Continuons.

➡️ 14. Avez-vous vérifié les contenus organiques de vos réseaux sociaux ?

De nombreux clients regarderont vos réseaux sociaux pour être au courant des offres que vous lancez.

Voici ce que vous devez vérifier :

  • Les publications sont-elles programmées ? 
  • Les contenus spéciaux que vous allez lancer sont-ils prêts ? (Par exemple, si vous comptez faire des directs, veillez à préparer votre fil conducteur). 
  • Si vous allez collaborer avec un influencer durant la campagne, avez-vous créé un code promo qu’il pourra distribuer à ses abonnés ? L’avez-vous déjà envoyé ?

Comme toujours, il est important que toutes ces actions sur les réseaux sociaux soient programmées dans un calendrier.

➡️ 15. Avez-vous préparé l’envoi automatique de vos courriels marketing ?

Durant le BFCM, le marketing par courriel peut remplir plusieurs fonctions :

  • Générer de l’attente : en informant à l’avance des promotions que vous allez offrir.
  • Informer des promotions que vous lancez : tout au long de la campagne, vous pouvez envoyer des courriels régulièrement (voire au quotidien) pour que vos abonnés ne ratent aucune offre.
  • Récupérer des paniers abandonnés : bien sûr, les courriels sont également un outil vital pour encourager les clients qui ont abandonné leur panier en cours de route à finaliser leur achat (nous vous expliquons ici comment rédiger ce type de courriels).

Avant le lancement de la campagne, vérifiez que vous avez bien configuré l’automatisation de ces courriels.

➡️ Bonus : profitez du pouvoir des groupes Telegram

Et si vous pouviez faire en sorte que vos clients vous emmènent partout avec eux ? 😉

C’est la magie de Telegram : cette application de messagerie instantanée vous permet de créer des canaux de diffusion. Autrement dit, une espèce de groupe où vous publiez les offres que vous lancez.

Ce qu’il y a d’intéressant dans cette formule c’est que, sur ces canaux, seul l’administrateur peut publier des messages, alors il n’y a aucun risque que vos promotions se perdent dans un flot de conversations.

C’est un peu comme une espèce de tableau d’affichage qui vient partout avec vous. 

Ici, nous vous expliquons tous les avantages d’utiliser Telegram comme canal de captation.

Comment Doofinder peut vous aider à vendre plus pendant le Black Friday

Doofinder vous aide à gérer le Black Friday de manière plus proactive afin de ne pas laisser les résultats au « hasard ». Comment ? Dans le panneau de contrôle de Doofinder, vous avez à votre disposition des outils commerciaux tels que les « résultats personnalisés » ou les « bannières ».

La combinaison de ces outils vous permet de mieux servir les utilisateurs qui entrent dans votre boutique à la recherche d’offres pour le Black Friday.

Les « résultats personnalisés » vous permettent de définir les résultats pour certains termes de recherche, afin de présenter vos offres spéciales en fonction de ce que la personne saisit dans le moteur de recherche.

Les statistiques vous permettront de surveiller les termes les plus recherchés sur votre site web et d’axer votre campagne sur ces derniers. Vous serez en mesure de savoir quels termes ont été les plus recherchés et les produits auxquels ces recherches ont le plus mené (vérifiez vos pages de produits).

Vous pouvez également la combiner avec une bannière par défaut qui apparaît pour tout terme de recherche et qui, par exemple, renvoie à une page de renvoi spéciale pour cette journée (que nous vous conseillons de créer).

EBOOKS